La Vuelta 2022 – Étape 21

Présentation de l’Étape

©LaVuelta.es

Une étape qui n’aura à priori aucun enjeu sportif, à l’image de la 21ème étape du Tour de France. Dernière occasion pour les sprinters de repartir avec une victoire de prestige.


Le Parcours

Après 40km de course, le peloton entrera sur le circuit final dans Madrid. Un circuit long de 5.8km que les coureurs devront parcourir 9 fois.

Le Dernier Tour

A l’avant dernier passage sur la ligne il restera donc 5.8km à parcourir. Le peloton remontera la grande avenue sur 700m en léger faux-plat montant jusqu’à un premier virage à 180°. Les coureurs redescendront cette même avenue sur 700m jusqu’à une large courbe sur la droite.

Nouvelle ligne droite d’un kilomètre en faux-plat montant avant de négocier un nouveau virage à 180° à 3.5km de la ligne. Les coureurs descendront l’avenue qu’ils viennent d’emprunter sur un peu plus d’un kilomètre, avant un virage à droite situé à 2.4km de la ligne.

Nouvelle ligne droite de près d’1.2km qui débouchera sur le dernier virage du circuit, nouveau virage à 180° situé à 1 200m de la ligne. La dernière ligne droite d’un peu plus d’un kilomètre sera en léger faux plat montant sur un large boulevard, avec une courbe sur la droite à 300m de l’arrivée.


Météo

Les températures dépasseront de nouveau les 30° à Madrid.

Un vent modéré soufflera en provenance du Sud-Ouest. De 3/4 dos après le dernier virage en direction de l’arrivée, et même de dos sur les 300 derniers mètres après la courbe sur la droite.


Le Scenario

Sprint massif attendu dans les rues de Madrid !


Les Prétendants

Bora : Van Poppel bien pris la relève de Bennett sur cette Vuelta, avec 2 podium et une 5e place. Il aura malheureusement trouvé plus fort que lui à chaque fois.

Alpecin : 2 troisième places pour Merlier qui ne réalise certainement pas La Vuelta qu’il désirait. Des problèmes de placement et incidents mécaniques l’auront empêché de s’exprimer. Le dernier kilomètre sans virage demain ainsi qu’un vent de dos sont deux éléments parfait pour lui, l’occasion de compléter le triptyque après ses victoires sur le Giro et le Tour l’année dernière.

BikeExchange : Groves a réussi sa Vuelta, étant finalement un des seuls sprinters présents à avoir décroché une victoire d’étape. La longue ligne droite d’arrivée devrait lui permettre de ne pas démarrer de trop loin, mais avec un vent de dos des sprinters « longs » auront l’avantage sur lui.

UAE : Ackermann n’est pas le roi du timing et cela lui cause quelques soucis ! Souvent bien placé, il lance ses sprints de bien trop loin. Avec ce vent de dos demain, ce qui est une de ses faiblesses pourrait se retourner en avantage. On a tout de même pu voir qu’il semble mieux performer sur les sprints plus punchy que sur le plat. Ce sprint en très léger faux-plat fera t-il la différence ?

Trek : 3 fois second et 3 victoires sur cette Vuelta, Pedersen aura été incroyable de force et de régularité sur tout types de terrains ! Il ne lui manque qu’une chose : s’imposer sur un sprint massif. Lorsque tous les sprinters ont pu se jouer la gagne, il aura toujours trouvé plus fort que lui.


Mes Choix

Si on peut se poser la question de la fraîcheur pour Merlier qui va finir son 1er GT, ce final lui convient tellement que je ne peux qu’en faire mon favori. S’il est bien placé (et la longue ligne droite devrait aider) Alpecin sera en mesure de le déposer et lui de faire parler sa pointe de vitesse. Pedersen et Ackermann pour compléter le podium.

  • Merlier @ 4.25 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :