Giro d’Italia 2021 – Etape 1 : Torino – Torino (c.l.m 8.6km)

La Grand-Messe du cyclisme en Italie est de retour ! L’édition 2021 du Giro, la 104ème du nom, va débuter par un contre-la-montre individuel comme lors des 3 dernières éditions. Cette année, le peloton effectuera un tour long de 8.6km dans Turin.

LE PARCOURS

Pas de difficultés notable sur ce parcours, un contre-la-montre qui sera à l’avantage des spécialistes à n’en pas douter. Les coureurs s’élanceront de la Piazza Castello et prendront à gauche pour tourner autour de la place. Attention aux rails du tramway.

Départ du TT et premier virage gauche

Après 900m, les coureurs arriveront à un nouveau virage qui les mènera à une ligne droite de près d’un kilomètre jusqu’aux abords du Pô. Ils prendront ensuite à droite pour longer le Pô sur 3 kilomètres.

Virage droite après 900m
Virage droite le long du Pô après 1.8km

Après avoir traversé le Giardino Roccioso, les coureurs sortiront du parc pour traverser le fleuve et continuer sur l’autre rive.

Entrée dans le parc
Changement de rive au kilomètre 5

Au kilomètre 5.8 les coureurs entameront le demi-tour pour aller chercher la dernière ligne droite du parcours jusqu’à l’arrivée. Elle sera longue de 2.8km.

Demi-tour au kilomètre 5.8, dernière ligne droite de 2.8km
Arrivée du contre-la-montre

On le voit bien, rien ne devrait empêcher les spécialistes de l’effort solitaire de s’adjuger la victoire. Pas de difficultés topographique (mis à part deux faux plat de 100m, rien de notable) et de longues lignes droites leur permettant d’envoyer les watts.

METEO

Le vent devrait souffler en provenance du Nord-Est tout l’après-midi demain, et bien qu’il ne soufflera pas fort en début d’après-midi (11km/h) il faiblira au cours de l’après midi (7km/h) ce qui pourrait avantager légèrement les coureurs partant plus tard. Concrètement, le vent sera favorable sur la première longue ligne droite, à travers le parc le long du Pô, et défavorable sur les 3 derniers kilomètres.

Sens du vent lors du c.l.m d’ouverture

LES PRETENDANTS

Ce contre-la-montre ressemble de prime abord à un match à 3 : Ganna, Cavagna, Evenepoel.

Cavagna a enfin décroché cette victoire en c.l.m qui lui manquait tant, et face à des ténors de la discipline comme Dennis, Ganna ou encore Bissegger. Il est indéniablement l’homme en forme entre les hommes cités plus haut, la confiance doit être à son maximum. Prendre le maillot rose serait une consécration pour Rémi.

Ganna connait un réel coup de moins bien dans l’exercice depuis sa troisième place sur le c.l.m de Tirreno. Alors qu’il avait dominé les contre-la-montre auxquels il avait pris part en début d’année, il a semblé accuser le coup dernièrement. La faute probablement à un bloc d’entraînement différent, plus axé « montagne ». Qu’en sera t-il sur le TT d’ouverture de « son » Giro ? Départ du Piémont, sa région natale, cette étape d’ouverture est le premier vrai objectif annoncé de sa saison, le voir se louper ici serrait surprenant et inquiétant.

Quelle sera la performance d’Evenepoel ? Un des plus gros point d’interrogation de ce Giro. On le sait, le belge est un véritable phénomène de manière générale, mais aussi dans l’effort solitaire. Remco pèse désormais 59kg, soit 4 de moins qu’il y a 9 mois. Une bonne nouvelle pour ses performances en haute montagne, mais peut-être un handicap pour sa puissance sur les c.l.m ? Réponse demain, mais je ne serai pas étonné de le voir se battre dans le haut du classement de l’étape.

Ensuite, quelques coureurs pourraient tirer leur épingle du jeu sur ce contre-la-montre d’ouverture, et je pense notamment à Almeida, qui se défend plus que bien dans l’exercice et qui devrait, comme lors du précédent Giro, réaliser un bon temps. 2è, 4è et 6è, voici ses résultats sur les 3 c.l.m du Giro 2020. Dans l’optique du classement général, et avec le peu de kilomètres contre-la-montre cette année, chaque seconde va compter pour lui.

Dans les hommes pouvant prétendre à une bonne place sur ce contre-la-montre, on peut aussi citer Tratnik, Moscon et Affini. Concernant les 2 italiens, ils ont très peu montré dans l’exercice ces 2 dernières années, mais restent capable de bonnes performances, surtout à domicile. Moscon a de plus montré être en forme dernièrement avec 2 victoires sur le Tour des Alpes.

LES PRETENDANTS

Je pense que Ganna corrigera le tir demain et prendra le rose. Etant dans les derniers à partir, le vent pourrait éventuellement lui procurer un certain avantage face à Cavagna par exemple. De plus, même si ses performances ont été en deçà de celles dont il nous avait habitué, je crois en l’impact psychologique positif de courir dans sa région natale avec l’occasion d’y revêtir la maglia rosa, rêve de tout italien. Une place sur le podium pour Almeida ?

  • Ganna @ 2.10 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :