La Vuelta 2021 – Etape 8 : Santa Pola – La Manga del Mar Menor (173.7km)

Une dernière étape dédiée aux sprinters lors de cette première semaine de Vuelta. Pas de difficultés répertoriées le long du parcours, les équipes de sprinters devraient travailler main dans la main pour s’assurer de se jouer la victoire au sprint. Sauf si le vent vient se mêler à la fête !

LE PARCOURS

Sur les 10 derniers kilomètres de course, le peloton empruntera une longue deux voies qui le conduira directement jusqu’à la ligne d’arrivée sur ce petit bras de terre.

Pas de mobilier urbain ni de virages à proprement parler, mais quelques longues courbes, dont l’enchaînement final se trouvera à 500 et 250m de l’arrivée.

Malgré l’absence de mobilier urbain et autres virages, le final n’en sera pas moins nerveux. Comme on le voit régulièrement dans cette situation, les équipes de leaders viendront aussi frotter à l’avant pour éviter les cassures et autres soucis pour leur leader. Ils se mêleront aux trains des sprinters qui voudront se mettre en place. Il n’y aura pas de la place pour tout le monde, il faudra être prudent pour ne pas partir à la faute.

METEO

Une nouvelle journée qui flirtera avec les 30°.

Le vent est l’élément qui va le plus nous intéresser ici. Le vent soufflera en provenance de l’Est / Nord-Est toute la journée, cela signifie qu’il soufflera de côté à 3/4 dos sur les 90 premiers kilomètres, plutôt de face à 3/4 face entre les kilomètres 90 et 130, puis de côté à 3/4 dos entre les kilomètres 134 et 141 puis entre les kilomètres 145 et 147.

Les coureurs longeront la côte sur les 65 premiers kilomètres de l’étape, avec des portions ouvertes aux vents. Malheureusement celui-ci ne devrait pas souffler assez fort (entre 10 et 15km/h) pour créer des bordures.

Je pense que si des bordures doivent se créer, cela se fera sur les 2 sections évoquées plus haut. Maintenant en ce qui concerne la force du vent, il semblerait que les prévisions n’aillent encore une fois pas forcément dans le sens de la création de bordure, toujours aux alentours de 15km/h.

Dans les 10 derniers kilomètres, le fait d’être sur un fin bras de terre est légèrement trompeur, le vent de côté sera en partie coupé par les nombreux bâtiments le long de la route, le final n’étant pas totalement ouvert sur la mer. Le peloton devrait néanmoins être tendu.

Les 3 sections « à risque de bordure » dans le final

LES PRETENDANTS

Il ne fait plus de doutes que les deux meilleurs sprinters de ce peloton sont Jakobsen et Philipsen, ils partent à raison comme les deux grands favoris pour l’étape de demain.

Enfermé sur la quatrième étape et n’ayant pas pu sprinter, Philipsen remporte les deux sprints plats. Le train d’Alpecin a montré être excellent lorsqu’il s’agit de placer son sprinter dans le final d’une étape (sauf sur la quatrième donc), tout comme de l’emmener pour que Jasper puisse lui-même lancer le sprint. Il possède la vitesse pour s’imposer, il l’a prouvé par deux fois. Très bonne synergie dans l’équipe et la confiance au plus haut, je fais de Jasper mon favori pour demain.

Jakobsen a tout a fait les moyens de battre Philipsen, et il se pourrait même qu’en vitesse pure il soit plus rapide que le belge. Un élément joue en sa défaveur, et nous avons pu le voir lors des deux sprints en boulevard : son train. Les deux fois il se retrouve mal placé et doit faire de gros efforts pour couvrir son retard, sans jamais pouvoir passer Philipsen. Un train très loin d’être mauvais avec de très bons rouleurs et Sénéchal en poisson pilote, mais peut-être pas encore suffisamment rodé pour lui assurer toutes les victoires.

Je m’étais laissé avoir par sa bonne deuxième place sur la quatrième étape, mais il semble très compliqué de dire qu’Arnaud sera en mesure de jouer la gagne demain. Outre un probable manque de confiance, son poisson pilote (Guarnieri) manque totalement de puissance, comme on a pu le voir lors des 3 sprints : de très courts relais qui font perdre des places à Démare se retrouvant du même coup enfermé. Aucune raison que les choses soient différentes demain, que Sinkeldam prenne le rôle de Guarnieri ou non. Quoi qu’il arrive, Sinkeldam ne pourra pas assurer le travail pour deux. Le problème semble insolvable pour le moment.

Derrière, sauf élément extérieur, plusieurs hommes vont se battre pour les places d’honneur :

  • Molano, qui a semblé trop court lors des deux sprints en boulevard malgré un train plus qu’intéressant.
  • Cort, déjà une victoire au compteur. Avec l’abandon de Carthy, EF devrait lui mettre quelques hommes à disposition pour l’aider à se placer et tenter sa chance sur les sprints massifs. Une arrivée peut-être un peu trop plate pour le voir monter sur le podium.
  • Dainese, un des « autres » sprinters qui a eu la meilleure progression tout au long des différents sprints sur cette Vuelta.
  • Matthews, 3ème du premier sprint en boulevard, peut-il réitérer l’exploit, lui plus spécialisé dans les sprints punchy ?
  • Aberasturi, deux fois sixième semble manquer légèrement de puissance pour accrocher un podium à la régulière.
  • Meeus, comme Dainese, un autre jeune qu’il faut garder à l’œil. Très certainement capable de mieux que ses deux septièmes places.

MES CHOIX

Dans un final qui pourrait être très tendu, je vais faire confiance à Philipsen et Alpecin pour être capable de naviguer à l’avant du peloton et se placer parfaitement, comme ils l’ont déjà fait par deux fois. Jakobsen devrait de nouveau être son principal adversaire, mais son placement a laissé à désirer lors des 2è et 5è étape, demain cela pourrait être de nouveau le cas et lui coûter encore la victoire. Dainese est monté en puissance au fur et à mesure des 3 sprints, et un second podium pourrait être tout à fait envisageable demain.

  • Philipsen @ 3.25 (0.5%)
  • Dainese T3 @ 4.50 (0.3%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :