Tour de France 2022 – Etape 4

Présentation de l’étape

©LeTour.fr

Retour en France avec un parcours vallonné pour accueillir le peloton. 6 côtes de quatrième catégorie répertoriées le long du parcours, la dernière à un peu plus de 10km de l’arrivée. Une dernière côte courte mais présentant des pourcentages entre 8 et 9% et précédée d’une côte non-répertoriée d’un kilomètre à 5%. Assez pour éliminer quelques sprinters ?


Le Parcours

©LeTour.fr

Lendemain de journée de transfert avec une étape accidentée au programme. Le peloton devra franchir 6 côtes répertoriées le long de ces 171.5km de course, pour un peu moins de 1 800m de dénivelé positif :

  • Côte de Cassel (1.7km à 4.2%) au kilomètre 30.7
  • Côte de Remilly-Wirquin (1.1 à 6.8%) au kilomètre 71.8
  • Côte de Nielles-lès-Bléquin (1.1km à 7.7%) au kilomètre 97.2
  • Côte de Harlettes (1.3km à 6%) au kilomètre 102.7
  • Côte du Ventus (1.1km à 4.8%) au kilomètre 123.6

Il n’y aura par la suite pas d’autres difficultés répertoriées jusqu’au kilomètre 160.7 et la côte du Cap Blanc-Nez, elle-même précédée d’une côte non répertoriée d’un kilomètre à 5% de moyenne.

Une ascension somme toutes assez courte (moins d’un kilomètre) mais qui se fera de plus en plus pentue à l’approche du sommet, sur une route large. Elle sera suivie d’une courte descente rectiligne pour rejoindre les bords de mer avant que la route ne s’aplanisse sur les 9 derniers kilomètres de course.


Les Derniers Kilomètres

Une bonne partie des ces 9 derniers kilomètres se feront le long de la côte, avant l’entrée dans Calais.

A 3.4km de l’arrivée, le peloton devra négocier un enchaînement de 2 ronds-points. Les 2 côtés sont ouverts, coté gauche à privilégier par deux fois.

Les coureurs resteront sur cette deux voies jusqu’à rencontrer un nouveau rond-point à 2.3km de l’arrivée. Seul le côté gauche sera ouvert.

Nouveau rétrécissement à prévoir à 1.4km de la ligne avec un nouveau rond-point, les coureurs devront prendre la première sortie sur la droite. A 500m de la ligne, il y aura un nouveau rond-point à négocier avec une sortie sur la gauche. Un placement dans les 10 premiers sera primordial à ce point. Les derniers kilomètres techniques demanderont une attention de tous les instant (et de l’aide) pour rester placé.


Météo

Pas de pluie et des températures autour de 20° attendues sur les routes du Tour demain.

Lorsque les coureurs approcheront de la côte, à 25km environ de l’arrivée ils trouveront un vent majoritairement de côté, qui sera de face dans le Cap Blanc Nez puis de nouveau de côté sur le chemin jusqu’à Calais. Pas assez fort pour créer des bordures cependant, sous les 15km/h.


Scenario

Il y a des chances de voir certaines équipes de sprinters passant bien les bosses travailler en fin d’étape dans l’enchaînement de côtes à 15km de l’arrivée, dans l’espoir de mettre en difficulté certaines des grosses cuisses du peloton. La jumbo en tête de ces dîtes équipes bien entendu. Ce vent de face dans les côtes et le rythme potentiellement élevé du peloton ne devrait pas permettre à un homme de se détacher en puncheur, et jouera plus en la faveur des sprinters. Je pense que nous devrions assister à un nouveau sprint dans Calais, avec potentiellement quelques sprinters en moins (en particulier Jakobsen et Groenewegen si cela devait se produire), tout dépendra de leur placement au pied des dernières côtes.


Les Prétendants

Alpecin : Philipsen n’a toujours pas victoire à son actif sur ce Tour mais il aura été probablement le plus impressionnant sur le sprint vent de face de la 3ème étape. Partant de loin, nez au vent et venant échouer à la 3ème place. Enfermé sur le 1er sprint, sa pointe de vitesse sur le final semblait très bonne. Un final technique comme demain est en général bien géré par Alpecin. Pas de Rickaert malheureusement, mais un VdP qui pourrait être plus que précieux. Bien placé, il a la pointe de vitesse pour s’imposer.

Jumbo : 3 deuxième places pour Van Aert en 3 courses ! Un coureur exceptionnel qui semble à chaque fois tomber sur un os, qu’il s’appelle Jakobsen, Lampaert ou Groenewegen. Il voudra a tout prix faire travailler son équipe pour faire sauter les deux hommes cités plus haut qui l’ont battu lors des 2 sprints. Sans eux il augmentera considérablement ses chances, surtout dans ce final technique où Laporte lui sera très utile. Avec ce que le français a montré dernièrement et le type de final que nous avons, je ne serais presque pas étonné de le voir finir sur la boîte !

Quickstep : Jakobsen a déjà une victoire au compteur, mais absent des débats sur le deuxième sprints. Il fait partie des hommes que j’imagine en difficulté sur l’enchaînement au moment du passage du Cap Blanc Nez et potentiellement absent des débats pour la victoire demain. Tout dépendra de son placement à l’approche de la côte. Que ce soit lors de sa victoire ou sur la 3ème étape, il semble perdre les roues de son train, un élément qui ne joue pas en sa faveur dans un final technique comme celui de demain s’il venait à être toujours présent lors du sprint.

BikeExchange : Groenewegen a déjà réussi son Tour avec sa victoire sur la troisième étape. On l’a vu sur le Dauphiné être venu se faire la caisse mais être mis en difficulté quand la route s’élevait. Il faut malgré tout noter qu’il semblait aller de mieux en mieux au fil des jours. A l’image de Jakobsen, un des hommes que je m’attend à voir en difficulté si son placement n’est pas optimal à l’approche des côtes à 15km de l’arrivée. Capable d’être bien placé pour faire parler sa pointe de vitesse comme de disparaître, un final technique comme demain ne lui convient pas au mieux.

Trek : Pedersen a réalisé un bon sprint sur la deuxième étape, mais absent des débats sur la 3ème, comparé à Philipsen parti encore plus loin que lui. Je ne pense pas que la côte sera un problème pour lui, mais il trouvera peut-être plus rapide que lui dans le final malgré tout.

Lotto : Ewan se fait enfermer lors des deux sprints et ne peut malheureusement pas s’exprimer. Il ne semble tout de même pas complètement à côté de la plaque et si la chance lui est laissé de montrer ce qu’il a, je suis persuadé qu’il a les jambes pour jouer la gagne. De gros doutes que cela arrive demain cependant, là où le placement sera primordial avant le dernier rond-point à 500m.

TotalEnergies : Je ne l’ai pas cité lors des premières étapes, mais Sagan a prouvé avoir totalement sa place parmi les outsiders sérieux à une victoire sur un sprint dans ce Tour. Excellent dans le positionnement, Peter semble en plus avoir retrouvé une bonne pointe de vitesse. Le podium était très certainement à sa portée si Van Aert ne se déportait pas sur lui dans la 3ème étape. Un final plus technique comme demain où le positionnement sera clé pourrait convenir encore plus à Peter.


Mes Choix

Philipsen est probablement un des sprinters qui m’a le plus impressionné sur les deux premiers sprints, je le vois s’imposer demain. Van Aert pour décrocher une 4ème deuxième place et la petite surprise Laporte pour compléter le podium !

  • Philipsen @ 7.80 (0.4%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :