La Vuelta 2021 – Etape 1 : Burgos – Burgos (c.l.m 7.1km)

Retour du contre-la-montre individuel sur cette Vuelta 2021, un parcours de 7.1km dans Burgos : une montée vers le château avant de redescendre dans le centre ville. Peu d’écart à prévoir, mais un début de hiérarchie se mettra en place !

LE PARCOURS

Quelques hectomètres après le départ du chrono débutera la côte de ce c.l.m. Une ascension très roulante sur les 250 premiers mètres de la côte, puis les 150m suivant seront un peu plus pentus au niveau du 1er virage, à 6% de moyenne.

Il y aura ensuite une courte portion de 150m de replat avant que la route ne s’élève de nouveau sur 150m à 5.5% de moyenne, puis nouvelle portion de replat de 100m. Rien de trop compliqué sur ce début d’ascension.

Viendra ensuite la plus grosse portion de cette côte qui mènera les coureurs jusqu’au mirador. Une portion de 700m à 6.1% de moyenne dont un tronçon de 150m à 10% au niveau du virage droite au mirador, au kilomètre 1.5.

Passé le château, il y aura une courte descente qui mènera à la dernière partie de l’ascension du jour. Les 150 premiers mètres affichent une moyenne de 10% avant de se radoucir au fur et à mesure des 500m d’ascension, quasiment plat au sommet avant la bascule. Les 2.5 premiers kilomètres affichent une petite moyenne de 3%, mais comme on a pu le voir il y aura certaines portions bien pentues au sortir desquelles il faudra pouvoir réenclencher rapidement.

Suivra ensuite une descente de 1.7km de long, où il faudra faire particulièrement attention au 1er virage qui me semble piégeux, surtout si la visibilité est rendue moindre par l’ombre comme sur la photo ci-dessous.

Le reste de la descente sera aussi très rapide et assez sinueux, il faudra être attentif tout du long, jusqu’aux deux derniers virages qui ramèneront dans le centre de Burgos.

Les 3 500 derniers mètres dans Burgos seront plat, mais qui dit parcours urbain dit aussi mobilier urbain et nombreux virages. Peu de difficultés sur les 2 premiers kilomètres dans la ville, la route sera large jusqu’à un rond-point à 1.5km de l’arrivée, où les coureurs emprunteront une rue plus étroite.

A 700m de la ligne, il y aura un virage en épingle à négocier, mais assez compliqué sur la photo de comprendre s’ils couperont (auquel cas le virage sera moins serré) ou s’ils devront suivre la route.

Le reste du clm se fera sur une route étroite qui va serpenter à certains endroit, jusqu’à la ligne d’arrivée.

300m de la ligne

METEO

Bien que les coureurs ne s’élanceront pas avant 17h45, les températures seront très élevées, plus de 35°C. De ce côté, les conditions devraient être à 2 degrés près les même pour tous. Ce qui changera en revanche sera la force du vent.

Un vent qui soufflera en provenance de l’Ouest / Sud-Ouest, aux alentours de 25km/h vers 18h, mais qui devrait faiblir au fur et à mesure pour tomber sous les 18km/h vers 20h. La direction du vent est telle que la 1ère partie (la côte) sera vent de dos, mais la route étant bien abritée par la forêt, son importance devrait être moindre. En revanche de retour en ville, et notamment les deux kilomètres sur les grandes voies, le vent sera de face. On donnera un avantage théorique aux derniers partant donc.

LES PRETENDANTS

Un contre-la-montre court mais sinueux, avec une côte dont certaines portions dépasseront les 10% de moyenne. Il faudra être capable de relancer proprement, prendre des risques dans la descente et être capable de rouler fort dans la partie urbaine.

Roglic apparaît de base comme l’immense favori pour ce contre-la-montre. Récent champion olympique de la discipline, il a impressionné à Tokyo mais aussi au lendemain de sa chute sur le Tour. Primoz est toujours un client dans cet exercice. Malgré tout, il n’est pas mon favori pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’aspect sinueux du parcours, en particulier la descente, me fait penser que certains leaders ne prendront pas tous les risques, et perdront donc du temps sur certains hommes qui en prendront car ne jouant pas le général. Ensuite, si Roglic est excellent contre-la-montre, ce n’est pas forcément sur de courtes distances qu’il excelle le plus mais sur les plus longues où il fait vraiment la différence en pouvant conserver un rythme élevé là où ses adversaires baissent en régime (comme sur les jeux). Même s’il ne gagne pas demain, il ne sert à rien de prendre trop de risques car les écarts devraient être minimes entre les leaders au GC.

Un des hommes sur qui mes yeux sont tournés sera Tratnik. Le champion de Slovénie du contre-la-montre possède selon moi toutes les qualité nécessaires pour réussir un coup sur ce parcours, en ajoutant à cela son heure de départ et le fait qu’il pourra le faire à fond car il ne joue pas le général. Bon sur les chronos courts et dans une excellente forme cette année, il peut être un très sérieux prétendant au T3 voire mieux !

Cort et Matthews sont 2 profils intéressant pour le contre-la-montre de demain. Cort a réalisé deux bons chronos sur le Tour, prenant la 12ème puis la 9ème place, un signe de son amélioration dans l’exercice. Le côté punchy et la distance plus courte du parcours demain pourrait lui convenir encore plus. Il n’a plus couru depuis le Tour, mais Roglic l’a montré : sur un contre-la-montre pas besoin d’avoir roulé pendant 3 semaines avant pour sortir une performance ! Matthews a déjà réalisé de belles performances sur les chronos courts, battant même Roglic sur le prologue du Tour de Romandie 2018. Ses résultats dans l’exercice n’ont pas été au rendez-vous en 2021, mais je ne l’éliminerai pas totalement pour autant de la course à un top 10, et mieux dans un grand jour. Lui non plus n’a plus couru depuis le TDF. Aranburu peut aussi être cité avec ces 2 hommes au profil sprinter, surtout qu’Alex est un très bon descendeur (si on omet sa chute lors de l’ITT du Dauphiné). A noter qu’il s’élancera une heure plus tôt que Cort et Matthews.

Schachmann est aussi un homme qu’il faudra surveiller. Cette année, ses résultats en contre-la-montre ont été en dessous de ses standards, lui qui est en général très bon dans cet exercice. Un contre-la-montre avec un départ punchy comme celui de demain est tout à fait dans ses cordes, reste à savoir s’il sera dans la veine de ce qu’il a montré cette année, ou bien s’il sortira une grande performance.

MES CHOIX

Demain est un parcours où nous pourrions voir des surprises ! Je ne vois pas Roglic s’imposer sur ce c.l.m, mais un de ses compatriotes slovène : Tratnik. Ce ne serai pas non plus une immense surprise compte tenu des qualités de Jan. En revanche sur le podium, un homme peut-être moins attendu pourrait s’y glisser, notamment entre Matthews, Aranburu et Cort. Je miserai plutôt sur le danois entre les 3.

  • Tratnik @ 9 (0.4%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :