Paris – Nice – Etape 7 : Le Broc – La Colmiane (120km)

Lors de la 6ème étape, Roglic a une nouvelle fois montré à tout le peloton qu’il n’est pas là pour faire semblant. Il s’impose sur un sprint en côte devant Laporte et Matthews et remporte ainsi sa deuxième victoire sur ce Paris-Nice.

Dû au confinement décrété et prolongé dans Nice et sa région ce week-end, les 2 dernières étapes de ce Paris-Nice ont dû être modifiées. La course ne se terminera donc pas à Nice, mais vu qu’elle ne démarre pas non plus de Paris, inutile de créer de polémique !

La 7ème étape a donc été raccourcie d’une quarantaine de kilomètres mais comptera toujours 4 difficultés répertoriées et une arrivée au sommet à La Colmiane.

LE PARCOURS

Dès le départ, les jambes des coureurs seront mises à rude épreuve avec la côte de la Gilette au kilomètre 0 (7km à 4.7%). Ce type de départ peut permettre à une échappée de bons grimpeurs de s’extirper du peloton. Au kilomètre 28, il faudra franchir la côte de la Sigale (6.6km à 4.9%), suivie quasiment immédiatement par la côte de Saint Antonin (6.2km à 5.3%).

La route se fera beaucoup plus simple au niveau du dénivelé jusqu’au kilomètre 77 et la montée de Villars sur Var (2.2km à 6.3%). Puis, une vingtaine de kilomètres après, le juge de paix de cette 7ème étape.

LE FINAL

16.6km à 6.1% de moyenne. Le col est long mais très peu de portions dépassant les 7%. La majorité de la montée est assez régulière avec des pentes entre 5 et 7%, avec 500m de replat à mi-parcours. En 2020, Quintana s’y était imposé en attaquant à 4km du sommet, une quarantaine de secondes devant Benoot qui avait faussé compagnie au groupe des favoris à 1 500m de la ligne. Quasiment pas de vent prévu dans la montée demain, et en grande partie de dos, de bonne augure pour les attaques.

LES PRETENDANTS

Roglic sera l’homme à battre demain. Il est clairement dans une forme incroyable, capable de gagner un sprint en côte comme de lâcher tous ses adversaires pour aller s’imposer en solitaire. L’étape sera courte et il faudra vite contrôler pour ne pas laisser l’échappée prendre trop d’avance. Heureusement pour Roglic, la Jumbo n’a pas eu grand chose à faire aujourd’hui, pas même dans le final, ses équipiers ne devraient pas avoir trop souffert en prévision de demain. Le scenario échappée est aussi une possibilité si aucun homme dangereux ne se retrouve à l’avant.

Difficile d’imaginer qu’un homme seul puisse faire vaciller Roglic. Pour espérer quelque chose, ses adversaires devront tenter encore et encore dans La Colmiane. Concernant les autres prétendants dans le haut du classement, il faut se tourner vers l’étape de Chiroubles pour voir qui était présent dans le final.

Benoot, second ici-même l’année dernière, le belge a pris une bonne quatrième place lors de la 4ème étape. Les jambes tournent bien. Il est à 1’14 de Roglic au général, s’il tente une attaque dans les 2 derniers kilomètres comme en 2020, le slovène n’aura pas forcément besoin d’aller le chercher par lui-même et les autres pourraient aussi se regarder.

Vainqueur de l’édition 2020 et actuel 2ème du GC à 41 secondes, Schachmann dispose d’une bonne carte à jouer demain. Il a perdu pas mal de temps lors du clm de mardi, va t-il tenter de conserver sa 2ème place au général ou tenter de renverser Paris-Nice? Il est le vainqueur sortant, il ne peut pas se contenter d’attendre dans la roue de Roglic, j’espère un Schachmann offensif demain !

Vlasov et Izagirre sont les cartes GC d’Astana. 3ème et 4ème au GC, plusieurs choix s’offrent à eux : demander à l’un de se sacrifier pour l’autre dans le final (l’espagnol roulerait pour Vlasov) ou bien se relayer à l’attaque jusqu’à ce qu’un des deux sorte. Ils ne pourront pas se contenter de rester attentistes. Ils devront attaquer pour au moins tenter de mettre Schachmann en difficulté et le passer au classement.

On a pu voir un Martin très en forme dernièrement, 3ème de la quatrième étape et encore à l’avant dans le final aujourd’hui. A 1’41 au général, il ne représente pas un réel danger pour le podium, sauf défaillance du top 3. il pourrait disposer d’un peu de liberté demain dans le dernier col.

Gaudu est à 1’25 de Roglic, 11ème au classement général. Il a chuté lors de l’étape 4 apparemment sans gravité, mais cela lui aura probablement coûté une place sur le podium de l’étape et de précieuses secondes. Je suis persuadé que nous le verrons à l’attaque demain !

MES CHOIX

Si Roglic veut l’étape, il la prendra, difficile qu’il en soit autrement tant il semble au dessus de la concurrence. Mais, si ses adversaires n’ont pas abdiqués et qu’ils tentent des choses, alors peut-être que l’un d’entre eux pourrait tirer son épingle du jeu. Je pense notamment à des hommes qu’on a vu en forme et à l’esprit tourné vers l’attaque : Vlasov et Gaudu. Je pourrais citer Martin aussi, mais je le pense en dessous des 2 autres. Je vais parier contre Roglic ici dont la côte est bien trop basse. Dans le groupe des favoris, ce sont à mes yeux les 2 ayant le plus de chances de l’emporter.

  • Vlasov @ 10.50 (0.15%)
  • Gaudu @ 10.50 (0.15%)
    • T3 @ 3 (0.2%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :