Critérium du Dauphiné – Etape 5

Présentation de l’Etape

Thizy-les-Bourgs > Chaintré (162.5km)

Une 5ème étape vallonné à l’image de ce que nous avons pu voir depuis le début de ce Dauphiné. Des difficultés cependant peut-être plus abordables que celles présentent sur les 3 premières étapes en ligne.


Le Parcours

Une courte côte de 1.5km en début d’étape et deux ascensions répertoriées sur les 50 premiers kilomètres de course :

  • Le col des Ecorbans (4.2km à 5.6% de moyenne) au kilomètre 23.7
  • La côte de Dun (4.9km à 6.8% de moyenne) au kilomètre 47.4

Après la côte de Dun, il n’y aura plus de difficulté notable sur les près de 80 kilomètres qui suivront. Les 30 derniers kilomètres de course redeviendront plus vallonnés.


Les Derniers Kilomètres

Profil des 30 derniers kilomètres de course

Deux nouvelles côtes sont répertoriées dans ce final :

  • Col de Bois Clair (2.7km à 3.7% de moyenne) au kilomètre 135.5
  • Côte de Vergisson (1.8km à 4.8% de moyenne) au kilomètre 148

Une bonne partie de ces 30 derniers kilomètres sont casse-pattes, de part l’enchaînement de côtes et de descentes, mais aussi car certaines portion inclues des traversées de village sur des routes sinueuses et parfois étroites.

Les 5 derniers kilomètres se feront sur une route plus large, sans relief, sans virages et où il ne restera que deux ronds-points à négocier, le dernier sera situé à 2km de l’arrivée.


Météo

Des températures juste sous les 20° et pas de pluie attendue demain.

Le vent soufflera en provenance du Nord-Ouest aux alentours de 15km/h

  • Vent défavorable sur la première moitié de course
  • Vent favorable sur les 25 derniers kilomètres

Le Scenario

Dernière chance pour Groenewegen de ramener une victoire, la donne semble relativement simple : est-ce que la Bike Exchange arrivera à gérer la formation de l’échappée et à rentrer sur les fuyards dans le final ?

Si Dylan a sauté dans les côtes des 2 premières étapes, je pense que demain il peut basculer avec le peloton moyennant un bon placement au pied des dernières côtes dans le final. Le problème sera probablement ailleurs. Il y a de fortes chances que personne ne roule avec eux sur la majeure partie de l’étape, il leur reviendra de contrôler la formation de l’échappée. Et un paquet de coureurs devraient tenter leur chance.

Ensuite, s’ils parviennent à rentrer où à se rapprocher assez des fuyards, les 25 derniers kilomètres casse-pattes avec un vent de dos vont inciter aux attaques. On l’a vu sur la deuxième étape, un moment de flottement dans le final dans le peloton pourrait permettre aux fuyards de garder un avantage suffisant pour se jouer la victoire.

Est-ce que Jumbo et INEOS viendront aider ? Certainement pas en début d’étape. En revanche, si l’écart arrive à être géré par la BEX on pourrait voir certains équipiers se porter à l’avant du peloton pour rentrer sur les fuyards et préparer un sprint pour Van Aert et Hayter. Et peut être même Bora et EF ? Il ne faudra pas se tromper dans le calcul comme lors de la deuxième étape.

Pour demain, je me dirige vers un scenario sprint. Le gros travail que devrait faire la BEX pourrait permettre de garder les fuyards à portée de tir et inciter d’autres équipes à venir mettre la main à la patte dans le final. Les chances des échappés ne sont pas faibles pour autant, loin de là, surtout si le groupe qui arrive à s’extirper du peloton est conséquent. Si personne n’aide la BEX, les échappés devraient pouvoir aller au bout.


Les Prétendants

BikeExchange : La seule étape que Groenewegen peut décemment espérer remporter sera celle de demain. L’affaire sera très loin d’être entendue cependant pour les raisons expliquées plus haut. Si je pense qu’il peut basculer avec le peloton dans les derniers kilomètres, Bike Exchange aura besoin d’aide dans le final pour revenir sur les échappés avec ce fort vent favorable. L’objectif de la BEX sera de montrer aux autres équipes que revenir sur les fuyards est possible afin de trouver des alliés de circonstance dans les derniers kilomètres. On devrait avoir une belle bataille. Sur le papier, Dylan est l’homme le plus rapide du peloton.

Jumbo : Une victoire, deux fois deuxième et une fois 6ème en gagnant le sprint du peloton, voilà les résultats de Van Aert. Il a déclaré qu’il aimerait remporter une deuxième étape et il semblait assez déçu après la deuxième étape et encore plus après la 3ème. Demain sera une autre belle chance pour lui si les échappés devaient être revus. Est-ce que Jumbo va tergiverser dans le final comme lors de la deuxième étape ? Si c’est le cas, la BEX sera là pour tenter de faire tirer tout le monde dans le même sens et s’assurer de revenir sur les fuyards. En vitesse pure, Groenewegen est probablement plus rapide que lui, Wout espèrera que les différentes côtes dans le final l’aient suffisamment émoussé.

INEOS : Excellent chrono d’Hayter qui prend la 3ème place. On l’a vu, il a été dominé par deux fois au sprint par Van Aert. Très peu de chance que la donne soit différente demain si l’étape devait se jouer au sprint. Si on y ajoute la potentielle présence de Dylan, la victoire pourrait être encore plus compliquée.

Les chances de l’échappée sont réelles demain, encore plus que sur la deuxième étape, il convient donc de mentionner des noms que nous pourrions retrouver à l’avant.

Quickstep : Côté Quickstep, les noms d’Honoré et Bagioli me plaisent pour demain. Tout deux bons puncheurs disposant d’une pointe de vitesse honorable (sans jeu de mots) et capable de régler un petit groupe au sprint. Bagioli était présent dans le groupe de 25 lors de la 3ème étape, mais un peu court sur la fin. Honoré a déjà tenté un coup dimanche, avant de se relever, il pourrait tenter de nouveau. Cattaneo est certes deuxième au classement, mais on doit toujours vouloir jouer la victoire côté Wolfpack. Demain sera une bonne occasion de tenter sa chance, et vendredi aussi.

G-FDJ : Une victoire d’étape déjà en poche et un bon classement au général ne devrait pas empêcher la FDJ d’envoyer des hommes en échappée comme l’a dit Gaudu. La 5ème place de Geniets sur la troisième étape a attiré l’œil de beaucoup, à raison. Il ne serait pas surprenant qu’il tente de partir à l’avant demain. En sprint en petit comité il devrait pouvoir se défendre, même si je n’ai de souvenir que sa place sur la première étape du Tour du Var niveau sprint.

Lotto : La veille du Dauphiné, Sweeny échangeait sur reddit en parlant de sa bonne forme dont il aimerait profiter sur ce Dauphiné, et demandant des conseils sur l’étape à viser pour une victoire en échappée. Petit conseil Harry, c’est demain ou vendredi ! Mais Harry est un pro, il sait très bien laquelle viser, et il semblerait qu’il ai noté cette 5ème étape comme particulièrement propice à jouer l’échappée.


Mes Choix

Je reste sur mon idée que l’étape va se jouer au sprint, et je pars donc sur une victoire de Groenewegen pour récompenser les efforts faits par son équipe cette semaine ! La formation de l’échappée sera intéressante à suivre, un gros groupe pourrait se détacher et rendre le contrôle difficile voire impossible. Dans ce scenario, j’aurais un oeil particulier sur Bagioli et Sweeny qui pourrait allier les actes à la parole demain !

  • Groenewegen @ 3.74 (0.3%)
  • Sweeny @ 150 (0.05%)
    • Top 3 @ 35 (0.05%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :