Tour de Romandie 2022 – Etape 4 : Aigle – Zinal (180.1km)

Présentation de la Course

Quatrième étape du Tour de Romandie, l’étape reine de cette édition avec une arrivée au sommet à Zinal. 180 kilomètres de course et plus de 4 000m de dénivelé positif, la journée s’annonce éprouvante !


Le Parcours

La route sera plate sur les 50 premiers kilomètres de course, aucune difficulté notable. Les choses sérieuse commenceront au kilomètre 53 une fois les coureurs arrivés au pied de la première ascension du jour.

Un peu plus de 10km d’ascension à 7% de moyenne et des pourcentages assez réguliers tout du long. Une ascension sur une route large qui comportera quelques virages en épingle.

Suivra ensuite la descente, technique surtout dans sa dernière partie, longue d’une douzaine de kilomètres jusqu’à l’entrée dans Granges au kilomètre 75.

Descente du col de Nax

Après une portion de plat de 10 kilomètres, le peloton se trouvera au pied de la seconde ascension de la journée. Il s’agit du col qui mène jusqu’à Les Pontis, long de 7.3 kilomètres à 7.5% de moyenne. Après un répit de 5 kilomètres, les coureurs devront gravir la prochaine difficulté. Plus courte, l’ascension vers Saint Luc et ses virages en épingle est longue de 4.6 kilomètres à 7.8% de moyenne.

Enchaînement Les Pontis – Saint Luc

Après le sommet, la route va rester vallonnée jusqu’à l’arrivée dans Grimentz au kilomètre 115 et une descente (technique sur ses deux premiers kilomètres avec des virages en épingle) longue de 5 kilomètres. Au pied de cette descente débutera la 3ème ascension répertoriée de la journée.

Ascension Les Ziettes d’En Bas

Ensuite il y aura une descente de 15 kilomètres (en 2 temps), dont la deuxième partie, après Vercorin, sera plus technique.

Les coureurs emprunteront dès lors une portion déjà parcourue qui les ramènera à Sierre pour aborder une seconde fois l’ascension vers Les Pontis. Cette fois-ci, arrivés au pied de l’ascension vers Saint-Luc, les coureurs continueront tout droit pour aller chercher le pied de l’ascension vers Grimentz, qu’ils ont descendus quelques kilomètres auparavant. Il restera 8 kilomètres à parcourir une fois au sommet.

Il y aura ensuite une courte descente à la sortie de Grimentz, puis la route restera vallonnée sur les kilomètres restant. La route va s’élever de nouveau sur les 1 400 derniers mètres de course à une moyenne de 6.7%. Les 30 derniers kilomètres seront très exigeants bien qu’ils ne soient pas continuellement en montée.

Profil montée finale

Météo

La pluie est attendue demain toute la journée sur les routes du Tour de Romandie, un gros contraste avec ce que les coureurs ont connu cette semaine. Si les températures seront clémentes en début d’étape, elles devraient chuter dans le final à l’approche de Zinal et passer sous les 10°. Attention dans les descentes si une équipe décide d’enclencher. Une sale journée à passer sur un vélo en prévision.


Le Scenario

50 kilomètres de plat pour démarrer, ce n’est vraiment pas de bonne augure pour les grimpeurs, loin au classement, désireux de prendre l’échappée. De plus, beaucoup d’équipes seront intéressées pour mener la chasse demain afin de permettre à leurs leaders de se jouer la victoire. Avec plus de 4 000m de dénivelé positif, seul un excellent grimpeur pourra espérer s’imposer à Zinal. Un excellent grimpeur aimant de plus la météo très capricieuse.


Les Prétendants

Bora : Excellent début de saison de Vlasov qui semble avoir passé un cap depuis son arrivée à la Bora. Il s’est révélé comme un excellent puncheur ces dernières semaines et presque sprinter ces derniers jours. Les ascensions demain ne seront pas forcément en sa faveur, probablement pas assez de pourcentage pour lui permettre de s’exprimer complètement. Malgré tout, sa forme est indéniablement excellente dernièrement, il va espérer que cela dur encore au moins deux jours de plus. Si les favoris ne peuvent se départager avant la ligne, il aura confiance en son sprint pour décrocher une belle place.

Bahraïn : Caruso est dans une forme excellente, sa performance sur le tour de Sicile en est la preuve. Tout aussi bon descendeur que grimpeur, il sera indéniablement un des plus avantagés par le temps prévu demain sur la route. On se souvient de ses performances sur le Giro en 3ème semaine (notamment l’étape du Passo Giau et son raid victorieux sur la dernière étape). Il semble avoir aussi quelques armes pour se défendre en cas de sprint en petit comité. Un des grands favoris à la victoire demain. Il n’aura pas peur d’ouvrir la course de loin.

INEOS : Après avoir bêtement perdu du temps sur les premières étape, Thomas va devoir cravacher pour faire son retard. Leader d’INEOS pour le classement général, on se souvient que sur l’étape reine du Tour de Romandie 2021 il avait été un des meilleurs dans l’ascension vers Thyon 2000 (on se souvient aussi et surtout de sa chute dans les dernier mètres en lançant son sprint), dans des conditions météo très difficiles. Nous aurons la réponse demain sur son état de forme, lui qui a surtout été équipier sur l’Itzulia avant d’arriver en Romandie. Si certains de ses adversaires (notamment la Bahrain et Caruso) décident de durcir dans les décentes, il pourrait être mis en difficulté.

Israel – PremierTech : En parlant de Thyon 2000, il convient bien évidemment de citer Woods, vainqueur de l’étape reine l’année passée. Lui qu’on ne pensait bon que sur de courtes et pentues ascensions a prouvé avoir fait de gros progrès sur les montées plus longues. Même remarque que pour Thomas concernant les descentes. La forme de Michael a semblé bonne lors de sa reprise sur les ardennaises, il ne serait pas étonnant de le voir présent pour accrocher une belle place au sommet.

AG2R : O’Connor fait son petit bonhomme de chemin ici et est à moins de 30″ au classement général. Un autre homme qui n’aura pas de problème avec les conditions climatiques, lui qui avait pris la deuxième place lors de cette fameuse étape de Thyon 2000. on se souvient aussi de sa victoire sur le tour dans l’étape dantesque de Tignes où il avait déposé Quintana puis Higuita, victimes de fringale, pour s’imposer en solitaire. Deux victoires sur le dernier mois pour Ben qui semble tenir une bonne forme. Un des leaders qui n’aura pas peur d’attaquer de plus loin, et qui aura tout intérêt à le faire comme lors de sa victoire en Catalogne.


Mes Choix

Pour demain, mon choix va se porter sur Damiano Caruso. L’italien est clairement en forme, et bien que 3 coureurs de la Bahrain soient encore à 35″ ou moins du leader au classement, je pense qu’il est celui qui a le plus de chance de bien figurer, d’autant qu’il est leader de l’équipe. Beaucoup de choses pointent vers lui demain, je m’attends à une excellente performance.

  • Caruso @ 10 (0.25%)
    • T3 @ 3.25 (0.3%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :