Critérium du Dauphiné – Etape 4

Présentation de l’Etape

Montbrison > La Bâtie d’Urfé (c.l.m indiv.) (31.9km)

Un contre-la-montre individuel de 32 kilomètres en guise de 4ème étape sur ce Dauphiné. Un parcours relativement plat où aucune difficulté n’est répertoriée.


Le Parcours

Il y aura un premier rond-point après 300m de course, puis un virage à plus de 90° 500m plus loin.

Enchaînement de virages sur une route plus étroite entre les kilomètres 1.3 et 1.5.

A bloc ensuite jusqu’au kilomètre 5 et l’arrivée dans Morenol et un enchaînement de virage droite – gauche.

Pas de difficultés jusqu’au kilomètre 6.5 avec un virage serré sur la gauche sur une route étroite.

On restera sur cette route étroite au revêtement d’assez mauvaise qualité (sauf si la route a été refaite, tout du moins la jonction entre cette route et la départementale) jusqu’au kilomètre 7.2, où les coureurs retrouveront une chaussée plus large après un virage à droite.

Pas d’obstacle jusqu’au kilomètre 8.8 avec un rond-point à négocier. Il semblerait que ce soit le côté droit qui soit ouvert, le rendant plus technique à négocier.

Il n’y aura ensuite pas de réelles portions techniques au moins jusqu’au kilomètre 15 et ce virage à gauche, la chaussée sera séparée par un gros terre-plein central.

De nouveau, une longue portion sans virage technique jusqu’au kilomètre 19.3 où les coureurs devront négocier un virage en épingle.

Au kilomètre 19.8, il y aura une côte à faible pourcentage à passer. Les 900 premiers mètres afficheront moins de 3% de moyenne, puis après un replat, de nouveau 300m à 3% de moyenne.

Pas de passage technique jusque dans Montverdun au kilomètre 25.3 avec un virage à 90° sur la droite.

Nouveau bout droit de 2.5km avant d’arriver à un virage en épingle au kilomètre 27.8, où la chaussée sera réduite par un terre-plein central.

L’entrée dans St Etienne le Molard à 1.1km de l’arrivée sera un peu plus technique avec un virage gauche sur une route plus étroite. La route restera étroite et ondulante sur les 800m suivant avant un virage serré sur la gauche. Une dernière courbe sur la droite mènera les coureurs sur la ligne d’arrivée.

Malgré quelques virages et la toute petite côte, ce long c.l.m de 32km ne sera donc pas technique et conviendra parfaitement aux spécialistes de l’effort solitaire.


Météo

La météo est un élément crucial sur un contre-la-montre, les coureurs s’élançant individuellement entre 13h et 16h.

Demain matin de la pluie est annoncée aux alentours de Montbrison entre 9h et 12h. Cela voudra dire que pour les premiers partant la route devrait être toujours mouillée, ou au mieux encore humide.

Autre élément important à prendre en compte, la force et le sens du vent. Tout d’abord, il faut noter que le vent gagnera en intensité au fur et à mesure de l’après-midi. Plus proche des 11km/h pour les premiers partants et aux alentours de 15km/h pour les leaders.

Le vent aura tendance à tourner demain:

  • Il soufflera en provenance de l’Ouest sur le début du contre-la-montre, un vent plutôt de côté.
  • Passé 15h, le vent va tourner et soufflera cette fois plutôt en provenance du Nord-Ouest, de 3/4 face donc pour les derniers partants.

En prenant en compte les potentielles routes humides ainsi que le vent fluctuant, on peut estimer que la meilleure plage horaire (large) se situe entre les départs de Ganna (13h52) et Hayter (14h51). Si les conditions n’évoluent pas d’ici là.


Les Prétendants

INEOS : Commençons par l’évidence avec Ganna. Double champion du monde du contre-la-montre, il trouvera un parcours à se mesure demain sur une très bonne distance. On l’a vu se relever tôt aujourd’hui, peut-être pour se préserver pour demain mais peut-être aussi car INEOS avait repéré en amont les conditions météo ? Il va se trouver à l’entrée de la bonne fenêtre météorologique, avec donc un petit avantage sur son principal rival Van Aert. INEOS pourra aussi compter sur Hayter qu’on avait vu performer au Portugal sur une distance similaire et qui lui aussi devrait bénéficier d’une bonne fenêtre de tir. Pourquoi pas en profiter et viser une place sur le podium.

Jumbo : Le second grand favori à la victoire est bien évidemment Van Aert. Vainqueur de la 1ère étape, un loupé collectif sur le deuxième et une grossière erreur sur la troisième le prive du 3 sur 3 en ce début de Dauphiné. On se souvient de la passe d’arme magistrale entre lui et Ganna lors des championnats du Monde en 2021, mais qu’en sera t-il demain ? Actuel leader, Van Aert va partir à 16h au moment où le vent sera le moins favorable de la journée, un net désavantage pour lui sur le papier. Si on ajoute à cela les efforts consentis depuis 3 jours (et notamment sur le final de la 3ème étape) comparé à Ganna, il pourrait être moins frais que l’italien au final. Roglic aura contre lui le même problème que Van Aert avec le vent demain, rendant très difficile une victoire d’étape. Malgré tout, il faut s’attendre à une bonne performance de la part du champion olympique de la discipline. Vingegaard s’élancera lui plus tôt que ses deux collègues, mais probablement après la fenêtre météo idéale, d’autres spécialistes devraient finir devant lui. D’autant plus que ses deux performances contre-la-montre ont été relativement décevantes cette année en comparaison de ce qu’il a déjà eu l’occasion de nous montrer.

Quickstep : Seulement deux c.l.m en référence pour Cavagna cette année qui a du reprendre sur le tard pour cause de blessure. Si sa performance sur le c.l.m en Romandie ne doit pas être prise en compte de par sa spécificité, c’est sa troisième place sur celui de l’Itzulia qui a été une bonne surprise sur un parcours qui n’était à priori pas à sa convenance. Demain, il partira pile dans la bonne fenêtre météo ce qui devrait lui conférer un bel avantage dans la quête d’un podium demain, et pourquoi pas mieux. On l’a vu à l’attaque dans le final de la première et de la troisième étape, mais peut-être moins tranchant que ce à quoi il nous avait habitué (à relativiser tout même, car Jumbo ne lui a quasiment pas laissé de marge de manœuvre).

Cofidis : Thomas va lui aussi pouvoir s’élancer dans des conditions pas loin d’être optimales pour la journée. Le champion de France tient une bonne forme, pourquoi pas le voir créer la surprise et accrocher une place sur le podium, en profitant du fait que pas mal de favoris auront un vent plus défavorable ? Un petit doute tout de même sur la distance qui ne semble pas idéale pour lui.


Mes Choix

TopGanna demain pour commencer à poser les bases de la récupération du 1er maillot sur les routes du Tour de France ! Attention tout de même, si la pluie venait à se prolonger, il sortirait de cette fenêtre météo aux conditions favorables. Cavagna et Van Aert pour l’accompagner sur le podium.

  • Ganna @ 2.25 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :