Giro d’Italia 2021 – Présentation des équipes

C’est officiel, les 23 équipes engagées ont dévoilé leur composition pour ce 104ème Giro ! Après la présentation des 21 étapes, voici la présentation des équipes et mon avis sur les classements annexes.

INEOS Grenadiers

Egan BERNALJonathan CASTROVIEJO
Filippo GANNADaniel MARTINEZ
Gianni MOSCONSalvatore PUCCIO
Pavel SIVAKOVJhonatan NARVAEZ

Une équipe taillée pour la victoire finale sur le papier. Bernal en leader pour son premier Giro pourra compter sur le soutien des grimpeurs Martinez et Sivakov en montagne. Le russe pourrait même devenir leader de rechange en cas de pépin pour Bernal. En effet, alors que son début de saison laissait présager d’une amélioration, il semblerait que le dos de Bernal le fasse de nouveau souffrir. Ganna visera le rose dès la première journée, malgré ses récentes contre-performances. Peu probable de revoir la INEOS du Giro 2020 qui envoyait des hommes à l’avant, ils seront peut-être plus dans le contrôle, notamment sur les 2 premières semaines pour garder des forces qui seront vitales en fin de Giro.

AG2R Citroën

Tony GALLOPINFrançois BIDARD
Geoffrey BOUCHARDClément CHAMPOUSSIN
Alexis GOUGEARDLawrence NAESEN
Andrea VENDRAMELarry WARBASSE

Une équipe qui visera les échappées et les victoires d’étapes. Le classement de la montagne pourrait aussi être un objectif, notamment pour Bouchard déjà lauréat du prix de la montagne sur la Vuelta 2019. Seulement, d’après son directeur sportif, Geoffrey pourrait aussi envisager « un bon classement général ». A suivre. Le jeune Champoussin sera aussi de la partie pour son deuxième Grand Tour. Pas d’objectif particulier annoncé, mais il sera tout de même un des coureurs protégés. Vendrame sera l’atout sprint de l’équipe, tout en étant capable de bien passer les bosses.

Alpecin – Fenix

Tim MERLIERDries DE BONDT
Jimmy JANSSENSAlexander KRIEGER
Senne LEYSENOscar RIESEBEEK
Gianni VERMEERSCHLouis VERVAEKE

Alpecin va découvrir pour la première les joies d’un Grand Tour de 3 semaines. Avec Tim Merlier dans leurs rangs, l’équipe possède de bonnes chances de victoires lors des sprints massifs. Le belge a montré être en forme cette année avec 3 victoires au compteur. Pourra t-il concourir pour le Ciclamino ? Avec les difficultés proposées le long du parcours et l’adversité, cela me semble compliqué.

Androni Giocatoli

Jefferson CEPEDASimon PELLAUD
Andrii PONOMARSimone RAVANELLI
Eduardo SEPULVEDAFilippo TAGLIANI
Natnael TESFATSIONNicola VENCHIARUTTI

Invitée sur le tard, Androni prendra bel et bien le départ du Giro, pour notre plus grand bonheur ! Nous aurons le plaisir de revoir Pellaud et ses longues échappées, ainsi que la sensation du moment côté Androni, Cepeda, capable de jouer les premiers rôles sur le Tour des Alpes, où il décroche la 4ème place au général. Viendra t-il ici dans l’optique de tenter une place dans le top 10 ou une victoire d’étape ? Tesfatsion passe bien les bosses et pourrait essayer de se mêler à des sprints plus réduits. A noter la présence de Ponomar, âgé de seulement 18 ans, champion d’Europe chez les jeunes il y a 2 ans.

Astana

Aleksandr VLASOVSamuele BATTISTELLA
Fabio FELLINEGorka IZAGIRRE
Vadim PRONSKIYLuis Leon SANCHEZ
Matteo SOBREROHarold TEJADA

Astana aligne Vlasov en tant que leader et candidat à la victoire finale. Le russe a semblé en forme sur le Tour des Alpes. Il pourra notamment compter sur le soutien des expérimentés Izagirre et Sanchez pour l’accompagner, ainsi que Tejada (bien que peu à son aise depuis le début de saison). Malgré tout, pour la troisième semaine, les hommes qui l’entourent pourraient vite se retrouver limités et Vlasov isolé. Izagirre et Sanchez sont aussi de bons atouts pour la recherche de victoires d’étapes en échappées. Felline sera la carte sprint de l’équipe, à sortir en petit comité.

Bahrain – Victorious

Mikel LANDAYukiya ARASHIRO
Pello BILBAODamiano CARUSO
Gino MADERTadej MOHORIC
Jan TRATNIKRafael VALLS

Landa s’aligne sur ce Giro avec de grandes ambitions, et avec un lieutenant de premier plan en la personne de Bilbao. C’est au minimum un podium qui est visé pour Landa. Bilbao sera plus qu’une alternative crédible pour jouer le général en cas de soucis pour Landa. Les deux hommes pourront aussi compter sur Caruso en montagne, ainsi que le jeune Mader pour pourquoi pas une victoire d’étape autour de laquelle il tourne dernièrement. Sans aligner la meilleure équipe, la Bahrain dispose de quoi défendre ses chances au classement.

Bardiani -CSF

Giovanni VISCONTIEnrico BATTAGLIN
Giovanni CARBONIFilippo FIORELLI
Davide GABBUROUmberto MARENGO
Alessandro TONELLISamuele ZOCCARATO

Visconti et Battaglin seront les deux meilleures chance de victoire côté Bardiani. Longtemps à la bataille avec Guerreiro pour le maillot du grimpeur, Visconti avait loupé le coche lors de la 17è étape et le portugais s’était envolé au classement. Cette année, Giovanni aura l’occasion de se racheter.

BORA – Hansgrohe

Peter SAGANGiovanni ALEOTTI
Cesare BENEDETTIMaciej BODNAR
Emmanuel BUCHMANNMatteo FABBRO
Felix GROSSSCHARTNERDaniel OSS

Sagan s’aligne ici avec une forme qui a rassuré dernièrement et comme premier objectif les victoires d’étapes. A la vue du parcours et de l’adversité, il part comme le grand favori pour le maillot Ciclamino. Concernant le classement général, l’équipe s’articulera autour de Buchmann, épaulé par Fabbro et Grosschartner en grande partie. Le rôle du jeune Aleotti, champion d’Italie U23 et 2ème du Tour de l’Avenir 2019, sera intéressant.

Cofidis

Elia VIVIANINatnael BERHANE
Simone CONSONNINicolas EDET
Victor LAFAYRemy ROCHAS
Fabio SABATINIAttilio VIVIANI

Cofidis arrive sur ce Giro avec pour ambition les victoires d’étapes. Viviani pour les sprints bien sûr, bien qu’il semble un ton en dessous depuis son départ chez Cofidis lors des sprints massifs. Edet sera une bonne carte à jouer en montagne pour chercher une étape, lui l’ancien meilleur grimpeur de la Vuelta. En dehors des étapes de sprints, il semblerait que tous les coureurs aient leurs chances à jouer d’après les déclarations de Cédric Vasseur.

Deceuninck – Quick Step

Remco EVENEPOELJoao ALMEIDA
Remi CAVAGNAMikkel HONORE
Iljo KEISSEJames KNOX
Fausto MASNADAPieter SERRY

Une équipe très solide alignée par la Quick-Step, avec Almeida en leader désigné. Le portugais, 4ème du dernier Giro, s’aligne dans l’espoir de faire aussi bien voire mieux. A la vue de la troisième semaine, j’ai quelques doutes quant à ses capacités à accrocher un podium, d’autant plus qu’il ne récupérera pas énormément de temps sur les contre-la-montre. La grande inconnue repose sur Evenepoel. Aucun doute, le belge est un des plus grand talent actuel. Mais après une chute terrible et 9 mois sans compétition, en s’alignant sur son premier GT, sa condition physique sera t-elle suffisante sur 3 semaines ? S’il est aligné, c’est que l’équipe croit en lui, au moins pour le début du Giro. Les deux hommes pourront compter sur Knox mais avant tout sur Masnada, qui semble avoir passé un cap, en témoigne son Tour de Romandie terminé à la 3ème place. Cavagna pour les ITT et échappées au long cours, et Honoré pour les étapes plus punchy. Des victoires d’étapes en prévisions côté Deceuninck !

EF Education

Hugh CARTHYAlberto BETTIOL
Jonathan CAICEDOSimon CARR
Ruben GUERREIROJens KEUKELEIRE
Julius VAN DEN BERGTejay VAN GARDEREN

Carthy vient sur ce Giro avec beaucoup d’ambitions au classement général. Troisième de la dernière Vuelta, il a prouvé être à la hauteur pour décrocher un podium sur un Grand Tour. Un des plus à l’aise en montagne, Hugh sera un candidat très sérieux au podium. Guerreiro, meilleur grimpeur en 2020, sera de retour pour chasser les étapes et pourquoi pas défendre son titre deux ans de suite. 8ème de l’étape de Prato di Tivo et 11ème des Strade Bianche, Carr découvrira son premier Grand Tour, peut-être une carte blanche pour tenter une échappée dans les étapes montagneuses.

EOLO – Kometa

Samuele RIVIMarton DINA
Mark CHRISTIANVincenzo ALBANESE
Manuel BELLETTILorenzo FORTUNATO
Francesco GAVAZZIEdward RAVASI

La formation italienne dirigée par Ivan Basso va aussi participer à son premier Giro, une fierté pour Basso, double vainqueur de l’épreuve. L’équipe alignée, sans leur manquer de respect, semble difficilement en capacité de décrocher une victoire sur ce Giro, mais il y a fort à parier qu’ils seront de toutes les échappées pour honorer leur sélection !

Groupama – FDJ

Romain SEIGLERudy MOLARD
Matteo BADILATTIAntoine DUCHESNE
Simon GUGLIELMISébastien REICHENBACH
Attila VALTERLars VAN DEN BERG

Avec le retrait de Pinot, l’équipe se présente sans réel leader pour le général. L’équipe française ne viendra cependant pas ici sans ambitions ! Les victoires d’étapes seront un objectif, avec notamment Reichenbach, Molard ou encore Valter. Sans leaders, chacun pourra jouer sa carte en échappée tout au long de ces 3 semaines.

Intermarché Wanty – Gobert

Jan HIRTQuinten HERMANS
Wesley KREDERRiccardo MINALI
Andrea PASQUALONSimone PETILLI
Rein TAARAMAETaco VAN DER HOORN

Un mélange d’expérience et de jeunesse du côté de l’équipe qui découvrira aussi le Giro cette année. Ils tenteront de jouer les sprints avec Pasqualon, et les étapes avec Hirt et Taaramae. Sans oublier les 2 révélations côté IWG : Hermans et Petilli qui ont tout deux montré de belles choses dernièrement. Un des deux pourrait pourquoi pas tenter de jouer le classement de la montagne.

Israel Start-Up Nation

Dan MARTINPatrick BEVIN
Matthias BRANDLEDavide CIMOLAI
Alessandro DE MARCHIAlex DOWSETT
Krists NEILANDSGuy NIV

Objectif classement général avec Dan Martin ! 4ème de la dernière Vuelta, les espoirs d’ISUN repose sur l’irlandais pour briller en haut du classement. Peu de soutien malheureusement pour lui dès que la route va s’élever. Il partira à la conquête d’une victoire d’étape, pour entrer dans le club des coureurs ayant gagnés sur les 3 GT. Pour les sprints, l’équipe dispose de Cimolai, ainsi que de Bevin lorsque la route se fera plus accidentée. De Marchi et Dowsett (vainqueur d’une étape du Giro 2020) pour les victoires d’étapes, et pourquoi pas le classement du grimpeur pour De Marchi.

Team Jumbo-Visma

George BENNETTEdoardo AFFINI
Koen BOUWMANDavid DEKKER
Tobias FOSSDylan GROENEWEGEN
Paul MARTENSJos VAN EMDEN

Un team Jumbo étrangement peu fourni pour la montagne. Bennett sera le leader de l’équipe, et il visera une bonne place au général. Il sera intéressant de suivre le rôle qui sera attribué à Foss (vainqueur du Tour de l’Avenir 2019) au sein de l’équipe : simple équipier ou électron libre ? Sur les sprints, on notera le retour à la compétition de Groenewegen qui a purgé sa suspension. Il y aura aussi Dekker, qui s’est illustré notamment sur les routes du Tour des UAE. Qui sera le poisson pilote de qui sur ce Giro ?

Lotto Soudal

Caleb EWANJasper DE BUYST
Thomas DE GENDTKobe GOOSENS
Roger KLUGETomasz MARCZYNSKI
Stefano OLDANIHarm VANHOUCKE

Victoires d’étapes dans le viseur ! Avec Ewan en premier lieu sur les sprints. Seulement une victoire pour la Pocket Rocket pour le moment, mais de nombreux podium cette saison. Il viendra sur ce Giro avec l’ambition de rectifier le tir. L’inusable De Gendt tentera encore de prendre les échappées pour jouer la gagne. Concernant Vanhoucke, il montre de plus en plus que c’est un jeune sur qui il faut compter. Une victoire d’étape viendrait confirmer son potentiel, et pourquoi pas la bataille pour le classement du grimpeur.

Movistar

Marc SOLERDario CATALDO
Matteo JORGENSONNelson OLIVEIRA
Antonio PEDREROEiner RUBIO
Albert TORRESDavide VILLELLA

Soler sera le leader de la Movistar. Capable du meilleur comme du pire, j’ai tout de même du mal à voir Soler s’accrocher sur 3 semaines avec les favoris pour jouer une place en haut du classement général. Le jeune Jorgenson viendra découvrir son 1er GT en tant qu’équipier pour accompagner Soler le plus possible. Il ne s’interdit cependant pas de jouer sa carte sur quelques étapes si l’occasion de prendre une échappée se présente.

Team BikeExchange

Simon YATESMichael HEPBURN
Christopher JUUL-JENSENTanel KANGERT
Cameron MEYERMikel NIEVE
Nick SCHULTZCallum SCOTSON

Simon Yates arrive sur ce Giro avec le statut de favori, ou tout du moins, un des 3 favoris. Il est probablement celui qui a montré être le plus en jambes dernièrement, tant il semblait voler sur les routes du Tour des Alpes. Il pourra compter sur Kangert et Nieve quand la route va s’élever. Malgré tout, en comparaison du team INEOS et DQS, BikeExchange semble collectivement un peu en dessous. La vraie question restant de savoir si Yates n’a pas eu son pic de forme trop tôt en prévision de la 3ème semaine du Giro ? D’après son entraîneur, il n’était pas encore à 100% lors du Tour des Alpes.

Team DSM

Jai HINDLEYNikias ARNDT
Romain BARDETNico DENZ
Chris HAMILTONMax KANTER
Nicolas ROCHEMichael STORER

Une belle équipe pour jouer les premiers rôles. Hindley, fort de sa deuxième place lors du précédent Giro, ainsi que Bardet qui semble avoir retrouver de bonnes jambes, s’aligneront en tant que co-leader. Bardet a déjà fini deux fois sur le podium du Tour, et si la confiance revient, il a les capacités pour bien figurer. Ils pourront compter sur Roche, Hamilton et Storer pour les accompagner le plus possible en montagne.

Team Qhubeka ASSOS

Giacomo NIZZOLOVictor CAMPENAERTS
Kilian FRANKINYBert-Jan LINDEMAN
Domenico POZZOVIVOMauro SCHMID
Max WALSCHEIDLukasz WISNIOWSKI

Nizzolo s’alignera sur le Giro avec l’ambition de gagner au moins une étape lors des sprints. 1 victoire au compteur en 2021 et des places d’honneur, l’italien semble un ton en dessous de ce qu’il a montré l’année dernière. Peut-il viser le Ciclamino, lui qui l’a déjà remporté à 2 reprises ? Pozzovivo visera lui une place dans le Top 10 au classement général.

Trek – Segafredo

Vincenzo NIBALIGianluca BRAMBILLA
Giulio CICCONEKoen DE KORT
Amanuel GHEBREIGZABHIERBauke MOLLEMA
Jacopo MOSCAMatteo MOSCHETTI

A peine une semaine avant le départ, Nibali a annoncé sa participation au Giro, un mois après s’être fracturé le poignet. La forme ne sera pas optimale en début de Giro c’est certain, mais qu’en sera t-il en troisième semaine ? C’est à double tranchant, et lui ne même ne sait pas s’il sera en mesure de se battre pour le général. Le cœur me dit que oui, la raison pense l’inverse. L’équipe compte un deuxième atout dans sa manche en la personne de Ciccone, en cas de défaillance du requin. Si tel est le cas, il ne devrait pas jouer les points de la montagne, classement qu’il a remporté en 2019. Les 2 italiens pourront aussi compter sur le soutien de Bauke Mollema ainsi que de Brambilla dans la montagne.

UAE – Team Emirates

Davide FORMOLOValerio CONTI
Alessandro COVIJoe DOMBROWSKI
Fernando GAVIRIAJuan MOLANO
Maximiliano RICHEZEDiego ULISSI

Formolo sera aligné en leader de l’équipe pour aller chercher une place au général, lui qui a déjà terminé par deux fois dans le top 10 de la compétition. De son côté, Gaviria viendra à la recherche de victoires d’étapes sur les sprints du Giro. Ulissi sera dans le rôle de l’électron libre en chasse d’étape plus punchy.

MES CHOIX

Je ne joue personnellement pas les classements en début de Grand Tour, mais je vous propose ci-dessous mon avis pour les différents classements (ce n’est pas forcément l’ordre dans lequel je les vois terminer, mais plutôt mes préférences pour des potentiels Top 3). Un avis tout à fait personnel auquel vous êtes en droit de ne pas adhérer !

CLASSEMENT GENERAL

  1. Yates
  2. Vlasov
  3. Landa
  4. Carthy
  5. Ciccone

CLASSEMENT PAR POINT

  1. Sagan
  2. Nizzolo

CLASSEMENT MEILLEUR JEUNE

  1. Vlasov
  2. Hindley
  3. Almeida
  4. Sivakov

CLASSEMENT DU GRIMPEUR

  1. Visconti
  2. Guerreiro
  3. Vanhoucke
  4. Cepeda
  5. De Marchi

CLASSEMENT PAR EQUIPE

  1. Bahrain
  2. Movistar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :