UAE Tour 2022

Présentation de la Course

Du 20 au 26 février se tiendra la première course par étape World Tour de la saison: la 4ème édition du UAE Tour. 7 étapes à travers le désert et les immenses boulevard pour couronner le successeur de Tadej Pogacar, vainqueur de l’édition 2021.


Le Plateau

Qui dit course World Tour, dit plateau d’exception. Cette édition ne va pas déroger à la règle. Un plateau relevé que ce soit pour les victoires d’étapes ou pour la gagne du général.

  • UAE : Pogacar sera bien évidemment présent pour défendre son titre de 2021. UAE met les petits plats dans les grands avec les présence d’Almeida, Bennett, et Majka pour aider et accompagner le slovène. Une équipe 5 étoiles favorite à sa propre succession sur son tour national. Sur les sprints, Ackermann tentera de retrouver son niveau d’antan, mais ne pourra vraisemblablement compter que sur Richeze.
  • INEOS : Second à 35 secondes de Pogacar l’année dernière, Yates viendra prendre sa revanche. Tout comme en 2021, l’UAE Tour sera sa course de reprise. Une équipe bien moins équipée que l’armada émiratie sur le papier, et un Yates qui pourrait se retrouver assez vite isolé dans les moments clés si Kwiatkowski n’est pas à la hauteur sur les deux étapes de montagne. Ganna sera aussi de la partie. Viviani sera de nouveau accompagné de Rowe pour les sprints, un duo qui a déjà fait mouche sur les routes de Provence.
  • BORA : Récent vainqueur de la Volta Comunitat Valenciana en remportant l’étape reine avec la manière, Vlasov se présente sur ce Tour avec des ambitions légitimes. Le russe aura Hindley et Konrad pour l’épauler, loin de ce que propose le team UAE, mais qui devrait se défendre tout de même sur les étapes clés. Pour les sprints, l’équipe pourra compter sur l’homme qui est un des plus rapide de ce peloton en la personne de Bennett. Accompagné d’Archbold et Van Poppel, il serait très surprenant qu’il ne reparte pas avec au moins une victoire de ce Tour.
  • QuickStep : Masnada s’aligne en leader de l’équipe pour le classement général, mais devrait être au moins un ton en dessous des favoris cités plus haut. L’homme à surveiller dans le Wolfpack sera surtout Cavendish sur les sprints, accompagné de son fidèle poisson pilote Morkov.
  • Jumbo : Première compétition en 2022 pour Dumoulin, que l’on va observer avec attention. Il sera probablement un ton en dessous de certains des favoris. Dekker sera leur carte pour les sprints, lui qui avait dû quitter les routes espagnoles à la suite d’une chute début février.
  • Trek : Une équipe intéressante avec un Tiberi qui pourrait tenter de jouer sa carte sur les étapes de montagne et pourquoi pas se tester sur le classement général. Sur ce même Tour, il avait lourdement chuté lors du chrono l’année passée. On espère que le grand espoir italien aura plus de chance cette année ! Pedersen et Moschetti, tout deux déjà vainqueurs en 2022, seront aussi présents.
  • BikeExchange : Pas d’ambitions au général, mais la présence de Groenewegen est le signe qu’il faudra compter sur eux lors des arrivées au sprint.
  • DSM : Course de reprise pour Bardet dont on observera les performances. Le très inconstant Bol et Dainese seront les cartes sprint de l’équipe.
  • G-FDJ : Là encore pas d’ambition au général, mais Démare sera présent pour tenter d’ouvrir son compteur. Il aura Sinkeldam, Scotson et Guarnieri entre autres pour l’épauler.
  • Intermarché : Récent vainqueur du tour d’Oman, Hirt est en excellente forme. Il sera à n’en pas douter un des outsiders à surveiller de près sur les étapes de montagne.
  • Bahrain : Une équipe qui pourrait avoir son mot à dire sur les étapes montagneuses par l’intermédiaire de Bilbao ou Mäder. L’espagnol avait pris la 4ème place de l’étape reine sur la Voltat Valenciana. Le Suisse effectuera sa reprise dans les émirats.
  • Alpecin : Pas d’ambitions au général, mais Philipsen ne viendra pas pour faire de la figuration sur les sprints ! Auteur d’une excellente saison 2021, il ne tient qu’à lui de prouver qu’il a définitivement sa place parmi le gratin du sprint mondial !

Le Parcours

Etape 1 : Madinat Zayed – Madinat Zayed (184km)

Une première étape où les 45 premiers et derniers kilomètres se feront dans le désert sur une longue ligne droite. Aucun abri, il faudra surveiller le sens et la force du vent. A noter que sur la partie centrale de l’étape, les coureurs devront emprunter une route avec des successions de petites côtes dans une zone de dunes. Il sera intéressant de voir si cela aura un réel impact.


Etape 2 : Al Hudayriyat Island > Abu Dhabi Breakwater (176km)

Une étape autour de la ville d’Abu Dhabi, classique. La partie intéressante de la course sera le dernier quart, après le deuxième sprint intermédiaire. Les coureurs rejoindront l’île de Saadiyat puis se dirigeront vers l’arrivée sur des routes exposées aux vents le long de la mer.


Etape 3 : Ajman > Ajman (9km – c.l.m)

Le traditionnel contre-la-montre plat, où la seule difficulté sera le virage à 180° à mi-parcours. Le vent sera important à observer bien entendu. Un parcours pour gros rouleurs.


Etape 4 : Al Fujairah > Jebel Jais (181km)

La fameuse étape de Jebel Jais et ses 21.5 kilomètres à 5.4% de moyenne. Une des deux étapes qui sera décisive en vue du classement général final. La pente est très régulière et la route large, les écarts ont toujours été assez peu conséquent au sommet entre les leaders, en rapport avec la longueur de l’ascension.


Etape 5 : Ras Al Khaimah > Al Marjan Island (182km)

Une étape qui ressemble grandement à la quatrième étape du UAE Tour 2021. La même route dans le désert traversée, et un final identique. L’année dernière, Bennett s’y était imposé au sprint devant Dekker et Ewan.


Etape 6 : Expo 2020 Dubai > Expo 2020 Dubai (180km)

Etape au départ et à l’arrivée de l’Expo 2020 Dubai, avec une petite partie dans le désert mais surtout une visite de Dubai et de ses larges routes. Un sprint attendu (encore) sauf si le vent s’en mêle dans la partie de course dans le désert.


Etape 7 : Al Ain > Jebel Hafeet (148km)

Chose peu commune, cette année c’est l’étape de Jebel Hafeet qui va clore le Tour. L’étape reine de ce Tour des UAE 2022 qui fixera définitivement le classement générale. Jebel Hafeet est un classique de la course, et cette année encore devrait nous offrir un beau spectacle entre les favoris. 11 kilomètres d’ascension à 6.9% de moyenne pour couronner le vainqueur de l’édition 2022.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :