Paris – Nice – Etape 1 : Saint Cyr l’Ecole – Saint Cyr l’Ecole (166km)

Ce dimanche, la 79ème édition de la course au Soleil commence. Cette année, Paris – Nice débute par une boucle de d’un peu plus de 80km autour de Saint Cyr l’Ecole que le peloton devra parcourir deux fois.

LE PARCOURS

Quatre difficultés répertoriées le long du parcours. Au kilomètre 49 puis au kilomètre 133, les coureurs grimperont la côte de Senlisse (1.6km à 4.6%). Enfin, au kilomètre 55 et au kilomètre 140, ce sera au tour de la côte de Méridon (700m à 7.1%). Il y aura d’autres petites côtes non répertoriées le long du parcours, pour arriver à un total de 1 500m de dénivelé positif. De plus, il fera beau et le vent ne soufflera pas fort (aux alentours de 10km/h), avec tous ses éléments réunis, difficile de voir autre chose qu’un sprint massif pour la victoire.

Entre terre-plein central et un tunnel, plusieurs rétrécissements à prévoir dans le final, il faudra donc se placer parfaitement pour ne pas se trouver piéger. Une nouvelle fois, avoir un train de qualité fera la différence entre les sprinters pouvant se jouer la victoire et les autres.

Les 400 derniers mètres avoisinent les 4%, rien d’insurmontable pour la plupart des sprinters, mais loin d’être un sprint « normal » sur du plat. Ce finish en faux plat renforce encore plus la nécessité de ne pas être situé au delà de la 10ème place dans le peloton à ce moment là. De manière générale, la bataille pour rester dans les premières positions dans les 2 derniers kilomètres sera rude.

Les 150 derniers mètres de l’étape

LES PRETENDANTS

Placement primordial, équipe forte et sprinter capable d’encaisser les 400 derniers mètres. Tous ces éléments font naturellement penser à la Deceuninck de Bennett. L’irlandais apparaît comme le grand favori à la victoire lors de cette course d’ouverture. Quand on voit ce qu’il a été capable de faire avec un train moins conséquent sur le Tour des UAE, avec un train complet il sera très dur à battre.

La FDJ arrive aussi avec une belle équipe et le train pour emmener Démare. Cependant, le français a lui-même déclaré que les sensations ne sont pas encore toutes revenues. Aussi talentueux soit-il, pas sûr que ce soit suffisant pour battre l’irlandais.

La Trek emmène elle aussi une équipe intéressante, notamment pour les sprints. Toujours difficile avec eux de savoir qui sera la solution sprint entre Pedersen et Theuns. Mais, avec sa récente victoire lors de KBK, Pedersen devrait être le sprinter pour aujourd’hui. Son train est de qualité, et il peut performer sur ce type d’arrivée !

Dans les principaux prétendants, il ne faut pas oublier Bol. Peu à son avantage lors du Tour des UAE, il semblait mieux sur la fin. Il aura une belle équipe autour de lui pour le placer dans le final.

D’autres très bons sprinters seront de la partie, comme Ackermann ou Laporte, mais je doute qu’ils puissent accrocher un top 3 sur cette étape, leurs trains respectifs me semblent moins conséquents que ceux des coureurs cités plus haut.

MES CHOIX

Difficile de ne pas voir Bennett s’imposer aujourd’hui ! La DQS est forte en ce moment, et Bennett l’est aussi. Pour les places sur le podium, cela semble ouvert. Je vois la Trek réussir à placer Pedersen pour faire un bon top 3. Cees Bol pour compléter le podium.

  • Bennett @ 2.85 (1%)
  • Pedersen T3 @ 4.50 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :