Volta a Catalunya 2022

Présentation de la Course

Ce lundi va débuter la 101ème édition de la Volta a Catalunya. Une course par étape de 7 jours qui sourit aux grimpeurs. Cette année pas de contre-la-montre, mais un enchaînement d’étapes accidentées et montagneuses. Qui succèdera à Adam Yates au palmarès de la course espagnole ?

Parcours global

Le Plateau

18 équipes World Tour au départ de ce Tour de Catalogne, beaucoup de très bons grimpeurs mais aucun des deux slovènes ! Cela laisse les choses un peu plus ouvertes qu’elles ne l’étaient sur Tirreno et Paris – Nice. Sans surprises avec le parcours proposé, pas ou peu de sprinters de renom au départ de la course lundi.

INEOS : Une solide équipe malgré l’absence du dernier vainqueur de la compétition. Les Grenadiers pourront tout de même compter sur Porte qui est apparu solide sur la fin de Tirreno, où il finira 4ème du général. De gros doutes sur Carapaz qui semble bien loin de son meilleur niveau en ce début de saison. Sivakov sera de la partie ainsi que les jeunes Plapp et Rodriguez, avec un œil particulièrement attentif à l’espagnol qui a impressionné sur ses premières sorties en Espagne et en Italie. Une première grosse victoire ne semble pas si loin pour lui, pourquoi pas dès cette semaine !

BikeExchange : Un des favoris à la succession d’Adam Yates n’est autre que son frère Simon. Passé à un Van Aert près de faire basculer Paris – Nice dans les tout derniers kilomètres, il s’aligne ici en forme. En revanche, il ne pourra pas compter sur la profondeur d’équipe dont disposent les autres grosses écuries.

UAE : Sans son slovène, le leadership devrait revenir en toute logique à Joao Almeida. Plus à l’aise dans la chaleur du tour des UAE que sur Paris – Nice, il pourra compter sur les soutiens de Soler, Bennett et Ayuso. Et pourquoi pas un rôle un peu plus libre pour le jeune espagnol ?

QuickStep : Pas de Remco ni d’Alaphilippe, c’est donc Masnada qui devrait assumer un rôle de leader au classement général. Une équipe qui semble tout de même plus équipée pour aller chercher des étapes avec des hommes comme Van Wilder et Bagioli, qu’un podium au général.

Jumbo : Dekker va se sentir bien isolé dans cette équipe résolument tournée vers la montagne ! Retour de Dumoulin rétabli du Covid mais qui n’a pas couru depuis le tour des UAE où il a été assez décevant au final, mais il doit se préparer en vue du Giro. Autour de lui il y aura Oomen, Kruijswijk ou encore Dennis.

Trek : Une équipe articulée autour d’un Ciccone dont les premiers objectifs approchent à grands pas. De bonnes jambes sur Tirreno, même s’il n’a pu suivre les tout meilleurs lors de l’avant dernière étape, il trouvera un parcours à sa mesure en Espagne. A ses côtés, Gebreigzabhier qui avait été impressionnant sur le Tour de la Provence et le Tour du Var, ainsi que le jeune Skjelmose troisième du Tour de la Provence ayant de belles perspectives d’évolution !

Bahraïn : Haig en leader, accompagné de Poels le récent vainqueur du Tour d’Andalousie, Teuns mais aussi du jeune Buitrago, qui s’est révélé en prenant la deuxième place du général du Saudi Tour, et qui a remporté une belle victoire d’étape. Colbrelli sera aussi de la partie, lui qui a dû abandonner Paris – Nice sur maladie. Une équipe sur mesure pour jouer les étapes accidentées et montagneuses.

Bora : Higuita, Hindley et Schachmann en tête d’affiche côté Bora. L’allemand a dû quitter Paris – Nice au matin de la 4ème étape, pendant qu’en parallèle Hindley prenait la 5ème place du général de Tirreno. Pas de jours de course depuis sa 10ème place aux Strade pour Higuita, qu’on avait pu voir en forme au Portugal plus tôt dans la saison.

AG2R : Une équipe articulée autour de Ben O’Connor, l’australien entré dans la cour des grands en prenant la quatrième place du Tour de France 2021. Il a dû quitter Paris – Nice pour cause de maladie, à voir comment il se sera rétabli.

G-FDJ : Une belle équipe de grimpeur alignée par la FDJ avec Valter en porte étendard, l’impressionnant 4ème des Strade Bianche. Il y aura aussi Reichenbach qui réalise un très bon début de saison, et Storer qui à l’inverse a eu des résultats très moyens compte tenu de ce qu’il a laissé entrevoir l’année dernière. On notera aussi le retour à la compétition de Rudy Molard sur cette course.

Israel – PremierTech : Bon début de saison de Woods sur le Gran Camino avec une victoire à son actif cette année. Il s’aligne ici en tant que leader du côté du team, et visera une place au général.

Movistar : Dire que Valverde a de beaux restes pour son âge est un euphémisme ! 2 victoires cette année, le général du Gran Camino et une deuxième place sur les Strade Bianche, Papy fait plus que de la résistance. Il sera bien évidemment un des hommes à surveiller. A ses côtés, Sosa devrait lui aussi jouer ses chances au général.

EF Education : Uran, Carthy et Chaves s’alignent ici, ainsi que Powless. Qu’attendre de cette équipe pour le classement général ? Difficile de le dire, les leaders ont peu courus en ce début de saison, ou bien sont passés assez inaperçus.

Arkea : Vainqueur du Tour de la Provence et du Tour du Var, 5ème de Paris – Nice la semaine dernière, Quintana réalise un excellent début de saison. Son équipe n’a pas la profondeur des autres même si elle ne manque pas de qualité, la victoire au général semble bien compliqué face au plateau qui s’aligne sur cette épreuve.

Uno-X : L’équipe norvégienne mérite aussi une mention, elle va de nouveau aligner Tobias Halland Johannessen, 2ème du Baby Giro et vainqueur du Tour de l’Avenir 2021. Bon début de saison pour lui avec une troisième place au général du Tour de Bessèges et une victoire d’étape. L’adversité ici ne sera cependant pas la même qu’en France, mais un coureur à suivre.


Le Parcours

Etape 1 : Sant Feliu de Guíxols > Sant Feliu de Guíxols (171km)

Une étape accidentée avec un départ en côte et 3 ascensions répertoriées le long du parcours. Après la dernière ascension, la route ne sera pas plate pour autant. Un final où les 700 derniers mètres seront une ligne droite de 700m à 5% de moyenne, de quoi plaire aux sprinters / puncheurs.


Etape 2 : L’Escala > Perpinyà (202.5km)

Une nouvelle étape accidentée qui va remonter la côte méditerranéenne en direction de la France pour une arrivée à Perpignan. Les difficultés étant placées assez loin de l’arrivée, et malgré les plus de 2 000m de dénivelé positif, cette étape pourrait sourire aux quelques sprinters présents.


Etape 3 : Perpinyà > La Molina (161km)

Première étape de montagne sur ce Tour de Catalogne qui sera l’occasion d’une bataille entre les leaders au sommet de La Molina. Une ascension longue de 12 kilomètres, sans être excessivement difficile avec ses 4.5% de moyenne, bien que les pourcentages soient un peu plus élevés dans son final.


Etape 4 : La Seu d’Urgell > Boí Taüll (166.5km)

Deuxième arrivée au sommet en deux jours de course, le Tour de Catalogne nous gâte ! On passera même les 2 000m d’altitude en haut du Boi Taüll, plus de 13km d’ascension à près de 6% de moyenne, une nouvelle bataille entre les leaders est attendue.


Etape 5 : La Pobla de Segur > Vilanova i la Geltrú (206km)

Un parcours accidentée mais une seule ascension répertoriée en début de parcours. Malgré un dernier quart de course qui ne présentera pas de réelles difficultés, la course du jour affichera près de 2 700m de dénivelé positif.


Etape 6 : Costa Daurada (Salou-Cambrils) > Costa Daurada (Salou-Cambrils) (167.5km)

Une étape accidentée sur la quasi totalité de son parcours, avec le sommet de la dernière difficulté situé à un peu plus de 25km de l’arrivée. Près de 3 000m de dénivelé positif pour cette sixième étape. Peut-être trop compliquée pour les sprinters, mais pas assez pour les leaders au général.


Etape 7 : Barcelona > Barcelona (138.5km)

Dernière étape, la fameuse étape de Barcelone et la montée répétée vers le château de Montjuic. Une ascension à répéter 6 fois sur le circuit final.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :