Tour de France 2022 – Etape 3

Présentation de l’étape

©LeTour.fr

Troisième et dernière étape au Danemark avant le retour en France. De nouveau 3 côtes de quatrième catégorie, mais rien d’alarmant. Le vent pourrait aussi causer des soucis dans les portions découvertes qui seront traversées. Sans cela, nous devrions assister à un sprint massif classique à Sonderborg, sur un boulevard de 800m.


Le Parcours

3 côtes répertoriées le long de ces 182 kilomètres qui ne devraient pas avoir d’autre influence que le classement de la montagne, pour les premiers porteurs du maillot. Aucune difficulté notable donc, dirigeons-nous vers la fin de l’étape.


Les Derniers Kilomètres

L’entrée dans Sonderborg (à 9 kilomètres de l’arrivée) se fera sur une deux voies classique longue de plusieurs kilomètres.

Une fois le pont traversé, les coureurs feront une petit boucle d’1.5 kilomètres avant de prendre la direction de l’arrivée. On peut noter deux virages sur cette boucle, le premier à 8.1km de l’arrivée avec du mobilier urbain rétrécissant la chaussée, puis un second virage à 90° sur la gauche à 7.6km de l’arrivée.

Entre 7.1 et 6.8km de l’arrivée, le long de la promenade en bord de mer, le peloton empruntera une portion pavée sur une chaussée légèrement rétrécie au bout de laquelle se trouvera une enchaînement de virage en S.

A partir du point à 6km de l’arrivée, la route redeviendra une deux voies classique sans réels virages autres que quelques larges courbes. Le dernier virage sera lui situé à 800m de la ligne avec un terre-plein central situé en entrée et en sortie de virage, virage qui débouchera sur un boulevard.

La présence de terre-plein-centraux aux 300m fera que toute la chaussée ne sera pas utilisée pour ce sprint, mais seulement une moitié.


Météo

Quelques risque de pluie en début d’étape, mais les coureurs devraient normalement y échapper pour le reste de la journée. Les températures tourneront de nouveau autour des 20°.

Un vent d’Ouest / Sud-Ouest va souffler demain, mais la force ne devrait pas excéder les 20km/h. Un vent de 3/4 face en première partie d’étape, puis de côté sur la portion entre Christiansfeld (km 92) et Hovst (km 113). Si la direction semble être bonne, la force ne sera pas optimale et toute la zone ne sera pas découverte. Le vent sera plus favorable dans les 20 derniers kilomètres. Les 800 derniers mètres se feront eux avec un vent pleine face. Il faudra de nouveau parfaitement timer son sprint.


Scenario

Un vent peut-être trop léger pour que le peloton ne se scinde et des portions pas assez longuement exposées. Selon toutes vraisemblances, nous devrions assister à un nouveau sprint.


Les Prétendants

Quickstep : Jakobsen victorieux sur la deuxième étape, comme attendu par beaucoup de monde. Un sprint maîtrisé parfaitement pour remonter et sauter Van Aert à quelques dizaines de mètres de la ligne. L’homme à battre, il l’a prouvé aujourd’hui, mais tous les sprints ne se ressemble pas. Ce sprint en ligne droite de 800m pourrait être bien différent car moins technique que celui d’hier avec sa longue courbe débouchant aux 200m, et vent de face. Pour ce long final, on devrait retrouver le train de la QS en tête dans les derniers hectomètres, ce qui n’a pas été le cas aujourd’hui. Tout le monde voudra être dans la roue de Fabio.

BikeExchange : Groenewegen a de nouveau montré son inconstance. Difficile d’avoir beaucoup de certitude avec Dylan. On connaît malgré tout sa pointe de vitesse, bien placé il ne serait pas du tout étonnant qu’il termine sur la boîte. Il devra faire confiance à Matthews et Mezgec demain, et espérer un sprint moins houleux.

Alpecin : Un placement loin d’être idéal lors du sprint pour Philipsen qui lui coûte certainement une place sur le podium. Gêné en plus par la bataille Jakobsen/Sagan devant lui, il doit lancer son sprint encore plus tard que prévu mais remonte très bien malgré tout. Demain sera une autre (très bonne) chance pour lui d’accrocher un podium.

Jumbo : Deuxième place pour Van Aert qui s’empare du maillot jaune par la même occasion. Il sera très régulièrement placé lors des sprints massifs, mais comme on a pu le voir sa vitesse de pointe ne semble pas phénoménal et il pourrait trouver souvent un homme plus rapide que lui. Sa quête du vert est malgré tout excellemment bien lancée !

Trek : Très bon sprint de Pedersen qui a décidé de lancer les hostilités à un peu plus de 200m de la ligne. Bien déposé en tête du groupe par Stuyven, mais en lançant tôt il aura pris le vent et se fait déborder par Van Aert et Jakobsen sans pour autant sembler s’écrouler. De ce qu’il a montré, il a totalement les jambes pour jouer une nouvelle place sur le podium demain, à condition de ne pas lancer trop tôt !

Lotto : Hors du top 10, mais Ewan était excellement bien placé dans la roue de Jakobsen encore aux 200m. Gêné par la bataille Jakobsen/Sagan, serré par Van Poppel/Philipsen puis subissant un saut de chaîne, Caleb n’aura pas eu l’occasion de défendre ses chances. Malgré tout, le voir aussi bien positionné sans train est un élément qui n’aura pas échappé aux observateurs. Ajoutons à cela que demain le sprint se fera en ligne droite vent de face, et quand on connaît la capacité de la Pocket Rocket à se faufiler dans ce type d’arrivée, il a de grandes chances de succès si son positionnement est aussi bon que sur la deuxième étape, sur un final qu’on espère moins houleux.


Mes Choix

Difficile d’être totalement sûr, mais je pense que demain Ewan va réaliser un bon sprint dans des conditions qui lui seront favorables. Sprint vent de face : Sprint pour Caleb ! Un podium complété par Philipsen et Pedersen.

  • Ewan @ 8.50 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :