La Vuelta 2022 – Étape 14

Présentation de l’Étape

©LaVuelta.es

Si la première moitié de l’étape ne comporte pas de difficultés notables, les 70 derniers kilomètres portent presque à eux seuls la majorité des plus de 3 300m de dénivelé positif du jour. 70 derniers kilomètres sans vraiment de répit où les coureurs enchaîneront ascensions et descentes avec un final qui enchaîne Puerto de los Villares / Sierra de La Pandera et ses 8.4km à 7.8% de moyenne. En 2017, Majka s’était imposé au sommet de La Pandera, tout comme Cunego 12 ans auparavant.


Le Parcours

Il y aura bien quelques repecho sur les 25 premiers kilomètres de l’étape, rien d’exceptionnel à signaler si ce n’est que la route ne sera pas excessivement large sur les 13 premiers kilomètres de l’étape.

Entre les kilomètres 50 et 60 il y aura d’autre repecho mais la première vraie difficulté n’interviendra qu’au kilomètre 97.3 et le début de la première ascension répertoriée de la journée.

PUERTO DE SIETE PILILLAS (3° CAT.)
  • 9.9 kilomètres d’ascension à 3.5% de moyenne.
  • Ascension irrégulière avec des zones de replat où les plus forts pourcentages sont situés au sommet.

Une fois passé le sommet, les coureurs entameront la descente qui les ramènera en direction de Jaen, une descente entrecoupée d’une côte non répertoriée au kilomètre 115 (2km à 5.9% de moyenne).

Fin de la descente au kilomètre 124 et la route va de nouveau s’élever sur les 11 kilomètres suivant (3.5% de moyenne) qui incluent la traversée de Jaen. Une courte descente mènera ensuite les coureurs au pied de la seconde difficulté répertoriée du jour au kilomètre 137.8.

PUERTO DE LOS VILLARES (2° CAT.)
  • 10.4 kilomètres d’ascension à 5.5% de moyenne.
  • Ascension régulière et roulante ne présentant pas de forts pourcentages.

Une fois au sommet, il y aura une portion de replat d’un peu moins de 4km avant d’aborder le pied de la dernière et plus difficile ascension de la journée.

SIERRA DE LA PANDERA (1° CAT.)
  • 8.4 kilomètres d’ascension à 7.8% de moyenne.
  • Ascension irrégulière aux pourcentages élevés et au revêtement d’assez basse qualité.

Une ascension finale déjà vue sur la Vuelta. La dernière fois lors de l’édition 2017, Majka résistait au retour des favoris pour aller s’imposer au sommet de la Sierra de La Pandera.

L’ascension est très compliquée de par ses pourcentages bien entendu, mais aussi par la qualité du revêtement comme nous pouvons le voir dans la vidéo ci-dessous.


Météo

Beau temps et des températures de nouveaux aux alentours des 30°.

Le vent soufflera en provenance de l’Ouest demain, plutôt favorable sur les 45 premiers kilomètres de l’étape avant de frapper plutôt de côté sur le reste du parcours. La vitesse du vent augmentera au fur et à mesure de la journée mais restera comprise entre 10 et 15km/h

L’ascension de La Sierra de la Pandera se fera majoritairement avec un vent de dos soufflant à environ 15km/h, de quoi inciter aux attaques.


Le Scenario

Comme pour l’étape de Las Penas Blancas, la question se pose de savoir qui voudra contrôler l’échappée du jour. Les premiers kilomètres ne sont pas excessivement difficiles, rien de vraiment notable sur les 50 premiers kilomètres.

Je me pose tout de même la question des 13 premiers kilomètres sur cette route relativement étroite. Une équipe de leader pourrait s’assurer ici qu’un coup avec très peu d’hommes (3 ou 4) non dangereux sorte pour pouvoir gérer l’écart derrière sans forcément se mettre dans le rouge. Imaginons qu’un petit coup sorte très vite, il sera aisé pour une équipe le désirant de faire barrage sur cette route.

Mais on peut aussi avoir la réflexion inverse concernant la taille de l’échappée, on pourrait laisser sortir un bon groupe et une fois assuré que personne de dangereux n’est à l’avant, faire rideau assez vite.

Si rien ne sort sur ces premiers kilomètres, nous devrions nous retrouver avec un scenario assez proche de l’étape 12, avec un gros coup sans hommes réellement dangereux au général qui aurait assez d’avance pour se jouer la victoire.


Les Prétendants

Les Leaders

Jumbo : C’est le week-end décisif pour Roglic sans aucun doute. la forme semble arriver progressivement, lui-même le dit, il se sent de mieux en mieux. L’absence de Kuss est malgré tout terrible pour lui sur ce week-end si important. Il devrait essayer de reprendre du temps demain, mais jusqu’ici Remco n’a pas montré de signe de faiblesse.

Quickstep : Evenepoel domine pour le moment de la tête et des épaules ses 13 premiers jours. Jamais mis en difficulté, il n’a cessé de reprendre du temps tout au long des premières étapes sans montrer de faiblesse. On entre dans la seconde partie de La Vuelta, celle qui me faisait douter au départ de sa capacité à l’emporter. Ce week-end il me fera probablement mentir. Quid de sa chute ? Il semblerait qu’il n’y ai pas d’énormes séquelles, mais une chute n’est jamais anodine et cela pourrait se faire sentir 48h après.

Movistar : Mas est indéniablement un des meilleurs sur cette Vuelta et pour lui aussi ce week-end sera l’occasion de solidifier sa place sur le podium. Il devrait de nouveau jouer avec les top grimpeurs demain, comme c’est le cas depuis le début, et les gros pourcentages sont dans ses cordes.

Astana : A désormais 7′ au général Lopez a probablement déjà « perdu » la Vuelta. Malgré tout, le podium est potentiellement accessible pour le colombien. La forme va aussi en s’améliorant et ce week-end devrait lui convenir parfaitement, surtout l’étape de la Sierra Nevada. Cependant je m’attends déjà à le voir tenter sa chance demain dans La Pandera pour reprendre un peu de temps, et il y a des chances qu’il ne soit pas immédiatement pris en chasse. Pour les cartes échappée, Lutsenko a clairement montré qu’il est trop court pour espérer s’imposer ou même accrocher un podium sur une étape. De La Cruz réalise une bonne Vuelta et se retrouve désormais à 11′. Juste assez pour certainement disposer d’un bon de sortie demain pour réaliser de bonnes choses sur un type d’ascension dans lequel on l’a déjà vu performer.

Les Echappés

Bora : On ne l’avait pas vu jusqu’ici (on ne l’avait pas vu depuis un moment d’ailleurs) mais le travail de Fabbro dans la dernière ascension de l’étape 12 a vraiment été très bon pour Kelderman. Aura t-il cette fois l’occasion de sortir pour jouer sa carte, ou bien devra t-il faire le travail d’équipier pour un autre comme Higuita cette fois ? Cette étape pourrait tout à fait convenir au colombien désormais loin et pas une menace au général. Un doute sur sa forme actuelle malgré tout.

INEOS : Carapaz sauve sa Vuelta avec une victoire d’étape avant hier. Il perd 3′ encore sur la 13e étape probablement pour ne pas être vu comme une menace directe et avoir un nouveau bon de sortie. La forme semble ascendante pour Richard qui pourrait encore tenter sa chance demain.

UAE : A la différence de Vine qui semble accuser le coup, Soler a encore montré que la forme est bonne. Le voir prendre la 3e place à Polanc (son équipier) sur la ligne lors de la 12e étape est peut-être un signe qu’il cherche les points au classement de la montagne. On devrait le revoir à l’avant ce week-end.

Alpecin : Vine a montré des signes de faiblesse sur la 12e étape. Ascension trop longue pour ses capacités ou bien vraie signe de baisse de forme ? Il possède toujours de l’avance au classement de la montagne mais ses adversaires ont vu qu’il était friable, il devrait être mis sous pression notamment par Soler. Il pourrait y laisser trop de force dans la bataille pour pouvoir aller chercher une autre étape.

EF : Au risque de me répéter, mais Padun souffle le chaud et le froid. Difficile de savoir s’il sera dans un bon jour ou non, j’ai été assez étonné de ne pas le voir dans la grosse échappée de la 12e étape. S’il gagne demain je ne serais pas étonné, tout comme je ne serais pas étonné de le voir louper le bon coup.

Intermarché : Etonné aussi de ne pas avoir vu Taaramae dans la grosse échappée de la 12e étape sur une ascension finale qui lui convenait parfaitement. Mais il semblerait qu’il soit resté dans le peloton avec pour but d’accompagner Meintjes jusqu’au sommet de Las Penas Blancas. Quand on voit sa 3e place sur la 8e étape (et sa victoire au sommet du Picon Blanco en 2021) et le fait qu’il dise lui-même être dans la forme de sa vie, on peut voir en lui un outsider pour une place sur le podium en échappée demain.

Trek : En parlant de l’étape du Picon Blanco l’année passée, en regardant le podium on peut y voir Elissonde. Le petit grimpeur pourrait avoir enfin sa carte demain, côté Trek il semble être, avec Juanpe Lopez, leur meilleure carte demain.


Mes Choix

Il faut savoir faire la part des choses entre ce qu’on aimerait voir et ce que l’on pense le plus probable, et demain le scenario échappée semble le plus probable. Je ne pense pas que des équipes de leaders voudront lâcher des forces dans la chasse, surtout à la veille de la terrible Sierra Nevada. A la vue du final, de ce qu’il a montré et de ses déclarations, je vais de nouveau me diriger vers Taaramae. Un coureur qui ne lâche jamais rien et toujours capable de remonter ceux s’étant fait sauter le caisson au train. Mon second choix se porte sur De La Cruz. Jamais loin des meilleurs depuis le début de cette Vuelta, il est probablement assez loin désormais pour avoir le droit de sortir. Un scenario que je n’efface pas cependant serait celui où une place sur le podium reste disponible car une grande partie des fuyards serait revus par les favoris avant la ligne. A ce jeu-là voir des membres plutôt loin au top 10 attaquer pour tenter de reprendre du temps et accrocher une 3e place n’est pas impossible. On peut penser à Tao ou O’Connor par exemple, mais j’aurais plutôt les yeux tournés vers Lopez personnellement que je vois tenter le tout pour le tout sur le gros enchaînement ce week-end.

  • Taaramae @ 20 (0.15%)
    • Top 3 @ 6 (0.15%)
  • De La Cruz @ 22.50 (0.15%)
    • Top 3 @ 7 (0.15%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :