Tour Down Under 2023 – Étape 4

Présentation de l’Étape

Une 4ème étape en circuit autour de Willunga, mais sans la fameuse ascension de Willunga Hill pour cette édition 2023. Pas de réelles difficultés le long du parcours, mais il est intéressant de noter que les 2 derniers kilomètres ne seront pas plats, le dernier kilomètre affichant 3.5% de moyenne, 5% sur les 500 derniers mètres. Un sprint de costaud en prévision !


Le Parcours

Un parcours une nouvelle fois vallonnée mais ne présentant à première vue pas de difficultés insurmontable. Une étape articulée autour d’un circuit de 40km comportant une ascension répertoriée à gravir par 3 fois.

Un circuit qui ne sera pas tout plat, notamment les 15 kilomètres précédents l’ascension de Lower Willunga Hill qui présenteront une succession de petites bosses.

LOWER WILLUNGA HILL
  • 2.4 kilomètres d’ascension à 2.9% de moyenne.
  • Ascension aux kilomètres 49 et 90 et à l’arrivée.

Comme dit plus haut, l’ascension de Willunga fera aussi office d’arrivée lors du dernier passage. Les coureurs aborderont une longue ligne droite de 5 kilomètres où la route s’élèvera progressivement avant de bifurquer sur la gauche à 500m de l’arrivée pour aller chercher la dernière ligne droite et les plus forts pourcentages de l’ascension (5% sur 500m). Un terre-plein central est présent dans ce virage.


Météo

Temps couvert mais les coureurs devraient échapper à la pluie. Des températures comprises entre 20 et 23° en début d’après-midi à Willunga.

Le vent soufflera fort demain, aux environs de 25km/h.

Un vent de sud / sud-est tout au long de l’étape qui sera notamment de 3/4 face sur la longue ligne droite de 5km dans le final, puis de face sur les 500 derniers pour le sprint.

Avec la force et la direction du vent il y a bien sur le papier quelques zones qui seraient propices aux bordures. Cependant, les sections non-abritées ne me paraissent pas assez longues pour que cela ne tienne. On peut citer les sections entre les kilomètres 94 et 101 puis entre les kilomètres 115 et 121.


Le Scénario

Le profil semble pointer vers un sprint demain. Pas de difficultés suffisantes pour permettre aux leader au général de creuser des écarts, et dernière chance pour les sprinters de s’exprimer.

Malgré tout, le fort vent défavorable dans le final et cette arrivée en côte rendent la lecture plus compliquée. Si j’élimine le scenario de la late attaque victorieuse, il ne faudra pas prendre la tête du peloton trop tôt sous peine d’exploser et se faire dépasser par ses adversaires.

Sprint de costaud où la patience et le positionnement seront clés.


Les Prétendants

Ewan n’a pas cherché à s’accrocher lors de la 3e étape et bien lui en a pris. Il mettra tout ce qu’il peut pour aller décrocher la victoire demain. Un sprint peu technique vent de face : tous les éléments sont réunis pour que l’homme le plus rapide du plateau finisse sur la plus haute marche du podium. Les sprints en côtes sont loin d’être un problème pour la Pocket Rocket. Le grand favori demain.

Arrivé à 48″ de Bilbao, Groves termine dans le 3e peloton. Ce temps indique aussi qu’il ne s’est pas vraiment relevé dans l’ascension de Corkscrew Road, il réalise la montée en un peu moins de 7′. À l’image d’Ewan, lui aussi va bénéficier d’un final non technique vent de face. Ses problèmes de placement deviendront une force en lui permettant de surgir de derrière au dernier moment, comme ce fût le cas lors de sa victoire sur la Vuelta.

Bauhaus pour la Bahrain, déjà vainqueur de la 1ère étape. On l’a déjà vu s’imposer sur des sprints vent de face (de mémoire, sa victoire sur la dernière étape du Tirreno 22′), le problème ne résidera pas ici. On a aussi pu le voir s’illustrer sur des sprints en côte, comme sur le dernier Giro à Cuneo où il prend la 2e place derrière Démare tout en puissance. Bahrain dispose d’hommes pour l’emmener, mais attention à ne pas vouloir prendre les choses en main trop tôt sous peine de se retrouver face à un mur vent de face. Un final peut-être pas assez difficile pour que Bilbao ne tente d’aller jouer les bonifications à mon avis.

Si Yates est la carte pour le général désormais, Matthews a toutes ses chances de bien figurer demain. On l’a vu être bien emmené sur la première étape mais être peut-être trop concentré sur l’arrière. Bling appréciera ce sprint en côte et devrait sans aucun doute avoir les armes pour jouer la victoire.

Le sprint qui sur le papier conviendra le mieux à Coquard. L’année dernière encore, il réalisait d’excellents sprints sur les arrivées punchy, demain est une chance de se frotter aux meilleurs. Malheureusement pour lui, je ne le pense pas capable, à la pédale, de battre les hommes cités au-dessus. Il lui faudra être malin et timer son sprint avec encore plus d’attention.

Deux cartes à jouer sur le papier côté Israel avec Strong et Impey. Daryl est friand de ce type d’arrivée, cependant il ne semble pas au meilleur de sa forme depuis le début de ce TDU. Quid des conséquences de sa chute pour Strong ? Une arrivée qui devrait lui convenir et une occasion de se frotter à nouveau à d’excellents sprinters.

Un très bon sprint sur la première étape à vu Covi terminé à la 4è place. Vraisemblablement rapide et excellent puncheur, on peut imaginer qu’il tente de nouveau sa chance demain. UAE ne devrait pas être loin de la tête pour s’assurer que Vine rallie l’arrivée sans encombre, Covi pourrait en profiter pour se placer s’il ne lui est pas demandé de rouler et se sacrifier pour Jay.

Alors que le parcours semblait tracé pour ses qualités, Hayter a semblé totalement hors du coup sur ce TDU. Difficile d’imaginer un retournement de situation demain, même si, sur le papier, cette arrivée lui convient parfaitement.

Fraîchement arrivé de l’ancienne Androni, Tesfazion découvre le World Tour en 2023. Bon puncheur disposant d’une belle pointe de vitesse, il a pris la 6e place de la 3e étape et pourrait tenter sa chance sur une arrivée comme celle de demain. Probablement pas assez rapide pour disputer la victoire, il aurait certainement préféré un final plus pentu.


Mes Choix

Un final parfait pour Ewan, l’homme le plus rapide et de loin, de ce peloton. Groves lui aussi devrait mieux s’en sortir que sur le premier sprint grâce à ce vent de face. Matthews pour compléter le podium.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :