Volta a Catalunya 2022 – Etape 4 : La Seu d’Urgell > Boí Taüll (166.5km)

Présentation de la Course

Quatrième étape de la Volta a Catalunya et une deuxième arrivée au sommet en deux jours de course. Nous passerons même les 2 000m d’altitude en haut du Boi Taüll, plus de 13km d’ascension à près de 6% de moyenne, qui devrait être le juge de paix de ce Tour.


Le Parcours

Comme la veille, le départ ne présentera pas de difficulté, mais seulement sur les 30 premiers kilomètres cette fois-ci. A ce moment de la course débutera la première ascension répertoriée de la journée.

15.5 kilomètres à 5% de moyenne pour le Coll de Boixols. Une portion de replat après le 10ème kilomètre, mais dans son ensemble un col aux pourcentages assez homogènes.

Sa longue descente de près de 25 kilomètres sera simplement coupée à mi-distance par un petit repecho d’un kilomètre. La descente prendra fin au kilomètre 70 pour amorcer une longue portion plane d’une trentaine de kilomètres, jusqu’à La Pobla de Segur. Commencera alors un faux-plat montant jusqu’à Sentarada 9 kilomètres plus loin.

Une nouvelle longue ascension de plus de 13km à 4.5% de moyenne. La moyenne est adoucie par les pentes des 5 premiers kilomètres, les 8 derniers affichent eux un pourcentage moyen de près de 6%.

Après seulement 3km de descente, la route s’élèvera de nouveau sur une courte portion avant de repiquer. La descente sera assez sinueuse, longue de 7 kilomètres. Au pied, la route recommencera à s’élever progressivement en un faux-plat montant jusqu’au pied de l’ultime ascension de la journée.

15km à 5.8% de moyenne. Les plus forts pourcentages se trouveront dans sa première partie. Deux zones de replat aux 7ème et 10ème kilomètres, puis plus de répit sur les 4 derniers kilomètres à 7% de moyenne. Le sommet est à plus de 2 000m d’altitude, important de la noter.


Météo

Nuageux toute la journée, mais la pluie ne devrait pas faire son apparition. Les température seront fraîche, et s’approcheront même de 0° dans la dernière ascension.

Un vent de Sud / Sud-Est toute la journée qui ne devrait pas dépasser les 10km/h. Vent de face dans la dernière ascension, mais il aura tout de même tendance à diminuer dans le final, sous les 5km/h.


Le Scenario

On l’a vu aujourd’hui, le peloton a roulé derrière les échappés mais au moment où O’Connor place son attaque aucune équipe n’a voulu prendre la chasse en charge. Assez étonnant alors que beaucoup (UAE et Movistar en tête) étaient en surnombre.

L’ascension dans les 30 premiers kilomètres de l’étape devrait décider du type de vainqueur que nous aurons. De bons grimpeurs ne présentant pas de menace au général pourraient être tenté de partir ici. Si le groupe est assez conséquent, l’échappée aura de vraies chances de victoire. Si l’échappée sort plus tôt sur le plat, on pourrait ne pas y voir d’assez bons grimpeurs en revanche.

Qui pour rouler demain ? Movistar est capable de tout et je ne serais pas étonné de les voir à l’avant du peloton, sans raison particulière. Trek possède aussi une belle équipe avec de bons grimpeurs capable de maintenir un écart dans les ascensions. UAE est dans le même cas, mais on l’a vu aujourd’hui il n’y a pas de clair leadership et 4 leaders, pas sûr de si on sacrifiera un ou deux hommes demain.

Malgré tout, nous serons sur l’étape reine, peut-être la dernière occasion de créer des écarts suffisant pour le classement général. De plus, avec autant d’hommes proches les uns des autres au classement, les 10″ de bonifications pourraient ne pas être un luxe. Beaucoup de doutes sur le scenario de cette étape malgré tout.


Les Prétendants

UAE : Ayuso, Almeida, Soler et Bennett sont tous les 4 entre 10 et 30″ de la première place au général. On l’a vu aujourd’hui, personne ne s’est sacrifié pour rouler sur O’Connor, chacun y est allé de son côté. Demain, le groupe qui sera dans le dernier col devrait être moins conséquent que les 30 hommes que nous avions aujourd’hui, et les attaques pourraient être plus fructueuses. J’aurais tendance à éliminer Bennett, peut-être le moins fort des 4. Almeida s’il a parfois eu du mal sur les longues ascensions semble s’améliorer. Pour preuve son ascension de Turrini, même s’il n’avait pu rester avec les 4 meilleurs à l’avant, il était très bien remonté. Ayuso avait remporté l’étape de Lago di Campo Moro (15km d’ascension à 6.5%) sur le baby Giro, il peut encaisser les longues ascensions mais demain le plateau sera plus relevé, le résultat pourrait être bien différent.

Arkea : Sur une ascension qui n’était pas idéale pour lui, Quintana décroche tout de même la troisième place… au sprint. La forme est toujours bonne pour Nairo qui trouvera un col plus à sa mesure demain : Long, au-dessus des 2 000m et un temps froid. Une bonne journée pour Nairoman si les jambes sont là ! Arkea pourrait aussi être tentée de rouler

Trek : 6ème aujourd’hui, Ciccone fini encore à l’avant. Les jambes sont bonnes et il devrait avoir demain Skjelmose, Gebreigzabhier et Lopez pour travailler pour lui. Il devrait de nouveau pouvoir jouer les premiers rôles demain du côté des favoris au classement général.

Movistar : Movistar a travaillé, mais Valverde n’a pas délivré. Leur rôle demain pourrait être une des clés concernant les chances de l’échappée. Vont-ils de nouveau rouler pour contrôler ? C’est une possibilité à ne jamais écarter avec eux. Une ascension qui conviendra mieux au sud-américain Sosa demain qu’à Valverde à mon avis. A près d’une minute au général, il pourrait disposer d’un peu plus de liberté dans le final s’il veut attaquer.

INEOS : L’équipe est affaiblie avec les abandons de Porte et Kwiatkowski. Carapaz semble aller de mieux en mieux au fil des jours, mais est-ce que ce sera suffisant pour aller s’imposer demain ? En espérant qu’il n’ai pas non plus attrapé la maladie de ses équipiers. En forme, il serait un des favoris. Est-ce que Rodriguez restera un coureur protégé ou bien lui sera t-il demandé de faire l’équipier pour Carapaz dans le final ? INEOS ne prendra pas la chasse en charge selon toute vraisemblance.

AG2R : Une nouvelle belle victoire à l’actif d’O’Connor. Leader désormais, il ne dispose pas d’une équipe en mesure de le protéger jusqu’au bout. Il devra être très fort pour espérer conserver son maillot, la proximité de beaucoup de prétendant au CG implique de nombreuses attaques dans le final. Le but principal d’AG2R sera de s’assurer que personne de dangereux ne sorte et de garder des forces pour accompagner Ben le plus loin possible.

Bora : Une arrivée qui semblait lui convenir comme un gant, et pourtant de manière surprenante Higuita se fait battre au sprint par Ayuso et Quintana. Avec l’altitude et les températures attendues demain il pourrait de nouveau jouer les premiers rôles, il tient une bonne forme depuis le début de saison. Hindley est lui à plus de 50″ à cause des bordures, et pourrait avoir un peu de liberté dans le final. Sur sa forme de Tirreno il pourrait être là demain. Pourquoi pas le 4ème australien à s’imposer en 4 jours ?

Maintenant, comme je le disais, les chances de l’échappée sont grandes demain. On pourrait y retrouver de bons grimpeurs déjà loin au général comme Hirt, Storer ou encore Caicedo. On pourrait aussi y inclure Howson, auteur d’une belle ascension aujourd’hui, qui pourrait lui aussi vouloir être le 4ème australien en 4 jours à s’imposer.


Mes Choix

  • Quintana @ 5 (0.2%)
  • Sosa @ 18 (0.1%)
  • Hindley @ 42.5 (0.05%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :