Tour Down Under 2023 – Étape 1

Présentation de l’Étape

Une première étape en ligne au départ et à l’arrivée à Tanunda. 150km avec 1 700m de D+ au programme et une côte répétée 4 fois. Avec ses 4.5km à 3.7% de moyenne les sprinters auront une chance de basculer, pendant que les puncheurs tenteront de mettre le feu aux poudres dans les derniers hectomètres plus pentus.


Le Parcours

Après le départ de Tanunda, les coureurs effectueront un parcours d’une trentaine de kilomètres qui les mènera au circuit final. Un circuit long de 26.2 kilomètres comportant une ascension répétée à 4 reprises : Menglers Hill.

Un circuit qui apparaît construit autour de cette unique ascension et une ligne d’arrivée située sur le plat.

MENGLERS HILL
  • 4.5 kilomètres d’ascension à 3.8% de moyenne.
  • Ascension en plusieurs temps avec zones de replat. Portions à près de 10% sur les derniers hectomètres.

Au sommet de la dernière ascension, il restera 11 kilomètres à parcourir jusqu’à la ligne d’arrivée. Les coureurs devront négocier une dernière fois cette courte descente légèrement sinueuse sur la fin mais avec une bonne visibilité sur les virages suivants.

Le retour dans Tanunda ne présenta pas de difficultés majeures et devrait se faire à grande vitesse. Deux larges courbes sur la droite à 1 500 et 1 200 m de la ligne qui mèneront à la dernière ligne droite vers l’arrivée, longue de près d’un kilomètre sur une route assez large en très léger faux-plat montant.

Dernière ligne droite

Météo

Un vent de sud / sud-est est attendu sur l’étape. Un vent qui devrait souffler à environ 18km/h. Assez fort donc et qui, une fois sur le circuit final, viendra frapper de face dans l’ascension de Menglers Hill. La descente et l’approche des 1 500 derniers mètres se feront majoritairement avec un vent de côté. La dernière ligne droite jusqu’à la ligne avec un vent 3/4 dos.


Le Scénario

La portion comprenant l’ascension de Menglers Hill et sa descente se fera dans une zone découverte et ouverte aux vents, ce qui pourrait avoir son importance si les rafales venaient à être violentes. Si la côte semble loin d’être insurmontable, sur une belle route, elle sera la seule chance pour certains de tenter de fausser compagnie au peloton et éviter un sprint. Une bataille devrait s’engager avec les team Jayco et INEOS notamment qui devraient vouloir rouler mais surtout durcir dans la côte pour Matthews et Hayter dans l’espoir de faire sauter les grosses cuisses du peloton.

Jayco et INEOS auront tout intérêt à durcir le plus possible pour faire sauter des hommes comme Ewan et Groves, sur le papier les plus rapides de ce peloton. Dans un bon jour, ces deux hommes devraient tout de même être capable de rester dans le peloton malgré une journée à 1 700 m de D+. Il faut ajouter à cela le vent de face dans la côte qui devrait gêner les tentatives d’attaques et les accélérations du peloton. Sprint à prévoir dans Tanunda.


Les Prétendants

Je m’attendais à une belle prestation de la part de Groves sur le prologue dans l’optique de se positionner au général, mais certainement pas 4è ! A 11″ de Bettiol, il a une chance de terminer la journée à la première place au général. Il faudra pour cela jouer les bonifications au sprint intermédiaire et aussi (surtout) s’imposer lors de cette première étape. Un sprint sans difficultés dans son approche, un train qui lui permettra de rester placé à l’avant et Kaden pourra faire parler son excellente pointe de vitesse. De plus, les jambes tournent manifestement très bien, mon favori pour demain !

Favori demain, Ewan a très bien lancé sa saison en s’imposant sur la Schwalbe Classic. Est-ce que ce sprint est parfait pour lui ? Sur le papier non, pour deux raisons majeures. Tout d’abord le sens du vent, on le sait la Pocket Rocket performe mieux sur les sprints vent de face. Ce vent 3/4 dos ne sera pas pour l’avantager dans le final. Enfin, Caleb s’aligne sur le TDU sans un train de qualité (sans manquer de respect à ses collègues). Quand on connaît à la base ses problèmes pour garder sa place à l’avant, s’il n’est pas aidé il risque d’avoir quelques problèmes à sprinter correctement et exprimer tout son potentiel.

Bauhaus est un des sprinters le plus rapide sur le plateau de ce TDU. Il possède un bon train qui devrait être capable de l’emmener, comme c’était le cas sur le critérium d’ouverture. Il aura semblé peut-être un peu en retrait par rapport aux Ewan et Groves cités plus haut. Une belle place sur le podium pour l’allemand. Le vent de face dans la côte est une bonne nouvelle pour lui.

Un des grands favoris à la victoire final sur ce TDU, Matthews va très certainement faire rouler son équipe dans la côte demain en espérant faire sauter les plus purs sprinters. Selon moi cela sera en vain, mais Bling devrait tout de même tenter sa chance sur le sprint quoi qu’il arrive, mais il y aura très certainement meilleur que lui.

Hayter fera très certainement lui aussi rouler son équipe à l’image de Jayco. Si la plupart des sprinters sautent, il sera présent dans le final. En revanche, si les prétendants sont encore nombreux à l’approche de la ligne je ne suis pas sûr qu’on le voit se mêler à l’emballage final. Et si finalement INEOS jouait la carte Heiduk dans ce sprint ? A l’image de la classique d’ouverture où il fait 7e ce week-end, il pourrait tenter de nouveau sa chance d’accrocher un top 10.

Meeus m’a impressionné lors de son sprint sur le critérium de dimanche. Revenu en force pour prendre la deuxième place juste derrière Ewan. Lui aussi possède quelques hommes capables de le positionner dans le final, si les jambes tournent comme le week-end dernier une place sur le podium est totalement à sa portée. A l’image de Bauhaus, lui aussi trouvera un allié avec le vent de face dans Menglers Hill.

Thijssen mérite aussi d’être mentionné. Très rapide lorsqu’il est en forme, on peut s’interroger sur sa forme en ce début de saison. 53e du criterium d’ouverture et 131e du prologue, il ne semble pas au sommet de son art. On peut alors se tourner vers une autre carte en la personne de Page. Le français a réalisé un excellent chrono et n’est qu’à 12″ de Bettiol. Il possède un shot sur le maillot de leader (léger certes, mais existant) et pourrait avoir les faveurs d’Intermarché dans le final demain, lui qui est loin d’être lent.


Mes Choix

Pour toutes les raisons évoquées plus haut, je fais de Groves mon favori à la victoire. Pour l’accompagner le podium, des hommes puissants qui apprécieront ce sprint vent de dos et qui devrait être bien accompagnés par leurs équipiers dans le final : Meeus et Bauhaus. Si certains coureurs devraient être lâchés dans la dernière ascension, je pense que la grande majorité des sprinters sera encore là pour la gagne, et que nous ne verrons pas de bordures.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :