Tour Down Under 2023 – Étape 2

Présentation de l’Étape

Avec ses 155km, la deuxième étape sera la plus longue de l’épreuve. 1 800m de D+ répertoriés sur le parcours et 3 ascensions au programme. La dernière côte répertoriée (2km à près de 8% de moyenne) sera située à 20km de l’arrivée. De quoi donner des idées à certains coureurs désireux d’éviter un sprint massif.


Le Parcours

Au départ de Brighton (sud d’Adelaïde) les coureurs longeront la côte en direction du sud du pays. Après les 7km de parade, l’étape va démarrer par une côte non répertoriée (2.3km à 6% de moyenne), probablement pas suffisante pour permettre à une échappée de se former sur la durée.

Rien à signaler sur le terrain par la suite jusqu’au kilomètre 41 et une nouvelle ascension non répertoriée. La côte sera cette fois-ci plus longue et plus pentue dans sa partie finale à l’entrée de Myponga au kilomètre 49 (10km à 3%, le dernier km affichant près de 10% de moyenne). Situé à plus de 100km de l’arrivée, cette ascension ne devrait pas avoir d’incidence directe sur le scénario de course.

La route restera par la suite vallonnée avant de s’élever progressivement jusqu’au kilomètre 84.3 et le pied de la première ascension répertoriée du jour. Sa distance par rapport à la ligne d’arrivée ne devrait pas en faire un point primordial.

PARAWA HILL
  • 2.9 kilomètres d’ascension à 7% de moyenne.
  • Ascension plus pentue dans sa première partie. Sommet situé à 60km de l’arrivée.

Pas de réelle descente après cette ascension, mais le terrain restera vallonné sur les 45 kilomètres qui suivront le sommet. Au kilomètre 131.4 débutera la seconde et dernière ascension répertoriée de l’étape.

NETTLE HILL
  • 2.5 kilomètres d’ascension à 6.8% de moyenne, route peu large.
  • Ascension plus pentue dans sa partie centrale avec 1 kilomètre aux alentours des 10% de moyenne. Sommet situé à 21km de l’arrivée.
Nettle Hill

Au sommet les coureurs se trouveront sur un plateau sur quelques kilomètres avant d’entamer la descente.

Les coureurs descendront ensuite en direction de Victor Harbor où sera jugée l’arrivée. Une descente qui ne devrait pas présenter de difficultés particulières. A noter tout de même la présence d’une côte non répertoriée de 3km à 3% de moyenne, dont le sommet sera situé à 10 km de l’arrivée.

Profil des 13 derniers km avec cette côte non répertoriée

Les Derniers Kilomètres

Les 5 derniers kilomètres

A 4.6 km de la ligne, les coureurs devront négocier un enchaînement de virages en épingle qui viendra tendre le peloton. Les deux kilomètres suivants se feront sur une route droite et large jusqu’à 2.4km de l’arrivée où la route se rétrécira à l’entrée d’un rond-point. La route va de nouveau s’élargir par la suite jusqu’à un nouveau rond-point à 1.3km de la ligne et une chaussée réduite.

Le dernier kilomètre sera bien plus technique avec du mobilier urbain aux 900m avant un enchaînement de deux virages à angle droit aux 800 et 750m. Des éléments qui viendront tendre le peloton si celui-ci est toujours conséquent. Il restera un dernier rond-point à négocier avec une chaussée rétrécie aux 500m avant la dernière ligne droite.

Un final déjà vu auparavant, notamment sur l’édition 2020.


Météo

Il fera assez frais en Australie demain, les températures ne devraient pas dépasser les 18 / 19° pour cette deuxième étape.

Le vent sera bel et bien présent toute la journée. Un vent de Sud-Est qui soufflera à près de 25km/h. Mauvaise nouvelle pour les échappés, c’est un vent majoritairement défavorable qu’ils auront à affronter (face et 3/4 face).

Dans le final de l’étape, le vent sera favorable dans Nettle Hill. Après le sommet et sur les 20km restant, le vent sera de face jusque dans la dernière ligne droite où le vent frappera les coureurs de côté pour le sprint.


Le Scénario

Tout d’abord, les chances des échappés devraient être proches de 0 car en dehors du fait que pas mal d’équipes seront intéressées par le gain de l’étape, le vent de face toute la journée finira de ruiner leurs derniers espoirs.

La vraie question étant de savoir à quel type de final nous allons assister. Il est quasiment sûr que Jayco et INEOS durciront dans Nettle Hill afin d’essayer de faire sauter les sprinters. Quelques forts pourcentages, mais est-ce que cet effort d’un peu plus de 5′ sera suffisant pour se débarrasser des grosses cuisses définitivement ? J’élimine le scenario ou un homme seul (ou tout petit groupe) s’échappe dans la côte et se joue la victoire, et ce, à cause du fort vent de face dans les 20 derniers kilomètres. Attention au placement à l’entrée de Nettle Hill, les routes étant peu large il faudra être à l’avant surtout pour les sprinters. Mais il n’y aura pas de place pour tut le monde !

Alors, sprint massif ou réduit ? Je penche personnellement pour la seconde option.


Les Prétendants

Excellement placé, Matthews a semblé plus se préoccuper de ce qui se passait derrière que de la ligne d’arrivée sur la première étape ! Une belle 3è place malgré tout et les bonifications qui vont avec. Demain, son équipe devrait mettre un train d’enfer dans Nettle Hill pour faire sauter une partie des sprinters. Dans un sprint réduit je m’attends de nouveau à le voir sur la boîte.

Assez peu étonnant de ne pas avoir vu Hayter jouer le sprint hier (mais peut-être ralenti par la chute). Demain sera une toute autre histoire. INEOS devrait visser sérieusement dans la côte pour faire sauter les grosses cuisses du peloton. En sprint réduit, Hayter sera à n’en pas douter de la partie et sa pointe de vitesse doit lui permettre de décrocher à minima le podium.

Très certainement le plus rapide dans les tout derniers mètres sur la première étape, mais comme bien trop souvent son placement ne lui a pas permis de jouer la gagne. Qu’en sera t-il demain ? En forme (comme il semble l’être) Ewan doit basculer au sommet de Nettle Hill avec la tête de course. Si c’est un peloton amputé de pas mal de coureurs qui se présente dans les derniers kilomètres, alors son problème de placement pourrait se trouver facilité.

Les années se suivent et les mêmes problèmes restent pour Groves. Avec l’excuse cette fois-ci que ce n’était que la première course officielle avec son nouveau train. Kaden devrait être un des sprinters qui passera le mieux Nettle Hill demain. Lui aussi bénéficiera d’un sprint réduit. Peut-il battre Ewan ? En vitesse pure, la Pocket Rocket a semblé un cran au-dessus du lot tout de même ces derniers jours.

Très belle victoire de Bauhaus, parfaitement emmené et avec une belle pointe de vitesse lui permettant de résister de justesse au retour d’Ewan. Qu’en sera t-il demain ? Des sprinters encore en lice, je pense qu’il sera celui qui éprouvera le plus de difficulté dans la dernière côte. S’il bascule avec le groupe de tête, cela pourrait lui peser dans les jambes pour le sprint final.

Plusieurs options côté Israel avec notamment Strong et Impey. Les résultats d’Impey sur les 3 courses australiennes semblent appeler à la prudence quant à son état de forme même si, en temps normal, il est totalement capable de basculer avec le groupe de tête. En forme, il est un réel client dans un sprint réduit comme celui qui se profile demain. Pour ce qui est de Strong, il est capable d’encaisser du dénivelé, mais n’en sortira pas plus amoindri que d’autres dans le final ?

Peu étonnant de ne pas retrouver le Coq sur un sprint massif, il trouvera demain un terrain bien plus à sa convenance. Il aurait cependant préféré un final en bosse pour mieux s’exprimer. S’il devrait être dans l’emballage final, Coquard trouvera certainement plus rapide que lui.

Covi en aura surpris plus d’un en prenant la quatrième place d’une telle étape, en ayant joué les points du KoM. Indéniablement, la forme est là comme en début de saison l’année dernière. Il sera très probablement dans le groupe de tête au sommet de Nettle Hill, sa chance de faire une bonne place dépendra du nombre de sprinters dans le groupe de tête. Pour ce qui est du classement général, comme je le craignais dans ma preview d’avant TDU son chrono sera rédhibitoire pour aller chercher le général.

Page confirme encore sa belle forme. Avec la chute Thijssen, le leadership pour les sprints (au moins celui de demain) doit revenir à Hugo. Le français est capable d’encaisser du dénivelé et devrait de nouveau être en mesure d’accrocher un top 10 ou mieux au terme de cette étape.


Mes Choix

Ewan et Groves passeront Nettle Hill avec le groupe de tête et seront les « purs » sprinters qui en souffriront le moins. Un sprint réduit dans lequel ces deux hommes n’auront pas le même problème de placement que la veille dû au nombre réduit de coureurs présent dans le final. De plus, avec un vent défavorable sur un sprint, partir de derrière n’est jamais une mauvaise idée ! Hayter pour compléter le podium avec les deux australiens, on devrait le voir tenter sa chance dans un sprint réduit.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :