La Vuelta 2021 – Etape 9 : Puerto Lumbreras – Alto de Velefique (188km)

Dernière étape de cette première semaine de Vuelta, une qui promet beaucoup sur le papier ! Les favoris à la victoire finale trouveront ici un terrain de jeu à leur convenance.

LE PARCOURS

Le départ de l’étape est une vraie mauvaise nouvelle pour les grimpeurs désireux de prendre l’échappée matinale. Une longue ligne droite de 20km, en faux-plat descendant.

Les 50 premiers kilomètres de course sont majoritairement plat, la route ne commencera à s’élever petit à petit qu’une fois passé le 50ème kilomètre. Cela promet un début de course très rapide et nerveux, d’autant que le bon coup ne pourrait s’établir qu’aux abords de la première ascension répertoriée de la journée, au kilomètre 64.

10.6km à 3.6% de moyenne. Peu ou pas de forts pourcentages ici, mais probablement suffisant pour permettre à un groupe de prendre un peu d’avance, compte tenu du rythme certainement très élevé depuis le début de l’étape.

Après la descente et quelques kilomètres de faux-plat montant, la seconde ascension va débuter.

Une longue ascension de 29 kilomètres à 4.4% de moyenne. Mais qu’on ne s’y trompe pas, si les premiers et derniers tiers de l’ascension seront très roulant, sa partie centrale va comporter des portions aux pourcentages très élevés, notamment entre les kilomètres 16 et 21 où on flirtera constamment avec les 10% de moyenne. Le sommet se situe à 57km de l’arrivée.

La descente du col sera longue de 15 kilomètres, rapide et sinueuse. Les équipiers voudront replacer leurs leaders à l’avant du peloton au moment de la bascule pour s’assurer de leur faire aborder la descente dans les meilleures conditions.

Profil de la descente du col

La troisième ascension répertoriée du jour débutera au kilomètre 152.

7 kilomètres à moins de 4% de moyenne. Une ascension en grande partie très roulante avec même une portion descendante au 3ème kilomètre. Rien qui ne devrait mettre en difficulté les leaders. Suivra ensuite une descente de 10km, dont les les 5 premiers seront sinueux et très rapide.

Profil de la descente du col

Au pied de la descente, il y aura 5 kilomètres de faux-plat montant jusqu’à Velefique, qui marquera le début de la dernière ascension de la journée.

Col Hors catégorie, l’Alto de Velefique est une ascension exigeante tout du long, mais ce sont bien les 5 premiers kilomètres qui seront les plus difficiles. Des portions à plus de 10 et jusqu’à 12% de moyenne, avant que la pente ne se fasse légèrement plus digeste dans sa deuxième moitié. Le final ne sera cependant pas facile, loin de là, de nombreuses épingles donneront l’occasion aux plus téméraires de tenter de décrocher leurs adversaires !

Profil de la dernière ascension

METEO

Il va de nouveau faire chaud sur les routes de La Vuelta, avec des températures dépassant les 30°. Additionné aux 4 700m de dénivelé positif, la journée promet d’être longue !

Le vent soufflera moins fort que les derniers jours, aux alentours de 10km/h. Un vent d’Est au départ de l’étape, qui proviendra du Sud-est sur la fin. L’ascension de l’Alto de Velefique se fera vent de dos, une bonne nouvelle pour les attaques ! attention cependant aux nombreux virages en épingle évoqués plus haut, il faudra choisir son moment pour y placer son attaque.

LES PRETENDANTS

Allons-nous encore voir les échappés se jouer la victoire ? La probabilité existe effectivement, il est très difficile de savoir si et quand les équipes de leaders se mettront à rouler. Comme on a pu le voir jusqu’ici, la Jumbo n’a aucune envie de se mettre à la planche. Roglic est en contrôle parfait de son maillot, et serait probablement heureux que les échappés se jouent la victoire si personne de dangereux n’est à l’avant. Surtout que son équipe semble très loin d’être impériale. C’est une des raisons qui fait qu’il doit être attaqué. Le poids de la course va reposer sur les équipes ayant encore des leaders placés ou devant reprendre du temps, à savoir INEOS – Movistar – Bahrain. Certains éléments peuvent tout de même indiquer que les favoris au GC pourraient se jouer la victoire (outre le fait que l’arrivée soit jugée au sommet d’un hors-catégorie, la veille d’une journée de repos).

Lors de la septième étape, Movistar a montré avoir envie de faire bouger les choses : d’abord avec Valverde avant sa malheureuse chute puis son abandon, Miguel Angel Lopez par la suite. La question est de savoir si l’abandon de Valverde rendra la Movistar moins offensive. C’est un coup dur énorme bien entendu, mais Mas et MAL sont eux toujours présents et très bien placés au général. Tout deux ont réalisé une belle ascension du Balcon d’Alicante sur la septième étape, je m’attends de nouveau à les voir jouer les premiers rôles encore demain. Retenteront ils d’attaquer loin de l’arrivée pour isoler Roglic, ou attendront ils la dernière ascension ? Si le scenario de l’étape 7 se reproduit, MAL devrait passer à l’offensive avant son équipier.

INEOS compte toujours ses 3 leaders à moins de 3 minutes de Roglic. Carapaz pourrait être la solution « offensive » des grenadiers, à 2’48 du leader il pourrait disposer d’une petite marge de manœuvre en cas d’attaque dans le final ou même d’un peu plus loin, comme lorsqu’il a tenté de sortir avec Valverde puis MAL sur la 7ème étape. Bernal a avoué ne pas être à 100% mais cela ne l’empêche pas de réaliser un bon début de Vuelta, pour le moment bien calé dans les roues. Yates semble lui aussi en bonne forme, on l’a vu suivre l’accélération de Valverde sur la 7ème étape puis mener le groupe des favoris dans le final. A 1’22 de Roglic certes, mais je ne suis pas sûr qu’il dispose d’une vraie marge de manœuvre, le slovène l’aura à l’œil.

Landa a montré des signes de faiblesses lors de cette première semaine, et la Bahrain est étonnamment discrète lorsqu’on compare avec les résultats obtenus ces derniers mois. L’étape de demain sera charnière pour eux. Haig a pu se replacer au général grâce à son échappée sur la 7ème étape, et pointe à moins d’une minute de Roglic. Une carte supplémentaire sur laquelle la Bahrain pourra compter pour mettre la Jumbo en difficulté. Mäder est lui pointé à un peu moins de 3′ de Roglic, de quoi lui laisser un peu de marge. Le suisse semble pour le moment cantonné à rester aux côtés de son leader et l’accompagner le plus loin possible, sans pour autant exploser complètement dans le final. L’autorisera t-on à tenter sa chance demain dans le final ?

Derrière, plusieurs hommes pourraient tenter de tirer leur épingle du jeu et tenter de sortir dans le final en profitant d’un marquage entre les hommes proches au général. On peut notamment penser à De la Cruz et Meintjes, qui grimpent tout deux très bien depuis ce début de Vuelta, ou encore Ciccone et Aru qui ont perdu 30″ sur les leaders lors de la septième étape mais qui ne sont pas du tout hors du coup pour un top 10.

Comme évoqué plus haut, si je privilégie le scenario GC, les chances de l’échappée sont loin d’être inexistante, et il ne serait pas surprenant de voir un fuyard décrocher la victoire. Les principaux suspects pour prendre l’échappée seront les DSM, en nombre comme lors de la septième étape avec Hamilton, Bardet, Arensman et Storer.

La Lotto pourrait choisir d’envoyer de nouveau Kron et Vanhoucke à l’avant pour tenter de jouer la gagne. Kron semble très en forme, mais était un peu court sur le final de la septième étape.

Avec l’abandon de Carthy, les coureurs d’EF auront carte blanche pour aller chercher les étapes et nous devrions en voir souvent à l’avant. Caicedo, Craddock et Carr pourraient être des solutions intéressantes pour l’étape de demain.

Chez UAE, Dombrowski était sorti sur l’étape de Picon Blanco puis Polanc sur la septième étape. J’attends le tour de Majka, qui, je l’espère, ne sera pas cantonné à protéger De la Cruz. Une étape sur le papier qui lui convient.

Bahrain pourrait de nouveau envoyer des hommes à l’avant pour jouer l’étape ou pourquoi pas préparer une attaque de Landa ou de Haig dans le final si le groupe des favoris devait revenir. Poels et Padun devraient être les hommes disposant de cette liberté. Et si Padun retrouve son niveau du Dauphiné, attention à lui.

MES CHOIX

  • Roglic @ 4.75 (0.3%)
  • Yates @ 9 (0.25%)
  • Lopez T3 @ 7.50 (0.25%)
  • Majka @ 23 (0.1%)
  • Padun @ 19 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :