Tour Down Under 2023 – Étape 3

Présentation de l’Étape

Seulement 118.5km pour cette 3ème étape, mais ça ne sera pas la plus courte. Un parcours sans réelles difficultés notable jusque dans les derniers kilomètres. À moins de 10km de la ligne, les coureurs devront franchir la côte de Corkscrew Road et ses 2.3km à 9.2% de moyenne et des pourcentages maximum atteignant les 24% ! Un premier moment crucial pour les hommes visant le général.


Le Parcours

Cette troisième étape présente 40 premiers kilomètres vallonnés avec notamment la première ascension répertoriée du jour.

ASHTON
  • 9.6 kilomètres d’ascension à 4.8% de moyenne.
  • Ascension qui marquera le départ de l’étape.

Peu de choses à signaler sur la suite du parcours jusqu’au kilomètre 81 et la seconde ascension répertoriée du jour.

CHECKER HILL
  • 1.1 kilomètre d’ascension à 9.4% de moyenne.
  • Ascension pentue dont le sommet sera situé à 35km de l’arrivée.

Si le parcours restera vallonné sur les kilomètres suivants, il ne restera qu’une seule ascension répertoriée qui sera cette fois décisive à n’en pas douter.

CORKSCREW ROAD
  • 2.3 kilomètre d’ascension à 9.2% de moyenne.
  • Ascension pentue avec un passage à 24% à mi-parcours. Sommet situé à 5.8km de l’arrivée.

Basculer en tête avec une petite avance pourrait être synonyme de victoire, les 6 kilomètres restants jusqu’à la ligne étant exclusivement en descente. Une descente parfois sinueuse, surtout dans sa première partie.

Descente Corkscrew Road

En 2019, ce final avait été utilisé. Bennett, Poels, Porte et Woods avait réussi à s’extraire du peloton mais avaient été revus dans la descente, et Impey s’était imposé au sprint. Peut-être que de meilleurs descendeurs auraient pu aller au bout !


Météo

Des températures qui ne devraient pas dépasser de beaucoup les 20° une nouvelle fois, pas de pluie attendue.

Un vent en provenance du Sud-Est sur la majorité de l’étape avant de tourner légèrement et souffler depuis le Sud sur la fin d’étape, après 14h. La vitesse du vent ira en augmentant au fur et à mesure que les coureurs approcheront de l’arrivée, passant progressivement de 14 à 18km/h de moyenne.

Un vent favorable sur la première partie de course, mais de face à 3/4 face sur les 50 derniers kilomètres.


Le Scénario

Matthews hors course pour le général, Jayco va rouler pour Yates qui lui possède encore toutes ses chances. Vine n’est qu’à 3″, mais on connaît la stratégie UAE quand Pogacar n’est pas là : chacun pour soi ! Derrière, pas mal de coureurs entre 20 et 30″ au général qui doivent lorgner sur les secondes de bonification. Le but désormais pour les adversaires de Jumbo va être de faire sauter Dennis : Corckscrew Road va se transformer en véritable champ de bataille ! A moins que les grandes manœuvres ne débutent dès Checkers Hill à une trentaine de kilomètres de l’arrivée ?

Sur une côte de ce type, Dennis ne devrait en théorie pas pouvoir tenir la roue des meilleurs puncheurs/grimpeurs du peloton. En revanche, si toute la Jumbo reste en ordre de bataille, revenir dans la descente sur un petit groupe est chose faisable, comme vu ici en 2019. Tout dépendra des écarts au sommet, il ne faudra pas traîner.

Je pense tout de même qu’un petit groupe parviendra à se détacher pour ne pas être revu jusqu’à la ligne. Le jeu étant maintenant de deviner qui en fera partie et si Dennis parviendra à conserver son maillot !


Les Prétendants

Simon Yates est apparu très en forme hier, rentrant sur Vine après que l’australien ai attaqué. La forme est bonne, demain il y a fort à parier qu’il sera de nouveau à l’avant dans un final qui lui conviendra parfaitement ! Comment va se comporter Matthews ? Après avoir perdu toutes chances au général, il ne voudra pas repartir bredouille de son Tour national. Dans un grand jour, il a déjà montré être un puncheur pouvant rivaliser avec les meilleurs. La forme semblait bonne avant son regrettable incident mécanique.

Vine est finalement plus en forme que ce qu’il avait pu laisser penser après son abandon lors des championnats d’Australie. Initiateur de l’attaque décisive hier, il prend la 2e place après avoir remporté le sprint du petit groupe derrière Dennis. À seulement 3″ au général, demain est une opportunité pour lui d’aller chercher le maillot de leader. Covi est une autre belle option côté UAE dans un final comme celui de demain. La question étant de savoir si la consigne sera donnée de rouler pour Jay ou bien (comme souvent en l’absence de Pogacar) chacun pour sa pomme. La logique voudrait que Vine ai récupéré le leadership total.

Schmid a réalisé une très belle fin d’étape hier en se révélant être un des plus forts derrière Vine dans Nettle Hill. Demain, il aura une nouvelle chance de s’illustrer et de grimper sur le podium du général.

Hindley s’est montré aujourd’hui, même si au final il n’a pu aller chercher des bonifications sur la ligne. En forme, l’australien sera très certainement de nouveau à l’attaque demain, car avec 42″ de retard au général, la messe n’est pas dite mais cela pourrait s’avérer très compliqué.

C’est le grand jour pour INEOS, s’ils veulent tenter d’inverser la tendance il faudra mettre à profit leur super team. Avec Sheffield à 12″, E. Hayter à 21″, Plapp à 24″ et L. Hayter à 28″ les grenadiers ont encore 4 cartes viables pour le général. Problème, aucun n’a semblé en mesure de jouer les premiers rôles hier. Il va cependant falloir tenter de faire péter Dennis tout en mettant la pression sur leurs autres adversaires directs. Leur force sera dans leur nombre.

Très belle prestation de Dennis qui s’empare de la tunique ocre. Corkscrew Road sera une autre paire de manche où les puncheurs/grimpeurs devraient avoir un net avantage sur lui. Tout n’est pas perdu s’il parvient à basculer à une poignée de seconde avec son équipe au complet pour chasser. On a pu voir en 2019 le deuxième groupe rentrer sur le premier dans la descente final.


Mes Choix

J’imagine un groupe composé des même hommes que sur la 2è étape basculer ensemble au sommet de Corkscrew Road et se jouer la gagne sans être revu. J’enlève cependant Dennis de ce groupe, je ne le pense pas en mesure de s’accrocher aux grimpeurs que sont Yates, Vine et Hindley. j’aurais aussi tendance à retirer Schmid de cette équation. Très impressionné par le sprint de Vine dans le final hier, il semble en bien meilleur forme que ce que je pensais, je le vois s’imposer demain et récupérer le maillot de leader. Yates et Hindley pour compléter le podium.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :