La Vuelta 2021 – Etape 7 : Gandia – Balcón de Alicante (152km)

Première vraie étape de montagne de cette Vuelta, avec un enchaînement de cols et côtes. 6 cols répertoriés le long des 152km, avec une arrivée au sommet du Balcon de Alicante (1ère catégorie).

LE PARCOURS

6km de plat avant de directement attaquer les choses sérieuses sur cette 7ème étape, les sprinters et les hommes ayant chutés lourdement risquent de passer une mauvaise journée !

Le Puerto de la Llacuna (9.4km à 6.2%) pourrait être le lieu où l’échappée se formera. un col assez long avec de forts pourcentages, notamment sur les 4 premiers kilomètres. Beaucoup plus roulant par la suite jusqu’au sommet, mis à part l’avant-dernier kilomètre à plus de 8% de moyenne.

Suivra ensuite une descente de 8km assez roulante avec même quelques repecho dans sa première partie. Les 5 derniers kilomètres de descente se feront sur une route plus étroite, plus pentue et surtout plus technique avec plusieurs virages en épingle. Le rythme pourrait être encore très élevé ici.

Les 30 kilomètres suivants seront mal-plat, un enchaînement de courtes côtes et de sections de replat jusqu’au pied de la seconde ascension répertoriée de la journée, le Puerto de Benilloba. 3 kilomètres à 3.6% de moyenne, rien de bien inquiétant surtout aussi loin de l’arrivée.

Passé le Puerto, les coureurs aborderont une courte descente 5 kilomètres jusqu’à Benilloba. Une descente sinueuse, mais relativement large et au revêtement en bon état. La fin de la descente ne mène pas directement au pied de la troisième ascension répertoriée de la journée, mais la route commencera tout de même à s’élever franchement sur 5 kilomètres.

7km à 5.2% de moyenne, le Puerto de Tudons commence officiellement au kilomètre 73, bien que la route aura commencé à grimper plusieurs kilomètres auparavant. Pas assez difficile et trop loin de l’arrivée pour y voir les premières grandes manœuvres se mettre en place.

La descente du Puerto sera longue, un peu plus de 15 kilomètres, et surtout technique. Une descente très sinueuse avec beaucoup de virages piégeux répartis sur toute la longueur de la descente. Il est très probable de voir certaines équipes de leaders prendre la tête du peloton au moment de la bascule pour s’assurer que leur leader passe la descente sans encombre.

Profil de la descente du Puerto de Tudons

La route va très vite remonter après la descente, laissant peu de répit au peloton jusqu’au pied de la quatrième ascension répertoriée de la journée.

Un peu moins de 10km d’ascension à 4.7% de moyenne. Une ascension très irrégulière avec tout de même une portion de près d’un kilomètre à plus de 10% de moyenne. Avec un sommet à 40km de l’arrivée et une longue portion descendante à la bascule, certains hommes dans l’échappée pourrait peut-être tenter de créer une seconde sélection.

Il y aura par la suite une longue phase de 20km majoritairement en descente, bien qu’entrecoupée par endroits de repecho et petits replat. Au kilomètre 133 commencera la cinquième et avant-dernière ascension de la journée.

Une courte ascension de 5.6km à 5.4% de moyenne. Les deux kilomètres au milieu de l’ascension à 8.7 et 7.4% de moyenne permettront peut-être aux meilleurs grimpeurs de s’isoler. La fin de l’ascension sera relativement facile cependant. Après une courte descente de moins de 6km, les coureurs se présenteront au pied de la dernière ascension de la journée.

8.4km à 6.2% de moyenne, cela semble peu, mais lorsqu’on se penche sur cette ascension en détail, on se rend vite compte de sa difficulté ! Une première partie, les 2 premiers kilomètres aux alentours de 6 / 7% de moyenne, une courte descente suivi d’un léger replat, puis la partie difficile commence. Sur les 3 derniers kilomètres, les pourcentages descendront rarement sous les 10%. Les 500 derniers mètres eux seront légèrement en descente.

METEO

Des températures toujours aux alentours de 30°, une nouvelle journée assez chaude en prévision !

Le vent soufflera en provenance du Sud-Ouest aux alentours de 15km/h, un vent de face à prévoir dans la dernière partie de l’ascension finale.

LES PRETENDANTS

Comme pour la 6ème étape, je me dirige sur un scenario échappée pour toutes les raisons évoquées dans ma preview hier : Aucune équipe de favoris ne veut mener la chasse, et Roglic ne veut pas du maillot rouge aussi tôt. Si on y ajoute le départ en côte, tout pointe vers une nouvelle victoire pour les fuyards !

Une journée difficile en prévision où il faudra être un bon grimpeur pour repartir avec la victoire ! Il ne serait pas étonnant de voir une échappée assez conséquente se faire la belle, de nombreuses équipes jouant les victoires d’étapes ayant certainement cochées celle-ci en particulier.

Chez la Lotto, Kron et Vanhoucke sont deux belles options pour demain. Tout deux capables de réaliser de belles ascensions sur des étapes où les côtes s’enchainent, je ne serais pas étonné d’en retrouver un des deux (pourquoi pas les deux) dans le groupe qui sortira demain. Kron était malade en début de Vuelta, mais sa 17ème place aujourd’hui rassure sur sa condition physique. Très discret jusqu’ici après un très bon Tour de l’Ain, Harm pourrait sortir du bois sur l’étape de demain.

La Deceuninck possède 3 cartes potentielles sur cette étape : Knox, Vansevenant et Bagioli. Le petit italien a réalisé une très belle ascension sur la sixième étape, prenant la 3ème place à l’arrivée. Capable d’encaisser le dénivelé, surtout que les cols précédents l’ascension finale ne seront pas insurmontables, les pourcentages du Balcon de Alicante devrait parfaitement lui convenir. Vansevenant devrait aussi apprécier, en témoigne son ascension d’Ermualde lors du Tour du pays Basque. Il semble cependant un peu plus en retrait depuis cette épreuve, la meilleure carte de la DQS serait à mon avis Bagioli.

La DSM possède une belle option en la personne de Storer. L’australien, tout frais vainqueur du Tour de l’Ain, pourrait bénéficier de la liberté d’attaquer maintenant que Bardet est hors du coup pour le général. Un vrai client s’il accroche le bon coup, mais il sera certainement tellement attendu qu’il pourrait être l’homme qu’on regarde pour couvrir les attaques dans le final.

Pour la BikeExchange, j’étais parti sur Schultz hier, eux en avait décidé autrement avec Matthews qui prend une belle 6ème place. Demain, lui et Hamilton pourraient avoir la liberté de prendre le bon coup. Nick me semble être une meilleure carte, Hamilton n’ayant rien montré de bien transcendant depuis les Tour de Suisse et de Romandie (pas aidé par son abandon sur les routes du Tour, il est vrai).

Chez UAE, Polanc et De la Cruz sont encore dans la course au général et ne devraient pas bouger. La situation est différente pour Majka désormais à 13′ de Roglic. La vraie question est de savoir s’il lui sera demandé de faire la nounou pour De la Cruz comme il l’a fait sur le Tour pour Pogacar, ou bien aura t-il carte blanche sur certaines étapes ? Début de réponse demain, mais je pense qu’il pourrait bénéficier d’un bon de sortie.

MES CHOIX

  • Bagioli @ 30 (0.1%)
  • Majka @ 30 (0.1%)
  • Kron @ 28 (0.1%)
  • Vanhoucke @ 43 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :