Tirreno – Adriatico 2023 – Étape 1 Preview

Présentation de la course

Note : 2 sur 5.

Contre-la-montre d’ouverture à peu de choses près identique à celui de l’année dernière. Un seul demi-tour et deux longues lignes droites, un chrono pour spécialistes. La Preview de l’étape 1 de Tirreno – Adriatico 2023.


Le Parcours

Un parcours simple, à l’image de ce qui est habituellement proposé sur Tirreno. Il est composé majoritairement de deux longues lignes droite, plates. Il n’y aura bien que la portion où les coureurs feront demi-tour, au kilomètre 5, comme point technique notable. Une fois ce demi-tour réalisé, les coureurs repartent pour une ligne droite d’un peu plus de 5 kilomètres.

Tirreno - Adriatico 2023 Preview

A 1 200 m de la ligne, il restera un dernier point un peu technique. Un enchaînement de virages en S sur une chaussée légèrement rétrécie.

Tirreno - Adriatico 2023 Preview

Météo

Températures autour de 10° toute la journée demain à Lido di Camaiore. Il pleuvra jusqu’en fin de matinée au moins, avec des risques d’averses dans l’après-midi.

Le vent soufflera en provenance d’ouest / sud-ouest, majoritairement de côté donc. Un vent qui aura tendance à faiblir au fur et à mesure que les coureurs s’élanceront, donnant un avantage aux partants après 14h00.


Les Prétendants

Tout semble pointer vers un duel à distance demain entre Jumbo et INEOS pour ce chrono d’ouverture.

Reprise de la saison sur route pour Van Aert. Le belge a dû renoncer aux Strade Bianche à cause d’une maladie qui l’a empêché de commencer sa saison comme prévu. On l’a vu, la Jumbo qui descende de son volcan vole en ce début de saison. Qu’en sera-t-il de Van Aert ? Si sa maladie n’a pas trop impacté sa préparation, on peut imaginer qu’il soit le grand favori à la victoire demain. Sur les 18 chronos auxquels il a pris part depuis 2019, il a terminé sur le podium pas moins de 14 fois, pour 8 victoires. Un des meilleurs au Monde dans l’exercice.

Roglic n’est pas en reste sur les chronos, lui le champion olympique en titre de la discipline. À l’inverse de Van Aert, le slovène à avancer sa date de reprise et s’aligne donc sur Tirreno. Il est fort probable que la forme soit déjà bonne ! Sur un contre-la-montre aussi plat, son équipier devrait tout de même avoir l’avantage sur lui, mais Primoz ne devrait pas être loin de la première place.

Le principal adversaire de Van Aert devrait très certainement être Ganna. Excellent début de saison de l’Italien avec une deuxième place au général à San Juan, mais aussi sur le Tour d’Algarve. Justement, au Portugal, Pippo semblait avoir le général en main, mais son chrono final semblait assez loin de ses standards. Sans manquer de respect à Küng et Cavagna, un grand Ganna doit les battre sur ce parcours. Si l’on se réfère aussi à ses performances l’année passée, on peut en tirer une déduction.

Ganna est en train de se transformer, tout du moins essaye de devenir autre chose qu’un simple spécialiste du chrono. Ses performances dans les côtes se sont améliorées, son punch et son sprint aussi, probablement au détriment de ses qualités de rouleur. En tout cas, c’est qui transparaît pour le moment, mais je n’exclu pas le fait qu’on puisse retrouver un grand Ganna. Il reste tout de même dans le top mondial de l’exercice, mais pas aussi dominateur qu’il y a encore deux ans.

Arensman et Sheffield devraient eux aussi réaliser de bons temps. S’il ne termine pas sur le podium, Sheffield ne devrait pas en être trop loin.


Mes Choix

La reprise décalée de Van Aert peut interroger sur son état de forme, mais le chrono est un exercice différent. On a pu voir des coureurs en grande difficulté sur des étapes en ligne réaliser d’excellents chrono (Dumoulin, Roglic…). J’ai assez peu de doutes sur le fait que Wout sera au top demain. Cependant, l’ordre de départ jouera un rôle important, à cause du vent. Van Aert partira dans les premiers, Ganna dans les derniers. Je donne donc un avantage à Pippo, je vois Ganna s’imposer demain. Roglic pour compléter le podium.


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :