Volta à Catalunya 2022 – Etape 5 : La Pobla de Segur > Vilanova I La Geltru (206.3km)

Présentation de la Course

Cinquième étape de la Volta à Catalunya, la plus longue de cette édition avec ses plus de 206km. Après une journée dans la montagne hier, une seule difficulté répertoriée aujourd’hui, mais une étape à tout de même plus de 2700m de dénivelé positif.


Le Parcours

Le Coll de Comiols (10km à un peu moins de 5% de moyenne) sera la seule difficulté de la journée. Son pied, situé à Isona, se trouvera après seulement 26km de course. Une ascension qui ne sera pas excessivement difficile mais pourrait permettre la création d’une belle échappée.

Suivra par la suite une longue descente de près de 20 kilomètres jusqu’à Artesa de Segre au kilomètres 60. La route restera vallonnée mais sans difficultés majeures sur les 160 kilomètres suivant.


Les Derniers Kilomètres

A un peu moins de 6km de l’arrivée il y aura un repecho de 1.4km à 4.2% de moyenne, suivi d’une descente jusqu’à un rond-point à 3.4km de l’arrivée. Virage serré sur la droite à près de 120°.

Nouveau court repecho suivi d’une courte descente où le peloton devra négocier deux ronds-points : le premier à 2.5km de l’arrivée, puis la route sera séparée en 2 avant d’aborder le second à 1.6km de l’arrivée.

La route s’élargira de nouveau par la suite, et il restera 2 derniers ronds-points à négocier à 1 200m puis le dernier à 500m qui débouchera sur la ligne droite d’arrivée.


Météo

Temps gris et des températures autour des 14°. Le vent soufflera en provenance de l’Est aux alentours de 10km/h en début d’étape mais va vite forcir pour atteindre les 35km/h en fin d’étape. Vent défavorable toute la journée, gros vent de face sur la dernière heure de course et pour le sprint.


Le Scenario

Si sur le papier cette étape convient aux sprinters (1 seule vraie difficulté, accessible et située tôt dans la course) le fait que nous soyons sur une étape de plus de 200km au lendemain de l’étape Reine pourrait rebattre un peu les cartes. De plus, beaucoup d’équipes ont vu leurs rangs décimés par les maladies et on peut imaginer qu’elles ne voudront pas forcément toutes mener la chasse, en partant du principe qu’elles aient assez d’hommes.

Je ne serais pas vraiment étonné de voir une grosse échappée se former dans le Coll de Comiols, sans hommes dangereux au général et avec la plupart des équipes représentées.

Oui mais voilà, cette étape sera la dernière occasion pour les sprinters de jouer la gagne, une chance qu’ils ne voudront pas forcément laisser passer. Il reste encore des sprinters présents sur cette course malgré les abandons de Colbrelli et Matthews. Il faudra surveiller en particulier l’attitude d’Arkea, UAE, BEX, Jumbo et Bahrain. Placeront elles quelqu’un à l’avant ou prendront-elles la charge de la chasse des échappés ? Le fort vent défavorable qui soufflera ne jouera pas en faveur des échappés non plus. Je miserais plutôt sur la seconde option, celle du sprint.


Les Prétendants

BikeExchange : Déjà une victoire pour Groves. Avec l’abandon de Yates, ils ne jouent plus le général et n’ont personne à protéger, ils devraient être parmi les équipes à rouler dans le peloton. La perte de Matthews est un énorme coup dur pour le train de Groves.

Bahraïn : Battu d’un souffle par Groves sur la deuxième étape, Bauhaus voudra prendre sa revanche. Deux abandons dans l’équipe, dont Sonny Colbrelli. Seuls, ils ne pourront pas contrôler et auront besoin d’aide, probablement de la BEX. Un sprint vent de face devrait être dans ses cordes, comme lors de sa victoire sur la dernière étape de Tirreno.

UAE : Avec Almeida second au général dans la même seconde que Quintana, on pourrait assister à une drôle de course dans le final et une bataille pour les bonifications aux sprints intermédiaires, placés dans les 30 derniers kilomètres. Est-ce que Molano sera mis à l’ouvrage ? Ou bien lui permettra t-on de se préserver pour tenter sa chance au sprint ?

Arkea : Troisième du sprint de la deuxième étape, Hofstetter peut avoir espoir de jouer une nouvelle place sur le podium. Peu de chance qu’Arkea chasse, ils n’ont aucun intérêt à revenir sur l’échappée.

QuickStep : Une belle 4ème place pour Vernon lors du dernier sprint. Pas sûr que l’équipe roule toute la journée en prévisions des deux autres étapes à venir, mais ils pourraient se montrer à l’avant dans le final. Le britannique a tout de même semblé un cran en dessous des deux favoris.

Jumbo : Dekker est complètement hors de forme comme on a pu le voir sur la deuxième étape. Il serait surprenant qu’il puisse se battre pour la victoire ici.


Mes Choix

En cas d’arrivée au sprint, la victoire devrait de nouveau se jouer entre Groves et Bauhaus selon toute vraisemblance. Les deux ont paru un bon ton au dessus des autres en début de semaine. Groves avait profité de l’excellent travail de Matthews qui sera absent demain. J’ai tendance à penser que la tendance pourrait alors s’inverser, surtout que vent de face Bauhaus a récemment montré qu’il sait y faire lors d’un sprint où il a devancé Nizzolo… et Groves.

  • Bauhaus @ 4.30 (0.25%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :