Vuelta al Pais Vasco – Etape 2 : Zalla – Sestao (154.8km)

Deuxième étape du Tour du Pays Basque. 155 kilomètres avec 3 côtes répertoriées, mais à la vue du profil, il semble que tout devrait se jouer dans les 23 derniers kilomètres.

LE PARCOURS

Il y aura plusieurs côtes à négocier sur les 130 premiers kilomètres dont 2 de troisième catégorie. Cependant, sauf fait de course, aucune de ces difficultés ne devraient jouer un rôle primordial pour le résultat de l’étape. Concentrons nous sur les 23 derniers kilomètres où tout se jouera, et où la bataille promet d’être rude.

Le pied de l’Asturiana est donc placé à 23 kilomètres de l’arrivée. 7.5 kilomètres à 6.3% de moyenne, ce sont les 4 premiers kilomètres où les dégâts pourront être fait. Sur la première partie de la côte, les pourcentages seront très élevées et permettront des attaques. La seconde partie, beaucoup plus « plate », sera plus simple à contrôler. Le sommet est placé aux alentours de 13 kilomètres de l’arrivée.

Une descente d’une dizaine de kilomètres suivra le sommet de l’Asturiana, et cette descente sera technique à en juger par le tracé , surtout dans sa partie finale ! Etre un excellent descendeur ne pourra qu’être un avantage ici, encore plus si un homme ou un petit groupe a réussi à s’extraire dans l’Asturiana. La fin de la descente sera de plus située à 3 kilomètres de l’arrivée.

Le dernier kilomètre est lui aussi très intéressant à étudier, il restera en effet une toute dernière difficulté avant de pouvoir lever les bras sur la ligne.

Aux 1 000 mètres, un rond-point sera là pour étirer le peloton une première fois.

Aux 700 mètres, début des premières rampes. Le peloton, déjà étiré par le rond-point, sera d’autant plus étiré par le rétrécissement de la route et le début de la rampe. Le placement sera primordial pour éviter les efforts superflus. Il faut noter qu’au pied de la rampe ce sont presque 500m à 10% de moyenne qui seront proposés.

Des rampes à plus de 10% dans les derniers hectomètres

Dernier virage à gauche aux 200 mètres pour une arrivée sur du plat. Virer au delà de la 5ème place ici sera rédhibitoire pour la victoire.

Concernant les conditions météo, le vent ne sera pas favorable dans la dernière partie de course, mais il ne devrait pas souffler trop fort (aux alentours de 10 km/h). Il y a des risques de pluies toute la journée, ce qui, en plus des températures assez basses, pourrait compliquer la course. Attention à la descente si les routes sont mouillées, cela les rendra dangereuses mais permettra aussi aux excellents descendeurs de creuser des écarts.

LES PRETENDANTS

Quel sera le scénario pour demain ? Les 130 premiers kilomètres seront simples à contrôler pour les équipes désireuses de jouer la victoire, je ne laisse pas de grandes chances aux échappées. Il est possible que nous assistions à des attaques dans la Asturiana, les premières rampes s’y prêtent et la descente qui suit encore plus. Si personne n’arrive à sortir, alors nous assisteront à une rude bataille pour le placement à l’approche du dernier kilomètre et du kick final.

Qui pour rouler ? Très probablement Movistar et ISUN pour Valverde et Woods en grande partie, pourquoi pas Astana. On le sait, le canadien excelle sur les rampes violentes, et que cela soit dans la côte à 20 kilomètres ou dans le kick final, il ne serait pas impossible de le voir attaquer ! Attention tout de même à la descente, surtout si elle est mouillée. Woods n’est pas le meilleur descendeur du peloton, bien qu’il ai travaillé cet aspect dernièrement. Pour l’espagnol, on a vu un Valverde en forme depuis le Tour de Catalogne avec notamment une victoire il y a 3 jours sur le GP Miguel Indurain. Il est rapide au sprint, mais sur du plat, je pense qu’il y aura plus rapide que lui.

Est-ce que la Jumbo va rouler demain ? C’est une occasion pour eux de laisser les autres faire le travail pour ramener les échappées. Une fois les attaquants repris, il faudra surveiller les attaques dans le final. Le profil de la fin d’étape est parfait pour Roglic : excellent punch et rapide sur un sprint plat. Le clair favori en cas d’arrivée groupée avec les favoris au GC aux avant-postes. La Jumbo possède aussi Vingegaard et Foss dans le top 4 du général pour le moment, seront-ils directement au service de Roglic dès la deuxième étape ?

Un coup d’oeil rapide à l’équipe UAE et ce qui saute aux yeux est que 50% de leur effectif pourrait remporter cette étape : Pogacar, McNulty, Hirschi et Ulissi. L’italien a eu des problèmes cardiaque et n’a repris la compétition qu’il y a trois jours, il sera très certainement trop juste. Concernant Hirschi, le suisse devrait bientôt approcher d’une forme optimale à l’approche des classiques ardennaises. Excellent puncher et possédant une très bonne pointe de vitesse, les derniers kilomètres (ainsi que la descente !) lui conviennent. Il est un des favoris pour demain, s’il ne lui est pas demandé de travailler pour l’équipe. Il y a en effet Pogacar, leader pour le général, ainsi que McNulty actuellement second. Le slovène a perdu beaucoup de temps sur le contre-la-montre, et la bataille pour faire son retard pourrait commencer dès demain.

Du côté d’Astana, Fuglsang et Lutsenko auront leur chance demain. L’ukrainien a beaucoup tenté depuis le début, parfois malchanceux, parfois trop juste. Concernant le danois, il est très en retrait sur ce début de saison, mis à part sa neuvième place sur les Strade Bianche. Il y a deux ans, j’en aurai fait un favori pour cette étape à la vue de la rampe final, j’ai des doutes pour demain.

Higuita pour le team EF est aussi un bon spot pour demain. Il peut tout à fait suivre les mouvements dans le dernier kick et il possède très certainement un des meilleurs sprints entre les coureurs qui se joueront la gagne demain.

Côté Deceuninck, Knox, Vansevenant et Honoré pourraient jouer leur carte. L’anglais était très souvent à l’attaque sur le tour de Catalogne, sans succès au final, mais tout de même présent. Vansevenant et Honoré ont tout deux réalisé un très bon début de saison, confirmée par la semaine Coppi e Bartali il y a 10 jours. Ils disposent tout 2 d’une très bonne pointe de vitesse.

Chez INEOS, Yates doit commencer lui aussi à faire son retard sur Roglic. Tentera t-il dès demain ? Il ne le lâchera pas dans les 500 derniers mètres et ne le battra pas au sprint, ce qui implique une potentiel attaque dans l’Asturiana. Mais le fera t-il ? J’en doute, la semaine est encore longue et de bien meilleures occasions se présenteront.

Enfin, Schachmann sera un homme à surveiller demain. 10ème mais à déjà plus de 30 secondes de Roglic après le contre-la-montre, l’allemand trouvera demain un final qui lui convient.

MES CHOIX

Impossible qu’il n’y ai pas d’attaque demain, le final s’y prête beaucoup trop jusque dans les derniers hectomètres. L’Asturiana peut servir de rampe de lancement car son sommet n’est pas trop loin de l’arrivée et la descente amène les coureurs à seulement 3 kilomètres de l’arrivée. SI les attaques sont contrôlées en revanche, on aura droit à une course de côte de 500m avant le dernier virage et les 200m. A quel moment Woods attaquera ? S’il a assez confiance en sa capacité à descendre, les premières rampes de l’Asturiana seront parfaites pour lui. Les rampes du kick final aussi, mais il devra creuser l’écart avant les 200 derniers mètres car il ne sera pas le plus rapide au sprint. En cas d’arrivée « groupée », les équipes des leaders voudront à tout prix placer leurs hommes pour le pied de la montée finale, Roglic sera donc aux avant-postes, et alors il sera très très dur à battre. Higuita a de mon point de vue de très bonnes chances d’accrocher un podium demain, il a déjà plusieurs top 4 à son actif cette saison. Un podium d’Honoré pourrait aussi être intéressant, s’il est dans les premières positions dans le dernier virage, sa vitesse peut lui permettre de se battre pour un podium.

  • Higuita T3 @ 5.75 (0.3%)
  • Honoré T3 @ 9.5 (0.2%)

*Je vais attendre la sortie de toutes les cotes demain avant de proposer autre chose. Selon les cotes, un top 3 d’Honoré pourrait fortement m’intéresser. La cote de Roglic est un peu basse, mais s’il voit l’occasion d’assommer un peu ses adversaires, il ne s’en privera pas. A confirmer demain matin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :