Tour de Romandie 2022 – Etape 2 : Echallens – Echallens (168.2km)

Présentation de la Course

Deuxième étape du Tour de Romandie 2022, 168 kilomètres vallonnés au départ et à l’arrivée à Echallens.


Le Parcours

A l’image de l’étape de la veille, le parcours sera encore vallonné toute la journée. Un parcours articulé autour de deux circuits. Les coureurs partiront donc d’Echallens par le sud-est pour réaliser un premier tour du circuit initial, long d’un peu moins de 60km. Au kilomètre 55, le peloton passera une première fois sur la ligne d’arrivée.

Ensuite, les coureurs entameront un tour du second circuit tout aussi long que le premier. S’il sera aussi vallonné, il comportera aussi la seule côte répertoriée de la journée : l’ascension de La Praz (6.7 à 4.6%) à mi-course. Au kilomètre 114, le peloton passera une seconde fois par la ligne d’arrivée.

Après ce second passage sur la ligne, les coureurs entameront un nouveau tour du premier circuit parcouru en début d’étape. Et cette fois-ci, le prochain passage sur la ligne sera bien le dernier.


Les Derniers Kilomètres

Il y aura deux côtes non répertoriées dans les 20 derniers kilomètres de course. La première, à 20 kilomètres de la ligne, 1.3km de long à 5.5% de moyenne jusque dans le village de Bercher.

La seconde côte se trouvera à un peu plus de 15km de l’arrivée. Longue de 4.3km, elle affiche 3.6% de moyenne. Pas de virages, une côte quasi uniquement en ligne droite.

Dans les 5 derniers kilomètres, il n’y aura qu’un seul virage à négocier. Celui-ci se situe à la sortie du village de Goumoens-la-Ville, placé à 2.6km de l’arrivée. Le reste ne sera qu’une ligne droite jusqu’à l’arrivée à Echallens. Une approche de sprint où posséder un bon train sera un avantage conséquent.


Météo

De nouveau du beau temps sur les routes suisses, avec des températures au dessus de 15°. Le vent soufflera de nouveau en provenance du nord-est, aux environs de 15km/h et des rafales à plus de 20km/h.

Le sens du vent signifie que la dernière côte non répertoriée se fera vent de dos, tout comme la portion entre le pied de la descente et le dernier virage à 2 600m de la ligne.

La dernière ligne droite se fera avec un vent de côté, les équipes devront privilégier le côté droit de la route pour gêner leurs adversaires qui devront remonter et prendre le vent par la gauche.


Le Scenario

Je ne pense pas que les difficultés présentes sur le parcours soient suffisantes pour éliminer les sprinters, pas même la dernière côte non répertoriée à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée.

Nous avons pu voir aujourd’hui Cavagna tenter sa chance en solitaire dans les derniers kilomètres, sans succès. Demain, avec le vent de dos présent entre le début de la dernière côte à 15km et le dernier virage à 2.6km de la ligne, il est possible que nous assistions de nouveau à ce genre de tentative.

Malgré tout, assez d’équipes devraient être intéressées par un sprint dans Echallens pour rouler et s’assurer que personne ne puisse leur faire le coup d’une attaque victorieuse dans le final.


Les Prétendants

UAE : La présence de Gaviria sur les routes du Tour de Romandie n’est pas anodine. Demain sera la seule occasion pour les sprinters de s’exprimer, difficile d’imaginer qu’UAE ne jouera pas la carte du colombien. Le plateau de sprinters n’étant pas excessivement relevé, il aura le rôle de favori demain. La question étant de savoir si ces deux mois de coupure depuis le Covid n’auront pas été de trop.

QuickStep : Vernon aura aussi confiance en ses chances demain. Si la Quickstep n’est pas présente avec son train de sprint habituel, le britannique pourra compter sur les gros moteurs de ses équipiers dans les derniers kilomètres. Un avantage que peu d’autres sprinters auront. Si jamais leur sprinter se retrouve en difficulté, Cavagna et Cerny pourraient tenter de jouer un tour au peloton dans les 15 derniers kilomètres demain. Et avec leurs qualités et le vent de dos, le coup pourrait tout à fait réussir !

Trek : Arrivé à l’intersaison chez Trek, Aberasturi trouvera demain une des rares occasions où il pourra s’exprimer. Mais à regarder la composition de son équipe, il pourrait manquer d’aide dans le final et ne pas pouvoir se placer correctement.

INEOS : De grosses questions sur l’état d’Hayter après sa chute aujourd’hui. Arrivé dernier à près de 15′ de Dennis, il faudra attendre demain pour comprendre comment cette chute l’a affecté. De plus, pas sûr qu’il ai envie de frotter dans un sprint qui peut s’annoncer tendu.

Intermarché : Hermans est en forme dernièrement ! Après sa belle deuxième place à Liège, en disposant de Van Aert au sprint, il prend la 5ème place du sprint punchy hier. Ses chances de bien figurer augmentent avec la difficulté de l’épreuve, demain la victoire pourrait être trop compliquée à décrocher si des hommes comme Gaviria et Vernon sont encore présents.


Mes Choix

Pour demain, je pense que les sprinters principaux seront présents dans le final et que leurs équipes pourront contrôler pour s’assurer un sprint. Avec les gros rouleurs présents chez Quickstep, Vernon semble le mieux équipé pour les 2.5 derniers kilomètres de course. Gaviria n’ayant repris l’entraînement que récemment, je ne suis pas sûr de sa forme.

  • Vernon @ 5.50 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :