Tour de Romandie 2022 – Etape 1 : La Grande Beroche – Romont (178km)

Présentation de la Course

Après le prologue, place à la première étape en ligne de ce Tour de Romandie. 178km et plus de 2 700m de dénivelé positif pour cette étape vallonnée au final taillé pour un puncheur.


Le Parcours

Si les 40 premiers kilomètres ne présentent pas de difficulté, le reste du parcours sera lui très vallonné, sans cesse ondulant. Après 84km de course, les coureurs entreront sur le circuit final de 46 kilomètres qu’ils devront parcourir 2 fois avant d’aller chercher la rampe final qui mènera à la ligne d’arrivée.


Les Derniers Kilomètres

Le circuit final sera loin d’être plat avec des successions de petites côtes, descentes et portions de plat. Dans le dernier tour, le peloton deviendra nerveux à l’approche des derniers kilomètres et les équipes se battront pour le positionnement à l’amorce des 1 300 derniers mètres en côte jusqu’à l’arrivée.

Une côte final longue d’un kilomètre à près de 7% de moyenne qui ondule sur sa majeure partie jusque dans les 300 derniers mètres.

Un final que nous avons déjà eu l’occasion de voir en 2019, cette année là c’est David Gaudu qui s’était imposé devant Rui Costa et Roglic.


Météo

Beau temps et des températures aux alentours de 15° attendues demain. le vent soufflera en provenance du Nord-Est à environ 15km/h, donc de dos dans l’ascension finale.


Le Scenario

Demain, je donne une plus grande chance de victoire au peloton qu’à l’échappée. Les écarts sont assez resserré du fait que seul un court prologue a défini les places au classement général pour le moment. De plus, beaucoup d’hommes devraient se sentir en position de l’emporter demain et leurs équipes respectives devraient rouler.

Le placement sera primordial dès le pied de la côte finale, avoir assez d’hommes pour se mettre en position idéale dans les lacets sera un avantage non négligeable. Les équipes des leaders au classement général seront extrêmement attentives et devraient travailler en tête de peloton pour s’assurer que leurs hommes forts ne prennent pas de cassures.

Une fois le dernier virage passé aux 300 mètres, les fauves seront lâchés et nous devrions assister à un sprint punchy entre les meilleurs du peloton.


Les Prétendants

INEOS : Il y aura deux hommes protégés au sein du collectif INEOS, Thomas et bien sûr Hayter. Le jeune britannique est premier au général, à la faveur de sa victoire sur le prologue d’hier. Les grenadiers seront en contrôle de la course, en protection du maillot, mais sentiront aussi une chance de victoire en haut de la côte de Romont avec Ethan. Que ce soit sur la 6ème étape du Tour de Grande Bretagne ou plus récemment sur la 2ème étape de la Coppi e Bartali, Hayter a déjà montré avoir le punch nécéssaire pour s’imposer dans ce genre d’arrivée pour costaud. INEOS aura confiance en lui pour tenter d’aller chercher une seconde victoire.

Bora : La Bora possède plusieurs bonne cartes à jouer dans ce final, et devrait en logique vouloir une arrivée groupée aussi. On peut tout d’abord citer Grossschartner, 3ème du prologue hier il n’est qu’à 10 secondes au général. Il avait pris la 5ème place ici-même en 2019. Ensuite, l’équipe aura aussi Vlasov. Excellent début de saison du grimpeur russe. Il a montré posséder un très bon punch aussi, qui se serait peut-être mieux exprimer si les rampes avaient été un peu plus raides aujourd’hui. Enfin, et ce sera probablement la carte qu’ils décideront de jouer, Higuita. Un final qui convient parfaitement au colombien qui réalise lui aussi un très bon début de saison. Malgré tout, ses résultats sur le Tour de Catalogne ne m’ont pas vraiment rassuré sur son punch et sa vitesse (5ème de la 1ère étape et battu deux fois par Quintana, mais le final de ces deux étapes n’étaient pas comparable). Cinquième de Liège, la forme semble bonne mais j’ai encore quelques réserves sur son sprint. Avant ce que j’ai vu en catalogne, j’en aurais fait mon favori.

Bahraïn : Bien que je ne pense que la pente soit assez élevée dans le final pour lui permettre de faire la différence sur les puncheurs/sprinteurs, Teuns tient une excellente forme. Il ne serait pas étonnant de le voir se battre pour une belle place aujourd’hui.

UAE : Deux belles cartes à jouer côté UAE avec Ayuso et Hirschi. Les deux sont rapides et possèdent un bon punch leur permettant d’envisager un bon résultat, peut-être plus Hirschi que l’espagnol si la forme est bonne. Et sa 9ème place à Liège est un bon indicateur pour le suisse. Le problème d’UAE est que lorsqu’ils possèdent plus d’une carte à jouer, chacun semble tenter sa chance de son côté et personne ne ramène de résultat (exemple typique, le Tour de Romandie 2021). Mais si tout s’imbrique correctement, je ne serais pas étonné de voir un bon résultat du suisse.

Israel – PremierTech : S’il est indéniablement un des meilleurs dans les rampes aux pourcentages à 2 chiffres, j’ai bien plus de doutes concernant une arrivée comme aujourd’hui pour Woods. Peut-être que Bevin serait une meilleure option pour l’équipe, plus rapide que Woods et capable de passer les bosses. Si la forme est la même que sur le Tour de Turquie, il a une chance de repartir avec un bon résultat, mais il y aura d’excellents puncheurs face à lui, la victoire risque d’être trop compliquée.

G-FDJ : Un homme que je n’aurais pas penser à citer, mais dont la performance sur sur la 1ère étape du Tour de Catalogne a été très impressionnante. Pacher peut-il rééditer sa belle performance et accrocher un nouveau podium ici au terme d’un sprint punchy ?

BikeExchange : Sa cinquième place sur le prologue d’hier est un très bon résultat pour Sobrero, sur un effort qui ne lui convenait pas forcément sur le papier. Mais l’italien n’est pas bon uniquement sur les contre-la-montre. On peut par exemple se souvenir de ses performances sur le Tour de Slovénie en 2021 face aux UAE, ou encore plus récemment sur la Coppi e Bartali, où il prend la deuxième place de la deuxième étape derrière… Ethan Hayter. Venu ici pour jouer une place au général, il aura besoin de soutien pour être correctement placé au pied de la dernière côte, mais lui aussi espérera un bon résultat, la forme semble bonne pour son retour de stage en altitude.


Mes Choix

La forme est excellente, il aura une équipe capable de le placer dans un final qui lui convient parfaitement et il a la pointe de vitesse pour s’imposer. Je vois Hayter réaliser le doublé aujourd’hui. Attention à Higuita tout de même, je ne serais pas étonné qu’il réalise un très bon résultat, sur le papier capable de battre Hayter, mais j’ai beaucoup de réserves après son tour de Catalogne. Pour une place sur le podium, les spots sont assez ouverts et j’y verrais bien Hirschi et Sobrero.

  • Hayter @ 3 (0.45%)
  • Hirschi T3 @ 4.50 (0.15%)
  • Sobrero T3 @ 13 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :