Paris – Nice – Etape 2 : Oinville sur Montcient – Amilly (188km)

Comme on pouvait s’y attendre, la Deceuninck et Bennett n’ont pas déçu lors de l’étape d’ouverture. L’irlandais, idéalement placé, remporte cette première étape avec une assez bonne marge sur Démare et Pedersen.

Si la première journée laissait penser qu’elle se terminerait par un sprint massif, c’est encore plus le cas pour cette deuxième étape de Paris-Nice. La dernière fois que la course au Soleil est passée par Amilly, Colbrelli s’était imposé au terme d’une étape dantesque, marquée par les bordures et le mauvais temps.

Demain, la course empruntera une nouvelle fois de nombreuses routes exposées avec un vent Nord/Nord Est tout l’après midi. Malheureusement, le vent peinera à dépasser les 15km/h, et bien que la direction du vent soit propice à la création de bordures, à mon avis, il ne soufflera pas assez fort.

Si la majeure partie ne présente pas de difficultés en l’absence de vent, les derniers kilomètres peuvent s’avérer compliqués pour les équipes qui ne seront pas attentives.

LE FINAL

A 3km de l’arrivée, la bataille pour le positionnement se fera rude. Au bout d’une ligne droite étroite, les coureurs devront aborder ce virage à gauche assez serré.

A 1.6km de l’arrivée, autre moment important. Un virage à 180° sur la droite, marquant le début d’une côte de 500m à 4.2% de moyenne. Une raison de plus pour être déjà placé à l’avant du peloton pour les sprinters et éviter les efforts inutiles.

Enfin, le dernier virage se situe à 400m de l’arrivée. Le peloton arrivera à vive allure et il ne faudra pas louper son virage sous peine de perdre beaucoup de places qu’on ne pourra pas remonter, ou pire, partir à la faute. Un mauvais positionnement dans ce virage, et la victoire s’envole.

LES PRETENDANTS

Aucune utilité de réinventer la roue ici. Bennett est dans une forme olympique depuis plusieurs semaines, dur voire impossible à battre. Lors de la première étape, il gagne avec une très bonne avance devant Démare et Pedersen. Difficile d’imaginer un autre vainqueur que l’irlandais demain.

Pedersen a montré de belles choses sur son sprint alors qu’il a dû légèrement coupé son effort pour ne pas rentrer dans Démare. Je ne serai pas étonné qu’il en soit de même demain !

Démare semble un peu mieux que lors de ses premières courses, mais encore loin du niveau qu’il affichait sur le Giro. Pas suffisant pour la victoire, mais suffisant pour un second podium?

Philipsen m’a aussi impressionné. Il fini 4ème en ayant dû lancer son sprint aux alentours de la 12ème place. S’il arrive à prendre la bonne roue (DQS, Trek ou FDJ), alors une place sur le podium est plus qu’envisageable !

MES CHOIX

Bien que je vois Bennett remporter la course et Pedersen décrocher un nouveau podium, leurs côtes sont trop basses à mon goût. Je me dirige donc vers le podium d’un coureur qui m’a tapé dans l’œil sur la première étape.

  • Philipsen T3 @ 3.75 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :