Le Samyn 2022 (205.4km)

Présentation de la Course

Débutée ce week-end avec l’Omloop, la saison des Classiques continue avec la 54ème édition du Samyn à venir ce 1er mars 2022. Un parcours quasiment identique à celui de l’édition 2021, au départ de Quaregnon et une arrivée à Dour. La fin de course est un circuit local autour de Dour de 26 kilomètres, comportant 5 secteurs pavés et deux côtes que les coureurs devront emprunter quatre fois.


Le Parcours

Parcours complet du Samyn 2022

Un parcours identique à l’édition 2021 qui ne présentera aucune difficulté notable sur les 100 premiers kilomètres de course. Les coureurs partiront de Quaregnon en direction du nord jusqu’à Frasnes-les-Anvaing, avant de faire de demi-tour et de se diriger vers Dour pour entrer sur le circuit local peu avant la mi-course.


Le Circuit Local

Circuit local

Un circuit local que les coureurs devront parcourir 4 fois et sur lequel se trouveront 5 secteurs pavés, les 5 mêmes secteurs que sur les deux dernières éditions.

Nom du secteurTypeLongueurDernier Passage

Rue du Vert Pignon
Pavés1 600m19.4km de l’arrivée

Côte de la Roquette
Côte pavée600m13.6km de l’arrivée

Chemin des Wihéries
Pavés500m12.7km de l’arrivée

Côte des Nonnettes
Côte pavée300m7.8km de l’arrivée

Rue de Belle Vue
Pavés600m2km de l’arrivée
Secteurs pavés du parcours

Météo

Ciel couvert et des températures qui ne dépasseront pas les 8/9°, mais la pluie ne devrait pas faire son apparition. Concernant le vent, il soufflera en provenance du sud, aux alentours de 10km/h.

  • Vent favorable sur les 40 premiers kilomètres avant d’être défavorable jusqu’à l’entrée sur le circuit de Dour.
  • Sur le circuit, il y aura une grosse portion défavorable de la sortie du cinquième secteur jusqu’à l’entrée du premier secteur. Dans le dernier tour, en sortant du secteur de la Rue de Belle Vue, les coureurs auront vent de face sur les 2km jusqu’à l’arrivée.

Le Scenario

L’année dernière, personne n’avait réussi à créer de différences malgré les attaques dans les deux derniers tours et jusqu’au dernier secteur pavé. La victoire s’était jouée au sprint dans un peloton d’une trentaine de coureurs. Mais la tendance des dernières années était plutôt à un groupe réduit.

Avec les présences de Merlier, dernier vainqueur, et de Jakobsen, nul doute que toutes les autres équipes auront intérêt à éviter un sprint en grand comité. Est-ce qu’Alpecin et QuickStep ont ce qu’il faut pour contenir les attaques ? Possible, mais ils risquent de ne pas trouver de soutien et se retrouver bloqués s’ils décident de tout jouer pour leurs sprinters respectifs.

Mon idée est que cette année, le groupe qui se jouera la victoire sera bien moins fourni que l’année dernière, pour un final plus « classique » type Samyn, et un groupe réduit qui arriverait à sortir et rester aux avants postes.

La rue de Belle Vue devrait de nouveau être utilisée pour tenter de créer un dernier écrémage à deux kilomètres de l’arrivée. Quelques secondes d’avance à la sortie seront suffisantes si derrière les autres ne réagissent pas de suite.


Les Prétendants

J’en ai déjà parlé plus tôt, mais si sprint massif il devait y avoir, Jakobsen part comme le grand favori. La vraie question est de savoir si QuickStep va permettre à des hommes comme Steimle ou Cerny de jouer leur chance en échappée. Tout miser sur Jakobsen dès le départ serait à mon avis une erreur, personne mis à part peut-être Merlier, n’a une chance au sprint face à lui ce qui signifie qu’ils ne trouveront pas beaucoup de soutien s’ils veulent contrôler la course.

Merlier est là pour défendre sa victoire en 2021. Pas de victoire pour le belge pour le moment et déjà battu par Jakobsen sur ce début de saison. Alpecin aura aussi dans ses rangs De Bondt qu’on avait vu très remuant dans le final l’année dernière.

La Lotto se présente avec une belle équipe : De Lie pour le sprint, mais surtout de nombreuses options offensives avec Van Moer, Gilbert, Vermeersch mais surtout Campenaerts. Victor a été incroyable sur l’Omloop où malgré une chute et divers ennuis mécaniques, il parvient à décrocher la cinquième place. Encore plus impressionnant quand on sait que l’Omloop était sa course de reprise. Il avait tenté d’anticiper en 2021, mais avait été repris par l’offensive de Sénéchal et Van der Poel à 3km de l’arrivée. Demain, une nouvelle chance s’offrira à lui.

Deux top 10 pour Trentin qui commence aussi très bien sa saison sur les classiques belges. Il semble déjà en très bonne forme et demain il a ce qu’il faut pour accrocher le bon coup. Les jambes sont bonnes et la science du placement aussi. Il semble avoir retrouvé une partie de sa pointe de vitesse disparue depuis quelques temps, en petit comité il devrait être dans les favoris.

Bon début de saison de classique pour Naesen qui a pris la 4ème place de l’Omloop samedi. Un sur qui il faut compter sur les classiques belge de début de saison si la forme est bonne, et de ce qu’on a pu voir ce week-end, la forme est là.

Intermarché se présente avec deux hommes qui ont fait belle impression sur les deux classiques d’ouvertures : Pasqualon et Van der Hoorn. L’italien avait pris la 3ème place ici l’année dernière, et avec ce qu’il a montré sur l’Omloop il semble avoir la condition pour accrocher le premier échelon de la course. Avec Laporte et Narvaez, Taco était à deux doigts de réaliser un énorme coup sur KBK, avant d’être repris par le peloton à quelques hectomètres de la ligne. Un autre homme qu’il faudra surveiller et à qui il ne faudra pas laisser trop d’avance s’il attaque !

Rasmus Tiller du Team Uno-X a aussi réalisé une très belle course sur l’Omloop, terminant 6ème, dans le groupe juste derrière Van Aert. Il avait pris la 2ème place du Samyn en 2021, seulement dépassé par un Merlier irrésistible. La forme est bonne, il faudra être sur ses gardes pour ne pas louper le bon coup.

Hoftstetter a décroché la troisième place lors du sprint sur KBK, et on se souvient aussi de sa victoire sur le Samyn en 2020. En 2021, il prend la cinquième place du sprint. Cette course lui réussi bien, et avec ce qu’il a montré, il pourrait encore être dans le coup demain.


Mes Choix

Demain, je partirais sur une victoire de Campenaerts qui arriverait à s’isoler du groupe de tête pour ne pas être revu dans le final. Derrière, Trentin et Naesen pour compléter le podium et régler le sprint du petit groupe de chasse.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :