Tour de France 2021 – Etape 9 : Cluses – Tignes (144.9km)

Première arrivée au sommet sur ce Tour de France, après une étape de 145km à 4 600m de dénivelé positif la veille de la première journée de repos. Une journée qui s’annonce une nouvelle fois dantesque.

LE PARCOURS

L’étape sera de nouveau courte et intense. Après 16 kilomètres de départ sur le plat, les coureurs se présenteront face à la première difficulté du jour.

La côte de Domancy est courte mais ô combien difficile sur ses 1 600 derniers mètres ! Si le sommet de la côte est jugé après 2.6km d’ascension, la route ne s’arrêtera pas de monter pour autant. Après le sommet il y aura encore 7.4km d’ascension à 5% de moyenne jusqu’à l’entrée dans Megève. Un départ parfait pour les grimpeurs visant l’échappée.

Après plusieurs kilomètres de plat et une petite côte bien raide, les coureurs arriveront au pied du Col des Saisies au kilomètre 40. Les 5 premiers kilomètres d’ascension sont les plus difficiles.

Si l’ascension des Saisies est compliquée, la descente ne sera pas forcément une partie de plaisir ! Une descente rapide, 15 km de long avec de nombreux virages. Il faudra faire attention, d’autant plus que le temps annoncé ne favorisera pas une descente sereine.

Une ascension très difficile. Longue et vraiment pentue surtout à partir du 5ème kilomètre. Le premier HC de ce Tour de France. Après une courte mais technique descente vers le lac de Roselend, les coureurs contourneront le lac pour aborder l’ascension suivante.

6.6% de moyenne, mais ce sont surtout les 2 premiers kilomètres qui seront difficile. Le reste de l’ascension ne devrait pas poser de problèmes aux grimpeurs du peloton.

Suivra ensuite une longue descente d’une vingtaine de kilomètres. Peu technique prise dans son ensemble, la descente du Cormet de Roselend présentera tout de même quelques portions dont il faudra se méfier : 2 kilomètres après le début de la descente, puis 10 kilomètres après le début, un enchaînement d’une dizaine de virages en épingle.

Dernière ascension du jour qui désignera le vainqueur. Si les pourcentages affichés ne seront pas les plus violents de la journée, la longueur de la côte s’occupera de créer les dégâts ! Point important, les coureurs passeront la barre des 2000m d’altitude à Tignes.

METEO

Comme aujourd’hui, le temps prévu est exécrable, avec de la pluie prévue tout l’après-midi. De plus, avec l’altitude les températures descendront sous les 10°. Une journée très compliquée sur le vélo s’annonce pour le peloton du Tour de France !

LES PRETENDANTS

C’est bien plus qu’un coup de massue que Pogacar a mis sur la tête de ses adversaires lors de la huitième étape ! Ses principaux adversaires relégués à plus de 5 minutes, le slovène vient peut-être de s’adjuger le Tour de France et peut désormais courir de manière plus défensive. Ses adversaires eux se battront pour les places restantes sur le podium.

Après deux journées éreintantes, celle-ci ne devrait pas permettre de récupération. Comme hier je donne de bonnes chances à l’échappée d’aller au bout, peut-être même encore plus. La question est de savoir si des hommes visant une bonne place au général (Uran Gaudu, Vingegaard, Carapaz…) tenteront de s’y glisser ou non. Je n’en suis pas certain, car leur adversaire n’est plus Pogacar. Ils devraient courir de manière « logique », restant entre eux, et laissant des grimpeurs plus loin au classement sortir en échappée pour se jouer la victoire. Les choses sont de toutes façon assez claires sur les deux derniers jours : seul Carapaz a tenté / a pu attaquer. Concernant les équipes qui voudraient contrôler l’étape pour leur leader, bon courage à elles et Pogacar les remerciera de l’avoir emmené tranquillement en haut de Tignes.

Avec autant de points pour le classement de la montagne à distribuer, il y a fort à parier que l’on revoit les mêmes visages à l’avant : Poels, G.Martin, pourquoi pas Quintana. Pour Nairo, je ne sais pas si ce sont les conditions météo qui ont finalement eu raison de lui ou bien s’il a volontairement lâché lorsqu’il a compris que la victoire ne serait pas à sa portée. La haute altitude lui convient bien demain. Concernant Poels, s’il fait du maillot à poids un objectif clair, il pourrait y laisser trop de force pour aller chercher la victoire dans le final.

Très impressionnant sous la pluie et passés pas loin de la victoire, Woods et Izagirre retenteront ils leur chance dès demain ? La fatigue pourrait se faire sentir et les efforts consentis seront probablement autant de force qu’il leur manquera pour jouer la victoire. Côté Israel Nation, Dan Martin pourrait en revanche être la carte du jour. J’ai quelques doutes sur ses qualités de descendeur, mais Woods l’a montré aujourd’hui, mais comme j’en avais avec Woods aujourd’hui qui prend finalement la 3ème place. Pour Astana, Fuglsang a perdu beaucoup de temps aujourd’hui, se laissant de la marge pour pouvoir attaquer et partir à la chasse aux étapes. C’est l’homme que je vois pour les kazakhs demain, bon grimpeur et bon descendeur, il coche beaucoup de cases.

Je voulais attendre un peu pour voir comment O’Connor se comporterait sur la première étape de montagne après sa chute en première semaine, et je ne suis pas déçu. Il termine de nouveau dans le groupe des leaders (sauf Pogacar bien évidemment). Les conditions météo ne seront pas forcément à son désavantage et l’étape devrait lui convenir. S’il a les bonnes jambes, le grimpeur d’AG2R possède une bonne chance de victoire !

Avec la haute altitude, on peut aussi citer 2 autres colombien peu en vue pour le moment : Chaves et Lopez. Il est clair que Chaves est à la recherche d’une victoire sur le Tour pour compléter le triptyque. Demain est une bonne chance pour lui. Il est revenu en forme cette année et semble grimper mieux que jamais. La longue ascension finale est totalement dans ses cordes. Lopez est définitivement hors course au général et la chasse aux étapes va devenir un objectif. L’altitude et le col final lui conviennent, sa récente 3ème place à La Plagne et sa victoire sur le Ventoux dénivelé challenge sont le signe que les jambes tournent bien. Attention aux chutes dans les descentes cependant !

Tignes est le lieu de préparation du Team Jumbo. Des routes qu’ils connaissent par coeur et il est probable qu’ils aimeraient y briller. Cependant, difficile d’imaginer Roglic se remettre en une nuit pour aller jouer la victoire. Van Aert et Vingegaard devraient être plus sur la défensive dans le groupe des favoris. Ne reste que Kruijswijk et Kuss. L’américain a tenté aujourd’hui, sans succès, ne pouvant suivre les meilleurs à l’avant. Il finira par se relever pour terminer à plus de 20′. De quoi économiser ses forces pour la 9ème étape ? Le néerlandais n’a pas montré grand chose en 2021, et je ne sais pas si les choses changeront demain…

MES CHOIX

  • Lopez @ 11.5 (0.2%)
  • Fuglsang @ 18 (0.15%)
  • O’Connor @ 18 (0.15%)
  • Chaves @ 25 (0.1%)
  • Quintana @ 35 (0.1%)
  • Kuss @ 40 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :