Vuelta a San Juan 2023 – Étape 1

Une ascension de 4 kilomètres à mi-parcours sera la seule difficulté de cette étape d’ouverture. Une première étape qui devrait se jouer au sprint dans les rues de San Juan.


Le Parcours

Les coureurs s’élanceront de San Juan pour cette première étape et prendront la direction de Vallecito, située une soixantaine de kilomètres plus loin. L’approche de Vallecito sera marquée par la seule difficulté de la journée au kilomètre 55, mais qui ne devrait pas présenter de problème majeur.

Le peloton fera alors demi-tour après Vallecito pour revenir en direction de San Juan où les sprinters devraient se jouer la victoire.


Les Derniers Kilomètres

9 derniers kilomètres

De retour dans la ville dans les ultimes kilomètres de l’étape, les coureurs devront négocier tout d’abord un virage sur la gauche sur une route large à 8.7 km de l’arrivée. Ce virage débouchera sur une longue ligne droite de près de 4 kilomètres qui permettra aux trains de se placer. À noter tout de même à 7.3 km de l’arrivée la présence d’un rond-point et de mobilier urbain au centre la route, seule difficulté avant un virage à angle droit sur la droite à 4.7 km de l’arrivée.

Après ce virage à droite à 4.7 km de l’arrivée, la chaussée sera moins large qu’auparavant, mais la route ne présentera pas de difficultés autres jusqu’un nouveau virage à 2.8 km de l’arrivée. La chaussée s’élargira de nouveau le long de cette ligne droite longue de 2 kilomètres. 

Il ne restera alors qu’un dernier virage à gauche à 700 m de la ligne à négocier pour le peloton pour déboucher sur une dernière ligne droite assez large.


Météo

Il va faire chaud en Argentine, les températures devraient avoisiner les 35° lors de cette première étape.

En plus de la chaleur, le vent pourrait jouer un rôle important. Il soufflera en provenance du sud / sud-est et sa vitesse ira en augmentant : 20km/h sur les 2 premières heures de course puis plus de 25km/h jusqu’à la fin de l’étape.

Lors de leur aller/retour jusqu’à Vallecito, les coureurs traverseront une section d’une cinquantaine de kilomètres comportant de longues portions à la merci du vent.

Pour résumer : entre les kilomètres 2 et 57, vent 3/4 face – face, puis vent 3/4 dos – dos sur le retour entre les kilomètres 68 et 124. Attention aux différents changements de directions (je pense en particulier aux kilomètres 85 – 93 et 105) sur cette route qui pourraient être mis à profit par certaines équipes pour créer des bordures.

Sprint vent de dos.


Le Scenario

Tout semblait pointer vers un sprint massif sur cette première étape, mais le vent vient ajouter un peu de piment. De gros risques de bordures demain, une étape calme à la base qui pourrait se terminer en étape importante pour le classement général.


Les Prétendants

Si ses débuts avec Bora étaient loin de répondre aux attentes, Bennett a su travailler et a trouvé en Van Poppel un poisson pilote de tout premier ordre. Deuxième saison ensemble, on peut imaginer qu’il ne faudra pas attendre aussi longtemps qu’en 2022 pour voir l’irlandais lever les bras.

Changement d’équipe pour Gaviria qui rejoint la Movistar, pas forcément la première équipe qui vient à l’esprit lorsque l’on parle d’un sprinter. Fernando revient sur « ses » terres, lui qui a remporté au moins une étape à chacune de ses participations à la Vuelta a San Juan. En vitesse pure, il est certainement un ton en dessous des 2 favoris et il ne possède pas un train de la même qualité.

Jakobsen est certainement le grand favori à la victoire demain. Dans le top 3 des meilleurs sprinters mondiaux, sans discussion, il dispose d’un train hors pair qui saura le mettre dans les meilleures dispositions. En cas de bordures, QS est connue pour être parmi les meilleures, il ne devrait pas se faire piéger.

Viviani sera l’homme d’INEOS pour les sprints. Il ne pourra pas compter sur un vrai train à proprement parler, même si Rivera et Ganna devraient être en mesure de le placer pour le dernier km. Pour le reste, il devra probablement se débrouiller. INEOS sait parfaitement naviguer dans les bordures et les créer, une bonne nouvelle pour Elia comme lors de sa victoire sur le Tour de la Provence en 2022.

Israel comptera de nouveau sur Nizzolo emmené par son PP Rick Zabel. En vitesse pure, il ne soutient pas la comparaison avec les deux favoris non-plus. A l’image d’un Viviani, lui aussi sait naviguer dans les bordures lors de journées compliquées, en témoigne sa victoire d’étape sur Paris-Nice en 2020.

Sagan n’a plus sa pointe de vitesse d’antan, difficile de l’imaginer se battre pour la victoire sur un sprint massif. A moins que les bordures ne viennent pimenter l’étape, un final probablement pas assez compliqué pour que Peter tire son épingle du jeu.

Cavendish vient d’arriver dans l’équipe, mais Syritsa devrait avoir quelques occasions de s’illustrer, comme ici en Argentine. Nous avons pu le voir à l’œuvre l’année dernière prendre de belles places et des victoires sur des .pro et des .1. Demain sera le vrai baptême du feu pour le russe face à des coureurs appartenant au top mondial.


Mes Choix

Cette étape ressemble beaucoup à un match « Jakobsen vs Bennett » pour leur première confrontation de l’année. Deux beaux trains, deux des meilleurs sprinters au monde, tout est réuni pour une belle bataille de laquelle je vois Sam sortir vainqueur. Sur le papier donc, il ne resterait qu’une place à prendre sur le podium, et derrière aucun homme ne semble vraiment sortir du lot. On pourrait mettre Viviani/Gaviria dans un second groupe. Je me dirigerai malgré tout vers Syritsa que j’imagine plus à son avantage sur un sprint vent de dos. Même en cas de bordures, certains sprinters devraient toujours être présents grâce à leur équipe ou leur capacité à naviguer dans ce genre d’étape (Jakobsen, Viviani, Nizzolo entre autres). En revanche, cela pourrait ouvrir une place sur le podium à des hommes jouant le général, à l’image d’un Higuita qui dispose probablement de la meilleure pointe de vitesse des favoris au général.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :