Tour de France 2021 – Présentation des équipes

Les 23 équipes engagées sur le Tour ont finalement dévoilés leurs effectifs. Après la présentation du parcours, un tour d’horizon des coureurs de ce 108ème Tour de France.

UAE – Team Emirates

POGAČAR Tadej BJERG Mikkel
COSTA Rui FORMOLO Davide
HIRSCHI Marc MAJKA Rafał
MCNULTY Brandon LAENGEN Vegard Stake

Le vainqueur du Tour 2020 s’aligne de nouveau cette année avec la ferme intention de doubler la mise. S’il semblait bien isolé l’année passée, Pogacar sera bien mieux entouré en montagne pour cette édition 2020 : McNulty, Majka et Formolo entre autre. Concernant Rui Costa et Hirschi, à voir le rôle qui leur sera attribué. Même si le suisse retrouve sa forme du Tour 2020, difficile de l’imaginer en électron libre chasseur d’étape tant toute l’équipe semble tournée autour du slovène. Il devra profiter des 2 premières étapes s’il vise une victoire sur le Tour. L’équipe paraît un ton en dessous des INEOS ou Jumbo, mais Tadej est un surdoué du vélo, sa victoire l’année dernière l’a prouvé. Il sera cette fois attendu, et aucun cadeau ne lui sera fait.

Team Jumbo Visma

ROGLIČ Primož VAN AERT Wout
TEUNISSEN Mike GESINK Robert
VINGEGAARD Jonas MARTIN Tony
KUSS Sepp KRUIJSWIJK Steven

Roglic, dauphin de Pogacar et vainqueur de la Vuelta 2020, vient sur ce Tour en recherche de revanche. Entouré par des lieutenants de luxe avec Kruijswijk et Kuss, il pourra aussi compter sur l’expérimenté Gesink, le jeune et talentueux Vingegaard et le polyvalent Van Aert pour mener la vie dure à ses adversaires lorsque la route va s’élever. Van Aert a montré de très bonnes dispositions dans la montagne l’année passée, mais aussi cette année lors de Tirreno, nulle doute qu’il sera présent pour travailler pour son leader. Il ne devrait pas faire du maillot vert un objectif, en revanche, décrocher le jaune en première semaine semble tout à fait à sa portée ! Pour Jumbo, tout autre résultat que le jaune à Paris sera un échec.

INEOS Grenadiers

CARAPAZ Richard CASTROVIEJO Jonathan
GEOGHEGAN HART Tao KWIATKOWSKI Michał
PORTE Richie ROWE Luke
THOMAS Geraint VAN BAARLE Dylan

Carapaz, Tao, Porte et Thomas : 2 anciens vainqueurs du Giro, un ancien vainqueur du Tour et le troisième du dernier Tour. Une hydre à 4 tête, même si dans les faits, où au moins 3 d’entre eux peuvent décemment endosser un rôle de leader en fonction de l’évolution de la course. Thomas (et/ou Porte) profitera du c.l.m en première semaine pour asseoir son leadership, et permettre à Carapaz de mettre la pression sur les adversaires lors des étapes de montagne. Sur le papier, INEOS dispose d’une belle armada complétée entre autre par Kwiatkowski et Castroviejo. Sur ce Tour avec la volonté d’être offensifs, les grenadiers devront redoubler d’intelligence tactique pour faire tomber les slovènes. Objectif maillot jaune.

Astana

ARANBURU Alex DE BOD Stefan
FRAILE Omar FUGLSANG Jakob
GRUZDEV Dmitriy HOULE Hugo
IZAGIRRE Ion LUTSENKO Alexey

Cette année, Astana ne jouera pas le général mais les victoires d’étapes. Et à la vue de l’équipe, on peut imaginer que les occasions ne manqueront pas ! Entre Aranburu, Fraile, Izagirre, Lutsenko et Fuglsang, Astana ne manquera pas de cartouches pour tenter de faire mouche sur ce Tour. Il faut s’attendre à les voir tenter de sauter sur tous les coups ! Une équipe à surveiller sur toutes les étapes semblant promises aux échappés.

Cofidis

MARTIN Guillaume LAPORTE Christophe
HERRADA Jesús PEREZ Anthony
GESCHKE Simon FERNÁNDEZ Rubén
PÉRICHON Pierre-Luc WALLAYS Jelle

Martin l’a annoncé, il ne visera pas le général cette année, mais les victoires d’étapes. Offensif et bon grimpeur, le français en a tout à fait les capacités ! Et si le long du chemin venait à se profiler le maillot à poids ? Il faut aussi noter qu’avec les retraits d’Alaphilippe et Bardet des JO, et le fait que Gaudu joue le CG sur le Tour, Martin a une chance unique de se retrouver leader de la France sur les JO. Herrada sera à surveiller dans les échappées en montagne, l’espagnol étant aussi un excellent grimpeur et en forme depuis le mois de mai. Laporte jouera les sprints, bien que la victoire me semble difficile à aller chercher.

Trek Segafredo

BERNARD Julien ELISSONDE Kenny
MOLLEMA Bauke NIBALI Vincenzo
PEDERSEN Mads SKUJIŅŠ Toms
STUYVEN Jasper THEUNS Edward

Une autre équipe qui viendra pour jouer les victoires d’étapes. Très en vue sur le Giro, Mollema n’aura pas réussi à décrocher une étape. Il tentera de rectifier le tir. Nibali s’aligne en vue d’obtenir une place dans l’équipe olympique, il devra faire monter la forme mais surtout prouver au sélectionneur que les jambes sont encore présentes. Est-ce que l’un des 2 pourraient-être tenté par la bataille pour le maillot à poids ? Pour les sprints, Pedersen, Theuns et Stuyven devraient chacun avoir leur chance le long du parcours.

Team Qhubeka ASSOS

CLARKE Simon GOGL Michael
CAMPENAERTS Victor WALSCHEID Max
BENNETT Sean DLAMINI Nic
HENAO Sergio BARBERO Carlos

Une des équipes les plus surprenantes sur le Giro avec pas moins de 3 victoires, dans 3 registres différents. S’ils ne semblent pas favori pour les victoires sur ce Tour, les éliminer pourrait être une grossière erreur. Clarke, Gogl et Campenaerts (entre autre) seront à surveiller.

Team BikeExchange

DURBRIDGE Luke JUUL-JENSEN Christopher
MEZGEC Luka YATES Simon
CHAVES Esteban MATTHEWS Michael
JANSEN Amund Grøndahl HAMILTON Lucas

Leader déclaré pour le général côté BikeExchange, Hamilton portera les espoirs de l’équipe australienne sur ses épaules. Un espoir assez mince, Lucas n’ayant jamais été leader sur un Grand Tour, et même jamais terminé un tour de 3 semaines. Si l’objectif Top 10 d’Hamilton tourne au vinaigre, Yates et Chaves chasseront les étapes plus tôt que prévu. A noter qu’il ne manque qu’une victoire sur la Grande Boucle au colombien pour entrer dans le club fermé des vainqueurs d’étapes sur les 3 Grand Tours. Lors de sa quête, pourquoi ne pas en profiter pour glaner les points de la montagne ? Mezgec et Matthews se partageront les sprints.

Bahrain Victorious

BILBAO Pello COLBRELLI Sonny
HAIG Jack TEUNS Dylan
POELS Wout MOHORIČ Matej
HALLER Marco WRIGHT Fred

Une bien belle équipe sur le papier, surtout quand on voit la forme des Bahrain depuis un ou deux mois ! Tout juste couronné champion d’Italie, Colbrelli est dans la forme de sa vie, et revêtir le jaune au terme de la première étape ne semble pas utopique, il a d’ailleurs ciblé l’étape. Il pourrait se montrer un sérieux prétendant dans la lutte pour le maillot vert aussi ! Haig en leader pour le classement général, épaulé par Poels d’un côté et Bilbao de l’autre. L’australien est tout à fait capable de se défendre sur les courses d’une semaine, qu’en sera t-il sur un GT ? Teuns chassera les étapes et Mohoric, champion de Slovénie, ne sera pas non plus en reste sur ce Tour, lui qui a été si impressionnant sur le Giro. Malheureusement pour ses détracteurs qui préparaient déjà leurs meilleurs tweets, Padun ne sera pas de la partie.

AG2R Citroen

COSNEFROY Benoît VAN AVERMAET Greg
PARET-PEINTRE Aurélien O’CONNOR Ben
PETERS Nans NAESEN Oliver
SCHÄR Michael GODON Dorian

Cosnefroy aura sans aucun doute les deux premières étapes dans le collimateur. Peut-être moins surveillé qu’un Julian ou MvDP, il pourrait tenter le même coup que Vuillermoz à Mûr de Bretagne en 2015! Est-ce que Paret-Peintre et O’Connor tenteront de jouer une place au général ? L’entreprise s’avère difficile tant le plateau est relevé. Déjà vainqueur sur les routes du Giro 2020 et auteur d’une bonne saison, l’australien devrait viser la victoire sur une étape.

Movistar

VALVERDE Alejandro VERONA Carlos
MAS Enric ERVITI Imanol
GARCÍA CORTINA Iván ARCAS Jorge
SOLER Marc LÓPEZ Miguel Ángel

Une très belle équipe que cette Movistar ! Si Lopez devrait être le leader de la Movistar, la route (et probablement le premier contre-la-montre) décidera ! Dans l’absolu, Mas sera là pour lui servir de soutien. Valverde en capitaine de route, papy voudra certainement tenter sa chance lors des deux premières étapes du Tour et les arrivées pour puncheur ! Soler sera aussi de la partie, mais impossible de prédire quelle version nous aurons de lui sur ce Tour. Cortina sera la carte sprint du team.

BORA Hansgrohe

OSS Daniel PÖSTLBERGER Lukas
SCHELLING Ide KELDERMAN Wilco
SAGAN Peter POLITT Nils
BUCHMANN Emanuel KONRAD Patrick

Une équipe à 2 leaders : Sagan pour le sprint, Kelderman pour le général. Wilco pourra compter sur le soutien de Buchmann et Konrad lorsque la route va s’élever, bien que les 2 cités auront aussi leur carte à jouer sur certaines étapes montagneuses. Sagan pourra compter sur son fidèle lieutenant Oss lors des sprints. Peter est sans aucun doute un des favoris à la conquête du maillot vert, mais la concurrence sera rude, probablement plus que sur le Giro. Schelling et Postlberger auront carte blanche sur les étapes vallonnées.

Lotto Soudal

EWAN Caleb DE BUYST Jasper
VAN DER SANDE Tosh DE GENDT Thomas
KLUGE Roger GILBERT Philippe
SWEENY Harry VAN MOER Brent

Caleb Ewan continue son tour des Tours pour accomplir son objectif : une victoire sur chacun des 3 GT dans la même année. Après le Giro, c’est donc le Tour de France. Sur le papier, il est le sprinter le plus rapide du peloton, et une victoire sera le minimum syndical. Ira t-il au bout ? D’après De Gendt oui, car une victoire sur les champs ne se refuse pas. On le sait, il ne joue pas les sprint intermédiaires, mais avec autant d’arrivées potentielles au sprint, il pourrait revêtir le vert et se placer comme un prétendant, même si cela n’est pas son objectif affiché. De Gendt et Gilbert pour chasser les étapes vallonnées, Van Moer pour les échappées.

Deceuninck Quick Step

ALAPHILIPPE Julian ASGREEN Kasper
BALLERINI Davide CATTANEO Mattia
CAVENDISH Mark DECLERCQ Tim
DEVENYNS Dries MØRKØV Michael

Leader unique pour le général, Alaphilippe se présente avec des ambitions sur ce Tour. Tout d’abord les victoires d’étapes à Landerneau et à Mûr de Bretagne, et le maillot jaune qui va avec. Comme en 2019, pourra t-il jouer les premiers rôles au classement général ? Il sera malgré tout vite isolé en haute montagne et devra redoubler d’effort pour rester avec les meilleurs. A noter une des sensations de ce Tour, le retour de Cavendish ! Une victoire pour le Cav’ serait déjà très beau, Ballerini pourrait aussi avoir une chance sur certaines étapes, comme Asgreen qui pourrait aussi avoir carte blanche sur une ou deux étapes en échappée.

EF Education Nippo

HIGUITA Sergio URÁN Rigoberto
CORT Magnus POWLESS Neilson
BISSEGGER Stefan VALGREN Michael
GUERREIRO Ruben RUTSCH Jonas

Uran sera le leader d’EF sur la Grande Boucle. Deuxième du Tour de Suisse, le colombien est en jambe. Il sera accompagné de Powless, Guerreiro et Higuita, probablement trop léger lors des étapes cruciales. Mais Uran sait comment bien « sucer » les roues de ses adversaires. On l’a vu tenter d’attaquer sur le Tour de Suisse, un changement dans sa manière de courir ? Un spot dans le top 10 pour Uran, pourquoi pas plus haut. Bissegger pour les chronos et Cort pour les sprints plus punchy.

Groupama FDJ

ARMIRAIL Bruno DÉMARE Arnaud
GAUDU David GUARNIERI Jacopo
KONOVALOVAS Ignatas KÜNG Stefan
MADOUAS Valentin SCOTSON Miles

Gaudu sera aligné pour la première fois comme leader sur le Tour de France, avec pour objectif un bon résultat au général et une victoire d’étape. La forme est bonne pour David, mais les deux chronos seront clairement un gros point noir pour lui. Il faudra à tout prix limiter les dégâts dans l’exercice pour accrocher un top 10 ou mieux. Coupée en 2, l’équipe sera derrière Démare pour les sprints. Ce n’est pas le Démare du Giro 2020, et surtout l’adversité sera bien plus importante, mais une victoire est à sa portée si la forme est là.

Intermarche Wanty Gobert

BAKELANTS Jan KOCH Jonas
MEINTJES Louis VLIEGEN Loïc
VAN POPPEL Danny VAN POPPEL Boy
ZIMMERMANN Georg ROTA Lorenzo

Meintjes s’aligne en leader de l’équipe avec pour ambition de décrocher une place dans le top 10. Loin de son meilleur niveau depuis un moment désormais, cela semble difficilement envisageable. Avec un plateau plus dense, difficile de voir une victoire d’un coureur d’Intermarché sur ce Tour.

Israel Start-Up Nation

ZABEL Rick GREIPEL André
FROOME Chris GOLDSTEIN Omer
HOLLENSTEIN Reto BOIVIN Guillaume
MARTIN Dan WOODS Michael

Woods leader pour le classement général. Le canadien a définitivement passé un cap sur les ascensions longues, malheureusement, le profil des étapes sur ce Tour ne sera pas à son avantage, trop de descente. Il est plus plausible de voir ISUN chasser les étapes, avec notamment Martin, lors du Tour. Et pourquoi pas viser une des deux premières étape pour l’Irlandais. Froome en capitaine de route, en grandes difficultés depuis son retour de blessure, on ne peut que lui souhaiter de faire parler de lui en bien sur ce Tour !

Team DSM

KRAGH ANDERSEN Søren BENOOT Tiesj
BOL Cees DONOVAN Mark
EEKHOFF Nils NIEUWENHUIS Joris
PEDERSEN Casper SÜTTERLIN Jasha

Pas d’ambition au général, mais des chasseurs d’étapes ! Une des équipes les plus en vue sur le Tour 2020, montreront ils la même forme ? SKA (double vainqueur d’étape en 2020) et Benoot semblent de prime abord les meilleurs chances de victoire de DSM. Bol est un sprinter rapide mais inconstant, nulle doute qu’il tentera de se mêler à la bataille des sprints massifs, mais la victoire apparaît compliquée.

Alpecin Fenix

VAKOČ Petr SBARAGLI Kristian
MERLIER Tim MEURISSE Xandro
VAN DER POEL Mathieu DILLIER Silvan
PHILIPSEN Jasper RICKAERT Jonas

Quand on pense Alpecin Fenix, on pense bien évidemment Van der Poel, le « chien fou » du cyclisme moderne. Imprévisible, offensif et surpuissant, VdP s’aligne sur son premier Tour avec une chance de décrocher le maillot au terme de la première étape. Il sera bien évidemment une des attractions de ce Tour. Avec pour ambition l’or olympique en VTT, ira t-il jusqu’à Paris ? L’équipe sera présente sur les sprints massifs avec Merlier et Philipsen, emmenés par Sbaragli et ce même VdP.

Team TotalEnergies

LATOUR Pierre TURGIS Anthony
DE LA PARTE Víctor RODRÍGUEZ Cristián
BOASSON HAGEN Edvald SIMON Julien
DOUBEY Fabien CABOT Jérémy

Si Latour a annoncé vouloir jouer une place au général, mais un bon ton en dessous des meilleurs en montagne, il semble plus plausible qu’il se rabatte sur la chasse aux étapes. Sur les étapes longues et compliquées, si Turgis parvient à se glisser dans une échappée, il pourrait décrocher une belle place sur un sprint réduit.

Arkea Samsic

BARGUIL Warren BOUHANNI Nacer
QUINTANA Nairo GESBERT Élie
SWIFT Connor DELAPLACE Anthony
 MCLAY Daniel RUSSO Clément

Avec un Quintana qui ne devrait pas jouer le général, Arkéa ne présente pas de coureur capable de bien y figurer. En revanche, le Team pourra compter sur son colombien pour chasser les étapes en montagne, et pourquoi pas un maillot à poids. Barguil sera aussi dans ce registre. Pour les sprints, Bouhanni tentera aussi de décrocher une victoire dans le seul GT manquant à son palmarès. Rapide, Nacer aura cependant fort à faire sur ce Tour.

B&B Hotels

ROLLAND Pierre PACHER Quentin
CHEVALIER Maxime BONNAMOUR Franck
BARTHE Cyril GAUTIER Cyril
LEMOINE Cyril COQUARD Bryan

Pacher et Rolland semblent être les meilleurs chances de la B&B de décrocher des places sur une étape, la victoire devrait être plus compliquée. Idem pour Coquard lors des sprints, mais toujours pas de victoires en WT pour Bryan, difficile d’imaginer qu’il puisse ouvrir son compteur lors du Tour. Une équipe qui néanmoins devrait être à l’offensive sur ce Tour !

MON AVIS SUR LES CLASSEMENTS

CLASSEMENT GENERAL

La bataille pour le maillot jaune sera terrible entre Pogacar, Roglic et le Team INEOS. Sauf évènement exceptionnel, la victoire reviendra à un des deux slovènes ou à un des « britanniques ». Pogacar risque d’être mis sous pression, son équipe semblant être la moins forte des 3. INEOS et leur volonté d’être offensifs auront toutes les cartes en main pour jouer les arbitres, voire mieux, dans le duel slovène. Porte est indéniablement en forme, Thomas et Carapaz aussi. Si l’équatorien perd du temps dès le premier c.l.m (fort probable), alors on pourrait le voir attaquer pour mettre la pression sur Jumbo et UAE. C’est de cette manière qu’il avait remporté son Giro en 2019, Nibali et Roglic se sont regardé et ne sont pas allé le chercher car le leader de la Movistar (Landa) n’avait pas bougé. Cette année, Roglic me semble l’homme à battre, et je le vois se rattraper de l’énorme loupé de 2020. Cette fois-ci, s’il peut enfoncer le clou, il le fera sans hésitations. Une préparation différente des dernières années pour tenter de garder la fraîcheur jusqu’à Paris. Il convient aussi de citer la Movistar qui arrive avec une très belle équipe sur le papier. Lopez devrait être le leader de l’équipe sur le Tour. Le colombien aurait certainement apprécié des contre-la-montre plus courts et plus vallonnés, il risque de perdre du temps sur les hommes cités plus haut. Mais cela pourrait le mettre dans la position du trouble fête devant attaquer dans la montagne afin de faire son retard, à l’instar d’un Carapaz.

  1. Roglic
  2. Pogacar
  3. Carapaz

CLASSEMENT PAR POINTS

Ewan est l’énigme sur ce classement. Ira t-il au bout ? Et si c’est le cas, combien de victoires aura t-il engrangé le long du chemin? S’il ne joue pas les sprints intermédiaire comme à son habitude, Sagan et Colbrelli eux les joueront nous en sommes certains. Les deux derniers n’ont quasiment aucune chance de s’imposer sur un sprint massif mais seront toujours placés. Si les points se retrouvent distribués entre les sprinters présents (Merlier, Démare, Ewan, Van Aert, Bouhanni, Cavendish) lors de ces-mêmes sprints massifs, alors leurs chances de décrocher le Vert grimperont encore plus. Le gros problème surviendra si un homme fait une razzia de victoires sur les courses de plaine, un peu comme Ewan en 2019 avec ses 3 victoires et 3 podiums. Il convient aussi de citer Van Aert. Si le vert n’est pas forcément un objectif, les deux premières étapes ainsi que les sprints massifs sont des arrivées qui peuvent lui convenir, et toutes rapportent 50 points au classement par points. Il ne les jouera pas toutes, mais pourrait se retrouver avec un bon nombre de points.

  1. Colbrelli
  2. Sagan
  3. Ewan

CLASSEMENT MEILLEUR JEUNE

Sauf catastrophe, Pogacar devrait remporter ce classement. Derrière, Gaudu devrait être dans le top 3 de ce classement, et j’attends aussi beaucoup de Vingegaard chez Jumbo.

  1. Pogacar
  2. Gaudu
  3. Vingegaard

CLASSEMENT DU GRIMPEUR

Un classement ouvert avec beaucoup de coureurs ayant annoncés chasser les étapes, et des leaders ayant dit ne pas courir pour une place au général au final. Avec aussi peu d’arrivées au sommet, j’ai tendance à penser que le maillot ne reviendra pas à un leader au classement général, mais plus à un chasseur d’étape qui au final fera du maillot son objectif. Dans ce registre, j’ai noté G.Martin, Yates, Chaves, Quintana et Nibali. Tous les 5 étant d’excellents grimpeurs, ce maillot ne dénoterait pas sur leurs épaules. Avec les Jeux en ligne de mire pour certains, ne pas viser le général est une évidence et ils pourront « choisir » leurs étapes, très probablement des étapes où de nombreux points pour la montagne seront distribués, vu le profil des coureurs. Cela demandera certes des efforts, mais rien de comparable à jouer un top 5 au CG. Pour rappel, en 2016 Nibali gagne le Giro, s’aligne et termine le Tour avant de s’envoler pour Rio 10 jours plus tard (année où il aurait dû être champion olympique sans sa chute). Je ne pense donc pas que la quête du maillot à poids soit d’office rédhibitoire pour des hommes visant les jeux.

  1. Chaves
  2. Quintana
  3. Nibali

CLASSEMENT PAR EQUIPE

La chasse gardée de la Movistar comme chacun sait ! A la vue des effectifs, INEOS pourrait, sans même forcément le rechercher, se retrouver très bien positionnée dans ce classement. S’il fallait choisir un outsider, la Bahrain me semble aussi très bien armée pour figurer dans ce classement. Attention, une échappée qui arriverait avec 20 minutes d’avance lors d’une étape pourrait totalement chambouler ce classement !

  1. Movistar
  2. Bahrain
  3. INEOS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :