La Vuelta 2022 – Étape 6

Présentation de l’Étape

©LaVuelta.es

Première arrivée au sommet de cette Vuelta lors de cette sixième étape. Un départ vallonné qui devrait favoriser la formation d’une échappée solide qui aura ses chances d’aller au bout sur cette étape de montagne. Trois ascensions répertoriées dont la montée finale du Pico Jano, inédite sur la Vuelta. 12.6km d’ascension à 6.5% de moyenne, mais les pourcentages les plus important se trouveront en première partie d’ascension. Une course dans la course probablement où les leaders auront aussi l’occasion de se tester.


Le Parcours

Étape reine du triptyque Basque pour cette sixième étape. Un départ plus vallonné que les deux jours précédents, avec une succession de faux-plats et courtes côtes sur les 40 premiers kilomètres, mais aussi et surtout une côte non répertoriée. Une côte de 5.5km à 4.4% de moyenne qui débutera à la sortie de La Matanza au kilomètre 31.5.

Profil des 40 premiers kilomètres

Après la courte descente de 6 kilomètres, les coureurs partiront pour 25 kilomètres de vallée, encore une fois jamais réellement plat. Au kilomètre 69, ils aborderont le pied de la première difficulté répertoriée de la journée.

PUERTO DE ALISAS (2° CAT.)
  • 8.7 kilomètres d’ascension à 5.8% de moyenne.
  • Ascension régulière qui tend à s’aplanir à l’approche du sommet.

La descente qui suivra, longue de 10 kilomètres, sera assez technique dans sa première partie avec un bon nombre de virages en épingle.

Descente du Puerto de Alisas

Après la descente, c’est une portion de plaine d’un peu plus de 30 kilomètres qui attend les coureurs jusqu’au kilomètre 119 et une nouvelle côte non répertoriée longue de 3.3 kilomètres à 6.1% de moyenne.

Au kilomètre 139, après une portion d’une dizaine de kilomètres en faux-plat montant, les coureurs arriveront au pied de la deuxième difficulté répertoriée de la journée.

COLLADA DE BRENES (1° CAT.)
  • 6.8 kilomètres d’ascension à 8.2% de moyenne.
  • 1ère ascension de première cat. sur cette Vuelta.
  • Ascension irrégulière à fort pourcentage sur une chaussée peu large.

Au sommet, il restera 35km à parcourir. La descente de 8 kilomètres qui suivra se fera sur une route de meilleure qualité, assez peu technique dans sa première partie. Attention tout de même aux virages dans sa partie finale, dans la forêt la visibilité en sortie de courbe ne sera pas optimale.

Descente de la Collada de Brenes

Après la descente, une portion en faux-plat montant conduira les coureurs jusqu’au pied de la dernière ascension de la journée, au kilomètre 168.6, au sommet de laquelle sera jugée l’arrivée.

PICO JANO (1° CAT.)
  • 12.6 kilomètres d’ascension à 6.5% de moyenne.
  • Plus longue que l’ascension précédente, le Pico Jano se fait en deux temps avec une portion de replat au milieu, atténuant la pente moyenne.
  • Une grande partie de l’ascension n’est pas protégée des éléments.

Météo

Nous allons assister à une baisse des températures, avec près de 10° en moins que la veille. Les températures devraient même passer sous les 20° sur le Pico Jano. Des risques de pluie sur le Nord de l’Espagne, les coureurs ne devraient pas échapper aux gouttes notamment en deuxième partie de course. Attention dans les différentes descentes, notamment celle du Puerto de Alisas. l’ascension se fait sur une route étroite, il pourrait y avoir une bataille pour le placement au sommet afin d’aborder la descente dans les meilleures conditions.

Un vent de Nord soufflera demain après-midi, principalement de côté sur la première moitié d’étape, plutôt favorable sur la seconde moitié. La première partie du Pico Jano (jusqu’à la fin du replat) se fera avec un vent de dos à 3/4 dos. Les 4 derniers kilomètres alterneront entre vent favorable et défavorable au grès des épingles.

Le vent devrait toutefois rester modéré et ne pas dépasser les 9km/h.


Le Scenario

Jumbo a finalement décidé de lâcher le maillot rouge, au profit de la G-FDJ et Rudy Molard. On peut aisément imaginer que la Groupama voudra conserver le plus possible ce maillot, mais quelle sera la meilleure tactique à adopter ?

Au général le principal danger est Wright à seulement 2″ du français, le premier des cadors étant Roglic à 4’09 » de Molard. Si l’on regarde d’un peu plus près les écarts bien que nous ayons une 50aine de coureurs se tenant en 6′ au général aucun homme capable de prendre une échappée ne se trouve à moins de 5′ de Mollard. Par homme capable de prendre une échappée, j’entends hommes non dangereux au général pour les cadors qu’on ne laisserait pas sortir.

La FDJ pourrait se retrouver bien seule à gérer le peloton demain et laisser des forces vitales pour la dernière ascension. Le mieux pour eux serait de laisser partir l’échappée pour : 1) ne pas laisser les potentielles bonifications à Wright, Roglic et consorts; 2) préserver les forces de l’équipe jusqu’au Pico Jano car c’est finalement ici que Molard devra défendre son maillot. La dernière ascension n’est pas excessivement difficile, surtout sur sa deuxième moitié, Molard a une vraie chance de conserver le maillot à condition de ne pas avoir tout laisser sur la route en chemin.

Je ne suis de plus pas persuadé que toute l’équipe sera en ordre de bataille derrière Rudy, Mauduit l’a dit lui-même la G-FDJ est venu chercher des étapes, et demain pourrait être une occasion à saisir.

Il me semble tout à fait acceptable de laisser sortir des hommes à 5′ ou plus du leader pour pouvoir contrôler derrière et maintenir un écart raisonnable. L’écart tombera de lui-même à l’approche du final dans les pentes les plus raides du Pico Jano quand les équipes de leaders prendront le manche.

Je vois donc les rescapés de l’échappée matinale se jouer la gagne demain au sommet du Pico Jano. Une ascension qui ne devrait en théorie pas faire d’énorme dégâts chez les favoris, mais attention au facteur pluie qui pourrait en faire fléchir quelques uns comme Almeida ou encore Roglic. Heureusement pour eux, ce ne sera pas la journée la plus difficile de cette Vuelta.


Les Prétendants

Movistar ; Après Muhlberger aujourd’hui, Movistar pourrait envoyer un autre homme à l’avant pour une raison bien particulière : la chasse aux points UCI (et accessoirement la victoire d’étape sur le Tour national). Le choix le plus plausible semble être celui de Verona que l’on voit évoluer à un excellent niveau depuis sa victoire sur le Dauphiné, confirmé par un podium sur la 9e étape du Tour.

Alpecin : Vine a montré tout l’étendu de son talent dès sa première saison chez les pro l’année dernière, en grande partie sur les routes espagnoles entre Burgos et la Vuelta. Toujours pas de victoire cependant, mais ses résultats cette année laissent entrevoir toutes ses qualités. La meilleure carte côté Alpecin demain sans aucun doute. Un des favoris à la victoire s’il parvient à accrocher le bon coup.

Trek : Le team Trek dispose de plusieurs options demain avec Elissonde; Juanpe Lopez ou encore Tiberi. J’ai des doutes quant au fait que Lopez ne soit autorisé par les autres équipes à sortir, je me fais moins de soucis pour Kenny et Tiberi qui lui est bien plus loin au général. Sur cette Vuelta j’ai un oeil sur Tiberi qui si on lui en laisse l’occasion pourrait montrer son talent. Il s’était imposé sur l’étape reine du Tour de Hongrie au terme d’une ascension aussi longue mais peut-être un peu moins difficile. Il n’empêche je pense que le Pico Jano est totalement dans ses cordes.

Bahrain : Est-ce que Buitrago se verra offrir un bon de sortie ? Il s’est révélé cette année et pourrait ne pas être vu comme une menace potentielle directe au classement général. A l’image d’un Lutsenko, s’il se retrouve à l’avant il sera un énorme client. Mais avec la possibilité de récupérer le maillot rouge pour Wright, est-ce que la Bahrain ne se mettrait pas en ordre de bataille derrière le britannique, au moins sur cette 6ème étape ?

Astana : Astana a déjà semblé plus visible en 5 jours de Vuelta que lors des 2 précédents GT (mis à part Nibali sur le Giro). Lutsenko s’est déjà montré il y a deux jours à l’avant, et il est désormais clair qu’il ne sera pas une menace au général. S’il parvient à accrocher le bon coup, ses qualités feront de lui un des grands favoris à coup sûr.

G-FDJ : Est-ce que tout le monde se rangera derrière Mollard pour l’accompagner au plus loin dans le Pico Jano ? C’est possible, mais les déclarations de Mauduit sur « les opportunités à saisir » me mettent le doute. Enverraient-ils tout de même un homme à l’avant pour tenter de jouer la gagne ? Si tel est le cas, le nom de Pinot vient immédiatement en tête.

Intermarché : Pozzovivo, Meintjes et Taaramäe sont tous trois à 5″54 de Mollard, mais parmi ces 3 noms seuls Pozzo et Meintjes semblent à mon avis vu comme « dangereux » au général par les équipes de leaders. Si un homme doit être à l’avant demain côté Intermarché, j’imagine que cela sera Rein. Taaramae était très remuant sur le Giro avec 2 top 10 dont une troisième place au sommet de l’Etna.

Cofidis : Une autre équipe qui doit avoir un oeil sur le classement UCI et que nous devrions retrouver régulièrement à l’avant. Avec les différentes ascensions au programme Jesus Herrada semble être leur meilleure chance demain. Un homme qui performe régulièrement sur son Tour national mais qui n’y compte qu’une seule victoire en 2019.


Mes Choix

Echappée ou leaders, faites votre choix ! Pour les raisons expliquées plus haut je penche personnellement sur un scenario où une partie de l’échappée matinale aura raison du peloton. Un départ plus vallonné devrait permettre la création d’une bonne échappée avec au moins un homme capable de tenir le coup dans le Pico Jano. Je fais de Lutsenko mon favori à la victoire demain, lui qu’on a déjà pu voir à l’avant et qui semble focalisé sur les victoires d’étapes. Taaramäe et Herrada sont aussi deux noms qui me plaisent. Enfin, en très gros outsiders mon choix se porte sur Tiberi. L’italien semble s’être relevé ces deux derniers jours et je n’ai pas vu passer d’information sur une quelconque maladie ou autre. Peut-être un signe qu’il se réserve pour tenter d’aller cherche rune échappée ?

  • Lutsenko @ 12.25 (0.15%)
  • Taaramäe @ 25 (0.1%)
    • Top 3 @ 7 (0.1%)
  • Herrada @ 70 (0.05%)
    • Top 3 @ 19 (0.1%)
  • Tiberi @ 200 (0.05%)
    • Top 3 @ 60 (0.05%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :