Tirreno – Adriatico – Etape 5 : Castellalto – Castelfidardo (205km)

Cinquième étape de ce Tirreno 2021, 205km sur les bords de l’Adriatique, et une arrivée sur un circuit de 24km à parcourir 4 fois.

LE PARCOURS

Rien à signaler sur les 100 premiers kilomètres de l’étape qui se feront sur une route plate le long de la mer. Le vent soufflera demain, de plus en plus fort tout au long de la journée. Mais ce sera un vent d’Ouest (venant des terres), et les coureurs seront relativement abrités le long des 100 premiers kilomètres. je doute que nous assistions à la création de bordures.

La deuxième moitié du parcours se fera sur un circuit de 24 km. Et c’est à ce moment là que les choses sérieuses commencent. Les 2 500m de dénivelé positif se trouvent quasiment exclusivement dans les 10 derniers kilomètres. 3 principales difficultés sur ce circuit.

La première et probablement la plus difficile affiche des pourcentages incroyable. 1.7km à 9.4%, avec 500m à près de 15%. Elle sera brutale. Au dernier tour, il restera 17km à parcourir à son sommet.

Après la descente de cette côte, la seconde difficulté se présentera : 1.3km à 6.5% de moyenne, il restera une dizaine de kilomètres avant l’arrivée. Enfin, la montée finale fera 3km à 3.5%, avec un replat aux 500m avant un dernier kick à plus de 7% aux 200m.

LES PRETENDANTS

Sur l’édition 2020, Van der Poel avait remporté une étape au profil similaire sur le final, mais les pentes étaient moins violentes qu’elles ne le seront demain. Toujours sur cette édition 2020, il n’avait pas pu suivre les meilleurs dans il Muro del Pirata (Poggio Murella) dont les pourcentages sont identiques à la première difficulté du jour. Quelques doutes donc, mais s’il passe cette difficulté avec les premiers dans le dernier tour, il sera dur à battre. Loin au GC, il pourra profiter d’une carte blanche de la part des coureurs jouant le classement.

Une étape parfaite pour Alaphilippe, le champion du monde doit s’en frotter les mains. Mais il se pourrait qu’on lui demande de ne pas suivre les attaques ou de ne pas attaquer afin de protéger Almeida, actuel 6ème au GC et dont on sait qu’il peut réaliser une belle performance sur le clm.

Matteo Fabbro avait échoué à 300m de la ligne de la 7ème étape en 2020, rattrapé par MVDP. Hier, il a réalisé un super temps dans l’ascension finale, il est en forme. 9ème au GC à 1’12 de Pogacar, il pourrait avoir sa carte à jouer dans le final car il ne sera pas un danger sur la 6ème étape ni sur l’ITT.

Ciccone a tenté de très loin hier, au moment où INEOS menait un train d’enfer. Nibali étant encore proche au général et plus aussi tranchant sur les forts pourcentages, Giulio pourrait être leur carte échappée.

INEOS a certainement perdu toute chance de jouer la gagne au général. Ils remporteront probablement l’ITT avec Ganna, mais demain pourrait être une bonne occasion de tenter. Sur le papier, l’étape convient à Kwiatkowski. Mais s’est-il suffisamment remis de sa récente chute?

Wellens est un des coureurs qui pourrait avoir coché cette étape. Elle lui convient, et de ce qu’il a montré jusque maintenant il semble en bonne forme. Loin au GC, on ne devrait pas le chasser s’il décide d’attaquer.

MES CHOIX

  • Van der Poel @ 3.10 (0.4%)
  • Wellens @ 30 (0.1%)
  • Ciccone @ 50 (0.1%)
  • Fabbro @ 60 (0.1%)

*De potentiels T3 à suivre en fonction des cotes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :