Giro d’Italia – Etape 3

Présentation de l’Etape

Kaposvár > Balatonfüred (201km) – 890m D+

Note : 1 sur 5.

Troisième étape du Giro 2022, la dernière du triptyque hongrois avant la journée de repos et l’avion vers la Sicile. Une étape longue de 201 kilomètres qui devrait selon toute vraisemblance se terminer au sprint.


Le Parcours

Pas de difficulté notable sur ce parcours dont les 75 derniers kilomètres se feront sur les bords du lac Balaton. Une étape qui conviendra aux grosses cuisses du peloton. Jetons un œil aux derniers kilomètres de course.


Les Derniers Kilomètres

La majorité des 10 derniers kilomètres se fera sur une deux voies qui ondule sur les bords du lac.

A 3.5 kilomètres de l’arrivée, les coureurs devront négocier le passage d’un carrefour, où la route se rétrécira en une seule voie sur la droite sur une courte distance. Assez pour tendre le peloton avant d’immédiatement déboucher de nouveau sur une deux voies.

Il y aura ensuite un rond-point à négocier par la droite à la flamme rouge, la route à la sortie sera bien plus large. Il faudra déjà être placé à ce moment, bien que la route derrière sera très large. Tout le dernier kilomètre sera sur ce large boulevard, mais il faut tout de même noter la présence, à environ 500m de la ligne, de mobilier urbain au centre de la route. Il n’en est pas fait mention dans le roadbook, peut-être qu’il n’est plus présent.


Météo

Toujours pas de pluie attendue et de nouveau des températures autour des 20°.

Le vent soufflera en provenance du Nord-Est à une vitesse de 10 km/h. C’est donc un sprint vent de face qui attend les coureurs demain.


Le Scenario

Peu de place au doute demain, l’étape est promise aux sprinters. Une arrivée qui va avantager les trains longs, attention tout de même à ne pas prendre le lead trop tôt sous peine de se retrouver à court d’hommes ou de force à cause de ce vent de face sur les derniers kilomètres !


Les Prétendants

Lotto : Assez rassurant malgré sa grosse chute subit dans le final de la première étape, un Ewan en pleine possession de ses moyens doit être favori à la victoire demain. Il ne disposera pas du train le plus long, mais la qualité est là. Point positif pour l’australien, un sprint vent de face lui permettra de s’exprimer au mieux. Pour les stats, il est toujours intéressant de rappeler qu’il remporte rarement les premiers sprints d’une course par étape (une stat qu’il a cependant fait mentir cette année, par 3 fois), il ne s’est jamais imposé sur le premier sprint d’un Grand Tour.

Quickstep : A l’image d’Ewan, Cavendish ne disposera pas du plus grand train mais il ne manquera pas de qualité avec Ballerini mais surtout Morkov pour le positionner dans le final. Peut-probable de les voir à l’avant avant le dernier kilomètre, mais Morkov saura faire le travail dans les derniers hectomètres.

UAE : Gaviria ne pourra vraisemblablement compter que sur Oliveira et Richeze dans le final. Un peu court pour prendre les choses en main. Il faudra être patient et intelligent avant de remonter leur sprinter. Une 3ème place en Romandie et une deuxième place à Francfort, je crains tout de même que la forme ne soit encore un peu juste pour s’imposer face au plateau présent sur le Giro.

Israel Premier Tech : Nizzolo a une équipe qui lui sera entièrement dédiée demain, une de celles qui devrait prendre la gestion des derniers kilomètres à son compte. 3 podium a son actif cette année, mais toujours pas de victoires. Avec comme grand objectif ce Giro et le maillot cyclamen, la forme est bonne et il devrait se battre pour une place sur le podium.

G-FDJ : Démare aura aussi à sa disposition une équipe quasi au complet, et sur le papier un des meilleurs train du plateau. Seulement depuis plusieurs mois maintenant les choses ne marchent plus et le train n’arrive jamais à rester groupé. Avec le nombre d’hommes qu’ils ont, ils voudront prendre les choses en main, attention à ne pas vouloir se découvrir trop tôt et se retrouver enfermé, comme cela a pu leur arriver cette année.

Bahrain : Bauhaus aura a son désavantage le fait de ne pas avoir de train pour l’aider à se positionner dans le final. En revanche, un sprint vent de face est une bonne chose pour lui qui semble apprécier ces conditions, en témoigne sa victoire sur Tirreno et sa deuxième place sur la 5ème étape du Tour de Catalogne. Si le placement est bon, un prétendant au podium.

Intermarché : Toujours aussi surprenant, est-ce que Girmay peut finir sur le podium (ou mieux) d’un sprint massif sur un Grand Tour ? Il tentera sa chance, on peut en être sûr. Sans train le positionnement pourrait s’avérer compliqué, et face à un plateau relevé le podium serait une vraie surprise.

Alpecin : Van der Poel a annoncé qu’il ne prendra pas part au sprint mais qu’il roulera pour Mareczko. Un plateau certainement trop relevé pour l’italien qui malgré ses 59 victoires pro n’en compte toujours pas une en World Tour. Un podium peut-être trop compliqué à atteindre.

DSM : Le duo Bol / Dainese est présent sur ce Giro. 0 podium à eux deux depuis le début de la saison. L’italien présente peut-être un peu plus de garanties que le néerlandais, je pense qu’il sera la carte sprint. 3 podium sur la Vuelta 2021, s’il est en forme il doit être parmi les hommes forts. Mais les récents résultats ne donnent pas énormément confiance.


Mes Choix

Est-ce que les longs trains de la FDJ et d’Israel permettront de combler l’écart entre leurs sprinters respectifs et le duo Ewan / Cavendish ? Difficile d’avoir confiance dans le train de la FDJ dernièrement, ni en Démare s’il n’est pas placé à la perfection. Ewan et ses récurrents problème de positionnements ainsi que ses résultats sur les premiers sprint dans un grand Tour ne met pas en totale confiance non plus. Cavendish apparaît peut-être un peu moins « tranchant » que sa version 2021. Difficile de faire un choix à la victoire. Malgré tout, s’il y a une place sur le podium pour un homme en particulier cela pourrait être pour Nizzolo qui semble s’être très bien préparé pour cette échéance et dont le train sera un élément primordial pour le mettre dans les meilleures dispositions. Sans énorme surprise, si je devais choisir un vainqueur, je pense qu’Ewan sera en mesure de s’imposer sur ce sprint vent de face. Ce sprint donnera en revanche de très bonnes indications pour les prochains.

  • Nizzolo podium @ 3 (0.4%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :