Gent – Wevelgem 2021 (247.5km)

Suite des classiques flandriennes avec la 83ème édition de Gent-Wevelgem. 247 kilomètres à travers la Flandre Occidentale, aux frontières de la France, sur un tracé typique de cette course.

Comme d’accoutumé la première moitié du parcours sera en majorité plate, mais au-delà de la topographie, il faut surtout se tourner vers la météo pour mieux appréhender cette première moitié de course.

Comme on peut le voir sur ce tracé (très approximatif) des 150 premiers kilomètres, le vent soufflera très fort en provenance du Sud-Ouest, aux alentours de 30-35km/h. Son orientation fait que les coureurs l’auront en majorité 3/4 dos et 3/4 face selon la portion dans laquelle ils se trouveront. Normalement pas de pluie de prévue.

Avant même d’entamer les monts, le peloton devra se battre contre le vent dans les champs flandriens où quasiment aucun abris ne viendra les aider. Il n’est pas rare de voir des cassures lors des épreuves flandriennes, et cette 83ème édition de Gent-Wevelgem ne devrait pas déroger à la règle. Le vent soufflera fort et dans la direction adéquate, il ne faudra surtout pas se faire piéger dans les bordures au risque de perdre toute chance de victoire avant-même la mi-course.

C’est un peloton amputé d’une bonne partie de ses coureurs que nous devrions voir aborder la zone des monts, une portion d’approximativement 60 kilomètres.

11 monts au programme dont la triple ascension du Kemmelberg, mont le plus mythique de la course et le plus difficile avec ses rampes à plus de 20%. Tous les monts du jour seront gravis par deux fois, à l’exception donc du Kemmelberg qui le sera trois fois.

1er mont du jour
2ème mont du jour
3ème mont du jour
4ème mont du jour
2 premières ascension du Kemmelberg
Dernière ascension du Kemmelberg

Au sommet de la dernière ascension du Kemmelberg il restera environ 35 kilomètres de course, la route sera de nouveau principalement plate jusqu’à l’arrivée.

Si certains hommes arrivent à s’isoler à la sortie de la zone des monts, les 35 kilomètres peuvent en théorie permettre aux poursuivant de refaire leur retard. Mais comme on peut le voir, le vent ne sera pas défavorable aux échappées, et selon la composition il pourrait ne pas être aisé de les revoir, voire impossible.

LES PRETENDANTS

En regardant la météo pour demain, il sera très difficile pour les sprinters de s’imposer. Certains seront probablement dans le bon échelon à la mi-course, mais quand les choses vont se durcir dans les bergs et que les attaques partiront dans l’ascension finale du Kemmelberg, il sera probablement impossible pour eux de suivre. Si la coopération est bonne dans le groupe de tête dans les 35 derniers kilomètres, ils ne seront certainement pas revus.

Pour cette raison, j’élimine d’entrée les hommes comme Bennett malgré son excellente forme, Démare, Ackermann et Merlier.

Pour les prétendants à la victoire, il convient de commencer par le grandissime favori. Capable de s’imposer au sprint comme de partir en solitaire, Van Aert fait figure d’homme à battre demain. Pas de Van der Poel pour se regarder et se faire mutuellement perdre la course cette fois !

La DQS a réalisé un coup tactique incroyable vendredi sur l’E3 en plaçant 3 hommes dans le bon groupe de 7 dans le final, probablement 4 sans la crevaison de Lampaert. Asgreen s’impose en solitaire, et Sénéchal règle le sprint. Demain, l’équipe semble plus orientée « sprint » et donc moins adaptée à cette tactique. J’ai du mal à croire dans les chances de Bennett, mais si sprint il devait y avoir, il serait probablement le plus rapide. Ballerini est leur plan B pour un sprint ici, mais pourrait devenir leur plan A selon si la course est rendue plus ou moins difficile. L’italien aura besoin de la forme qu’il a affiché sur l’Omloop pour l’emporter, surtout que Van Aert ne sera pas loin. Sur un sprint pur, Van Aert est probablement plus rapide que lui. Quick Step pourra aussi, et surtout, compter sur Stybar et Lampaert. Les deux hommes sont apparus en excellente forme sur l’E3, le belge a en plus été malchanceux avec une crevaison dans les 20 derniers kilomètres.

Nous venons tout juste d’apprendre le retrait de l’équipe Trek dû à des cas de Covid dans l’équipe. Une grosse perte pour la course tant leur équipe était taillée pour faire de belles choses avec Pedersen, Stuyven, Theuns et Simmons.

Chez UAE, Trentin est peut-être l’homme le plus à même de ramener un résultat. 3ème ici-même l’an dernier, l’italien semblait en bonne forme sur l’E3, mais comme Lampaert, ses chances se sont envolées avec une crevaison. 8ème de l’Omloop et 4ème sur KBK, Trentin affectionne ces courses en Belgique.

Van Avermaet et Naesen étaient aussi du bon coup ce vendredi sur l’E3. Malheureusement, contrairement à la DQS, ils n’ont pas semblé rouler comme une équipe pour la victoire. la forme est là cependant, on pourrait les voir jouer les premiers rôles demain.

Enfin, j’ajouterai 3 hommes capable de suivre les attaques et de pourquoi pas surprendre dans le final, comme l’année dernière dans 1 500 derniers mètres : SKA, Küng et Bettiol. SKA a tenté dans le final de Milan Sanremo mais s’est retrouvé à court de jus dans les 300 derniers mètres après avoir gentiment emmené le sprint pour Stuyven. Küng est en forme dernièrement, il réalise une belle course vendredi. un peu plus compliqué pour Bettiol pour le moment qui n’est pas encore à 100%. il réalise en général de bons résultats sur les courses belge, comme sa 4ème place ici-même en 2020.

MES CHOIX

Van Aert coche toutes les cases ici, s’il affiche la forme de Tirreno alors il sera très dur à battre et à suivre dans le Kemmelberg. En cas de sprint en petit comité, personne ne pourra le battre en vitesse pure. Pour les places sur le podium, Stybar, Trentin ou encore Kung ont ma préférence. Comme je l’ai dit, je ne vois pas les sprinters passer avec le groupe Van Aert la dernière ascension du Kemmelberg mis à part potentiellement Ballerini s’il retrouve sa forme de fin février.

  • Van Aert @ 4 (0.5%)
  • Stybar @ 21 (0.1%)
    • T3 @ 5.75 (0.2%)
  • Trentin T3 @ 13 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :