Championnats du Monde de contre-la-montre 2021 : Knokke Heist – Bruges (43.3km)

Nous y sommes enfin, l’ouverture de la semaine des championnats du Monde sur route. Cette année, le c.l.m à lieu le dimanche d’avant la course en ligne, un évènement à part entière et plus seulement un amuse gueule le mercredi en attendant la course en ligne ! Qui succèdera à Ganna et revêtira la tunique arc-en-ciel pour un an ?

LE PARCOURS

C’est un parcours plat, sans difficultés notable, qui sera proposé aux coureurs pour ces championnats du Monde. Un parcours qui, sur le papier, devrait permettre aux purs spécialistes de l’exercice de se mettre en valeur. Penchons-nous plus en détail sur ce parcours de 43.3km.

Un départ le long de la plage de Knocke-Heist par une ligne droite de 1.5km. Premier virage après 1 500m de course, virage serré à 90° sur la droite.

Premier virage, km 1.5.

Suivra ensuite une ligne droite de 700m où il faudra négocier un rond-point (qui ne devrait pas poser de problèmes) avant de devoir tourner à gauche sur une route à une voie, après 2.2km de course.

Virage gauche, km 2.2.

Après 400m de ligne droite, virage large sur la droite qui débouchera sur une 3 voies, un virage rapide au kilomètre 2.6.

A peine 150m plus loin, les coureurs devront négocier un grand rond-point où la chaussée ne sera pas large. Pas nécessairement dangereux, mais impossible à prendre pleine balle.

Entrée du rond-point
Sortie du rond-point

Après une ligne droite d’un kilomètre (légèrement sinueuse mais rien qui ne devrait nécessiter de relancer le rythme) nouveau rond-point au kilomètre 3.7. Il n’aurait pas dû présenter de difficultés particulières, la sortie étant en face, mais on peut remarquer un séparateur central sur la route qui vient réduire la chaussée.

Le parcours ne sera qu’une longue ligne droite sans difficultés sur les 3 kilomètres suivant, de quoi mettre les gros moteurs en route. De retour dans la ville, un virage à droite devrait légèrement couper le rythme sans pour autant mettre les coureurs à l’arrêt en sortie de virage.

Virage droite, km 6.6

Nouveau long bout droit de 4.6km à découvert dans la campagne, au bout duquel un virage sur la droite viendra de nouveau légèrement couper le rythme, au kilomètre 11.2.

Virage droite, km 11.2

2.5 kilomètres plus loin, traversée de la rive à gauche sur le pont, pour enchaîner sur un e nouvelle longue droite de près de 4km jusqu’à Dudzele et l’entrée sur le circuit au kilomètre 17.6, avec un virage à droite.

Virage droite entrée circuit, km 17.6

Au kilomètre 18.3, virage gauche qui devrait pouvoir se prendre rapidement pour enchaîner sur une large courbe sur la gauche puis un long bout droit de 5.4 kilomètres.

Au kilomètre 23.7, virage serré à presque 180° à négocier par la gauche. C’est ensuite 6 kilomètres à bloc pour les coureurs jusqu’au retour dans Dudzele pour sortir du circuit par un virage à droite au kilomètre 29.7.

Virage droite sortie circuit, km 29.7

Après 3.6 kilomètres où les gros moteurs auront pu s’exprimer, un enchaînement droite-gauche viendra légèrement couper l’effort au kilomètre 33.3 avant d’enchaîner à nouveau avec 1.8km de ligne droite jusqu’à Damme.

Enchaînement virage gauche-droite kilomètre 33.3

Dans Damme, il y aura un point technique à négocier au kilomètre 35.1. La traversé de ce petit pont avec sortie sur chaussée peu large et pavée sur la droite. Passé ce point, ce sont 8.7 kilomètres de ligne droite jusqu’à l’arrivée dans Bruges pour les 3.5 derniers kilomètres de course.

LES DERNIERS KILOMETRES

Profil des 5 derniers kilomètres de course

Enchaînement droite-gauche au kilomètre 39.8, sur chaussée large pour rejoindre le centre de Bruges. La route va ensuite légèrement serpenter sur 800m.

Au kilomètre 40.6, virage sur chaussée peu large à 90° sur la droite, pour enchaîner sur une ligne droite de 400m.

Difficile à voir sur cette image, mais au kilomètre 41 c’est une large courbe sur la gauche que les coureurs devront prendre.

Les 2.3 kilomètres de course restant ne présenteront plus de difficultés, un long drag jusqu’à la ligne d’arrivée pour mettre un terme à ces 43.3 kilomètres de contre-la-montre.

METEO

Le premier coureur va s’élancer à 14h40, tandis que le dernier partira aux alentours de 16h05, pour un effort qui devrait tourner aux alentours des 50 minutes.

Des températures autour de 20° tout l’après midi, avec un ciel couvert mais normalement pas de pluie. Des conditions assez identiques pour tous à ce niveau là.

Si la force du vent ne devrait que peu évoluer au fur et à mesure de l’après midi (on parle d’un vent aux alentours de 10km/h avec des rafales entre 13 et 15km/h), la direction changera.

Etat du vent à 14h

A 14h le vent soufflera en provenance de l’Est, ce qui signifie qu’il soufflera majoritairement de côté sur la portion découverte entre la sortie de Knocke et la traversée du pont en direction de Dudzele au kilomètre 13.7.

D’ici à Dudzele le vent sera plus favorable avant de retrouver des portions de côté à défavorable de l’entrée sur le circuit jusqu’à Damme au kilomètre 34.

Le reste du parcours jusqu’à l’entrée dans Bruges se fera avec un vent favorable.

Etat du vent à 16h

En approchant de la fin de l’épreuve, le vent va tourner et soufflera en provenance du Nord-Est.

Il apparait évident qu’il sera plus avantageux en fin d’après-midi, avec de nombreuses portions découvertes qui se feront de trois quart dos voire plein dos entre Damme et Bruges.

On note tout de même une portion de trois-quarts face sur la fin du circuit en remontant vers Dudzele.

Lorsqu’on regarde le sens du vent, avantage aux derniers partant pour ce contre-la-montre !

LES PRETENDANTS

Commençons par le champion du Monde en titre, Filippo Ganna. En 2020, on en était arrivé à se demander si Pippo était vraiment humain tant il semblait intouchable sur les contre-la-montre. 2021, loin d’être une mauvaise année, à tout de même permis de relativiser un peu quant à ses performances. Il reste bien évidemment un des meilleurs coureurs contre-la-montre actuellement, si ce n’est le meilleur. 4 victoires en c.l.m, le relais mixte, une deuxième place sur le championnat d’Europe, 4ème du championnat d’Italie et 5ème aux JO, voilà ses faits d’armes dans l’exercice en 2021.

Ce parcours convient parfaitement à ses qualités de rouleur, et, comme on a pu le voir, peu de virages nécessiteront de grosses relances (bien qu’il ne soit pas nécessairement mauvais vireur non plus). Ces championnats du Monde sont le dernier gros objectif de sa saison, et TopGanna se rate rarement sur ses gros objectifs ! Qu’en est-il de la distance ? S’il excelle sur les courtes distances, en témoigne ses nombreux titres en poursuite, il est loin d’être mauvais sur les distances plus longues (> 35km) :

  • 2019 – 3ème des Worlds, 2ème du Chrono des Nations
  • 2020 – Champion d’Italie
  • 2021 – 5ème des JO

Son résultat sur les JO est à relativiser à cause de deux éléments : les 750m de dénivelé positif qui n’ont rien à voir avec ce qu’il y aura demain, et le fait qu’il termine à seulement 5 secondes de la deuxième place, Roglic était tout simplement stratosphérique ce jour là.

Pippo s’élancera en dernier, à 16h05. Un avantage avec la météo, mais il aura aussi les temps de tous ses adversaires en référence. A l’inverse des championnats d’Europe, Ganna ne fera que le chrono pour se consacrer à 100% dessus.

Après le champion du Monde, parlons d’un des « locaux » de l’étape, Wout Van Aert. Un des tout meilleurs au Monde dans l’exercice, la longue distance de ce tracé convient parfaitement à ses compétences. 2 victoires pour Wout en c.l.m en 2021, une 4ème place sur le 1er chrono du Tour et une 6ème place aux JO.

Il arrive ici avec un double statut, parmi les favoris du chrono et archi favori de la course en ligne dimanche prochain. Avec une semaine entre les deux épreuves, il pourra se permettre de jouer ses chances au chrono à fond, et à domicile, le boost psychologique devrait lui donner ce petit surplus de puissance.

Van Aert a battu une fois Ganna cette année, lors du c.l.m de Tirreno-Adriatico, preuve que le belge en est capable, bien que ce c.l.m ne faisait que 10km. Sur les plus longues distances (JO et Championnats du Monde 2020), Ganna avait fini devant. Malgré tout, il faut se rappeler que Ganna comptait près de 45″ d’avance à l’intermédiaire sur Van Aert lors des Worlds 2020, pour finir avec 26″ d’avance, sur la deuxième partie de course Van Aert a été plus vite que l’italien. Un signe que les longues distances l’avantagent plus que le champion du Monde ?

D’une régularité excellente dans l’exercice, il serait surprenant de ne pas le voir lutter pour la victoire demain, surtout que son heure de départ, 16h04, lui confère un avantage par rapport aux premiers partant. Vice-champion du Monde en 2020, il voudra ramener l’or sur ses terres.

Troisième des grands favoris, tout frais couronné champion d’Europe pour la deuxième fois, Stefan Küng. Toujours très régulier dans l’exercice, Küng a réalisé une très belle saison avec 4 victoires dont le titre national et européen. Régulièrement malchanceux aussi, échouant à la deuxième place en tombant sur un Pogacar stratosphérique sur le Tour et à 6″ de Van Aert sur Tirreno, ou encore 4ème dans la même seconde que Dennis sur les JO.

Il ne faut pas oublier qu’il termine troisième des championnats du Monde 2020 à seulement 3 petites secondes de Van Aert second. Si le parcours devrait lui convenir, c’est la distance qui me fait m’interroger. Sur les contre-la-montre supérieurs à 35km, Stefan n’est jamais monté sur le podium (si on exclus les championnats de Suisse). Un vrai test pour lui demain en somme.

Il a malgré tout de bonnes raisons d’espérer, sa forme est au top et le moral boosté par cette victoire aux championnats d’Europe en battant un Ganna à domicile de 7 secondes. De plus, sur la course des JO certes beaucoup plus vallonnée, il échoue à la quatrième place mais dans la même seconde que Dennis et à seulement 3 secondes de Dumoulin, sur une distance équivalente à celle de demain. Départ à 16h02 pour Küng qui aura le vent avec lui, mais n’aura malheureusement pas d’indication sur les temps de ses adversaires directs Ganna et Van Aert.

Enfin, le tour des favoris à la victoire ne serait pas complet sans citer Remco Evenepoel. Revenu sur le vélo seulement en mai après son grave accident sur le Tour de Lombardie 2020, le jeune belge n’a pas mis bien longtemps avant d’enchaîner les performances, dès le mois de juin sur son Tour national. 2 victoires sur c.l.m cette année, 9ème des JO et 3ème sur les championnats d’Europe.

Ses résultats en c.l.m en 2021 sont tout de même à relativiser car sur le Tour de Belgique et du Danemark l’adversité n’était absolument pas la même que ce qu’elle sera demain. Sur les JO, il avait explosé finissant à plus d’une minute du podium. Son chrono aux championnats d’Europe a été plus rassurant, mais demain sera un chrono plus long, et Remco n’a pour le moment jamais remporté un chrono supérieur à 35km (2 podium sur le c.l.m national, 2ème des Worlds en 2019 et 9ème des JO).

Evenepoel n’en reste pas moins un des plus gros rouleurs du peloton et capable d’exploits. Il est la preuve vivante qu’un gros rouleur ne doit pas forcément faire plus d’1m80 et 70kg pour envoyer des watts, sa posture sur le vélo est un exemple parfait de ce que l’aérodynamique apporte.

Un des désavantages qu’aura Remco par rapport à ses concurrents directs sera que, outre le fait qu’il ne bénéficiera pas de leurs temps de passage, il s’élancera à 15h07, le vent n’aura pas encore tourné et sera bien plus défavorable que pour Van Aert, Küng et Ganna.

LES OUTSIDERS

Si les 4 cités plus haut semblent 2 tons au-dessus, il ne faut pas oublier que d’autres coureurs sont capable de belles performances et pourquoi pas un podium si un ou plusieurs des favoris venaient à se louper.

Une des révélations de cette année en c.l.m est sans aucun doute le suisse Bissegger. Victoire sur le c.l.m de Paris-Nice et sur le Tour du Benelux le mois dernier, ainsi que 3 deuxième place en Suisse, Romandie et Tour des UAE. Récent 4ème des championnats d’Europe. Pas de références sur les longues distances chez les pros pour le moment, un vrai test pour lui demain, surout que son heure de départ (15h05) ne l’avantagera pas du tout.

Asgreen est un coureur contre-la-montre lui aussi très régulier, très souvent dans le top 10. Malgré tout, peu de victoires dans l’exercice mis à part sur les championnats nationaux. Il devrait réaliser un bon temps demain, pour quoi pas réaliser une aussi bonne performance que sa 6ème place en 2020. Le podium sera compliqué à accrocher, mais il partira dans les dernier et bénéficiera d’un vent plus favorable.

Cavagna représente probablement la meilleure chance française pour demain. Lui aussi très régulier, il a finalement réussi à décrocher sa première victoire en WT dans l’exercice cette année sur le Tour de Romandie, et même une deuxième sur le Tour de Pologne. Décevant sur la course européenne, sur une distance encore plus longue je crains qu’il ne serre le moteur.

Affini pourrait potentiellement être un candidat au top 5, pourquoi pas mieux. L’italien semble avoir retrouvé ses jambes sur les c.l.m en témoigne ses deux podium sur les chronos du Giro ainsi que sa deuxième place au championnat d’Italie. Point négatif pour lui, il s’élancera à 15h08 moment où le vent ne sera pas le plus favorable.

MES CHOIX

Demain je pense que Ganna conservera son titre de champion du Monde. Le parcours lui convient et cet objectif est une de ses priorité après les c.l.m du Giro (remportés) et la poursuite par équipe aux JO (remportée). Je pense même que le podium devrait être en grande partie identique à celui de 2020, avec un Van Aert qui pourra profiter du fait que l’épreuve chronométrée se déroule une semaine et non 4 jours avant l’épreuve en ligne pour se donner à fond à domicile. J’ai plus de doute sur Küng concernant la distance de ce chrono. Déjà installé dans le top des coureurs dans l’exercice, un podium viendrait consolider ce poste. De par son horaire de départ, je pense que Remco sera désavantagé face à ses principaux concurrents, et à niveau quasi égal je ne le vois pas en mesure de les battre.

  • Ganna @ 2.65 (1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :