Tour de France 2022 – Etape 20

Présentation de l’étape

©LeTour.fr

Un dernier c.l.m pour figer le classement général de cette édition 2022 du Tour de France. 40km est une distance assez longue pour voir des écarts conséquents se faire entre les meilleurs et moins bons rouleurs du peloton. Deux côtes viendront pimenter la fin de parcours dont la côte de l’Hospitalet et ses 1.5km à près de 8% de moyenne. La fraîcheur sera un atout majeur sur un aussi long c.l.m en fin de 3ème semaine, mais les spécialistes de l’exercice seront à leur avantage.


Le Parcours

Pas de parties techniques sur les 10 premiers kilomètres du parcours qui pourront se faire à fond. De très légers faux-plat montant et descendant sur la départementale entre les kilomètres 5 et 8. Le premier point technique interviendra au kilomètre 10.8 où les coureurs devront négocier un rond-point en sortie de village. Du mobilier urbain en entrée et sortie de rond-point qui va réduire la chaussée, mais la courbe se prendra rapidement.

La sortie de ce rond-point mène à une côte de 1.6km de long à 3% de moyenne, la chaussée sera plus étroite qu’auparavant. Pas de difficultés notable sur la route par la suite jusqu’au kilomètre 21.5 et l’entrée dans Gramat.

Un rond-point à négocier à l’entrée du village qui mène à une succession de deux repecho : le premier long de 300m à 5% et le second dans la foulée 500m à 4% de moyenne.

Les coureurs quitteront Gramat au kilomètre 23 pour aller récupérer la départementale par ce virage à droite.

Rien à signaler sur les 5 kilomètres suivant jusqu’à une côte d’1km à 3.5% de moyenne au kilomètre 28.

Entre le kilomètre 29 et 33 il y aura une portion en faux-plat descendant jusqu’à la sortie de Couzou et le troisième intermédiaire. Pourra alors débuter une descente d’1.7km, rapide et peu technique.

Au kilomètre 35 les coureurs devront grimper la côte de Magès (1.6km à 4.8%).

Les coureurs basculeront ensuite dans la descente de 2.2km peu technique qui les emmènera au pied de la dernière du jour à l’entrée de Rocamadour. Une côte qui n’aura rien à voir avec celles que les coureurs auront vu sur les kilomètres précédents.

Le pied de la côte sera le plus dur avec des pourcentages aux alentours de 11% sur les 300 premiers mètres. Après la seconde épingle la pente va se radoucir et rester aux alentours des 7% jusqu’au sommet.

La route redevient plate à 250m de la ligne, puis un dernier virage droite aux 100m conduira les coureurs à l’arrivée.

Un parcours avec finalement assez peu de longues lignes droite mais que je ne qualifierais tout de même pas de « technique ». La majorité du c.l.m se fera sur des routes départementales ondulantes, et les deux côtes dans le final représenteront la majeure difficulté de ce c.l.m pas totalement plat.


Météo

Il va encore faire chaud demain avec des températures proches des 30°.

Le vent soufflera en provenance du Nord-Ouest, majoritairement de 3/4 face pour l’ensemble des coureurs donc. Il est cependant important de noter que la force du vent sera relativement faible mais ira en augmentant au fur et à mesure de la journée. Entre 7-8km/h entre 13h et 15h puis 10-11km/h par la suite.

Avec ce vent défavorable, j’aurais tendance à donner un léger avantage aux premiers partant.


Les Prétendants

Jumbo : Dire que Van Aert réalise un Tour exceptionnel serait presque un euphémisme tant il a semblé survoler les débats pendant 3 semaine. Demain le parcours lui convient mais j’ai quelques petites objections à émettre. Son horaire de départ tout d’abord (16h16), pas optimale le vent aura commencé à gagner en intensité à ce moment là. Ensuite, s’il a surperformé depuis 3 semaines, qu’en sera t-il face à des hommes qui auront pu s’économiser bien plus que lui ? Il a laissé Laporte sprinter sur la 19ème étape car il sentait ses jambes fatiguées et pas en mesure de réaliser un bon sprint. Enfin, de son propre aveux il partira désavantagé en raison de la tenue qu’il devra porter. Il devra utiliser la combinaison « maillot vert » de l’organisation et non celle étudiée pour lui en soufflerie. Selon lui, il devrait perdre près de 30″ en comparaison avec ses principaux adversaires.

INEOS : Une distance quasiment équivalente à celle qui a vu Ganna devenir champion du monde du c.l.m, mais un parcours plus vallonné. Assez en retrait sur ce Tour comparé à ce qu’on a pu voir de lui auparavant, Pippo avait été impressionnant dans la côte de Brié lors de la 13ème étape. Son accélération avait littéralement fait exploser le peloton et l’italien avait avalé les 1 700m de cette côte à 8% de moyenne en 4 minutes. La côte de l’Hospitalet demain sera moins difficile que la côte de Brié. Ganna s’est encore amélioré cette année dans les montée, je ne pense pas que le D+ le désavantagera tant que ça (sa 5ème place aux JO sur un parcours encore plus difficile, à 2″ de la deuxième place en est la preuve). Il est l’un de ceux qui aura pu s’économiser lors de ce Tour pour arriver plus frais sur ce dernier c.l.m, de plus son horaire de départ (14h05) lui donnera des conditions optimales. 4ème du contre-la-montre d’ouverture (qu’il a fini avec une crevaison à la roue arrière) TopGanna a l’occasion de se rattraper demain.

UAE : Pogacar a probablement déjà perdu le Tour mais cela ne l’empêchera pas de tout donner demain comme il l’a encore confirmé aujourd’hui. Capable de réaliser des chronos excellents lorsqu’il se met en tête de les faire à fond, il ne serait pas étonnant de le voir proche de jouer la gagne demain. Cependant, en partant avant dernier la météo ne sera pas à son avantage et il devrait de plus avoir le même soucis que Van Aert avec la combi de l’organisation par rapport à d’autres concurrents directs. Il faudra aussi voir par rapport aux conséquences de sa chute sur sa performance.

G-FDJ : A l’instar de Ganna, Küng aura lui aussi eu l’occasion de s’économiser un peu plus que d’autres, même s’il a peut-être plus joué le rôle d’équipier protecteur pour Gaudu notamment en première semaine. Son horaire de départ (15h50) devrait le désavantager en comparaison à un concurrent direct comme Ganna, lui qui a de plus déclaré en interview ne pas avoir repéré ce contre-la-montre en avance.

Quickstep : Si je devais citer un bel outsider pour l’étape de demain se serait sans hésiter Cattaneo. Deuxième des championnats nationaux derrière Ganna, l’italien a atteint une vraie régularité dans les top 10 sur l’exercice chronométré depuis deux saisons. La forme de Mattia semble bonne, nous l’avons vu régulièrement à l’avant et surtout son relais pour revenir sur l’échappée de la 19ème étape a été énorme. Un signe qui ne trompe pas. Ajoutons à cela son horaire de départ (14h06) qui concorde avec les conditions météo optimales, certains adversaires qui ne devraient pas le faire à fond comme Vingegaard et Thomas, et Mattia devient un prétendant au podium tout à fait crédible !


Mes Choix

Pour demain, avec toutes les raisons évoquées plus haut je me dirige vers une victoire de Ganna sur ce c.l.m. Sur le podium j’y placerais aussi Pogacar que j’imagine totalement déchaîné et la belle surprise Cattaneo !

  • Ganna @ 3.75 (0.5%)
  • Cattaneo Top 3 @ 10 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :