Tour de France 2022 – Etape 1

Présentation de l’étape

©LeTour.fr

Un contre-la-montre individuel de 13km en guise d’ouverture cette année. Un tracé urbain dans la capitale danoise, plat mais avec plus d’une quinzaine de virages et un petit crochet le long de la mer pour aller voir la Petite Sirène. L’occasion de décerner le premier maillot jaune de cette édition 2022.


Le Parcours

Ce c.l.m débutera par une ligne droite de près de 700m au bout de laquelle se trouvera un virage à gauche. On remarque la présence de mobilier urbain au centre de la route, mais la chaussée reste large malgré tout permettant de le prendre à bonne vitesse.

Suivra ensuite une nouvelle ligne droite de 600m précédant un virage à droite sur une route large, puis de nouveau 800m de ligne droite avant un second virage à droite.

Pas de difficultés ou virages notable par la suite jusqu’au kilomètre 3.2. Sur Google maps, la route est en travaux et, ne connaissant pas Copenhague, difficile de connaître le résultat final. Le virage pourrait se trouver être plus technique que prévu si la chaussée en sortie est rétrécie.

Au kilomètre 3.6, les coureurs prendront à gauche pour faire le tour du Parken Stadium et revenir sur la route précédemment empruntée. 3 virages notables sur cette portion allant du kilomètres 3.6 à 7, mais qui déboucheront aussi sur des voies assez larges. Portion rapide autour du parc.

Il y aura une longue ligne droite entre le kilomètre 5.8 et 8.1 avant un virage gauche débouchant une nouvelle fois sur une voie large, débouchant sur une ligne droite de 400m.

Une portion un peu plus technique ici où les coureurs passeront devant la fameuse Petite Sirène de Copenhague, le long d’une voie plus étroite serpentant le long du Kastellet.

Au kilomètre 9.7 les coureurs retrouveront une chaussée plus classique et une ligne droite de 500m qui les mènera jusqu’à la place pavée où se situe la résidence d’hiver de la famille royale danoise, le palais d’Amalienborg. Les coureurs vont traverser la place et sortir par la droite avant de retrouver une chaussée asphaltée par un virage à 90° sur la gauche au kilomètre 10.4.

Nouveau virage sur la gauche à négocier au kilomètre 11.1 avant une ligne droite jusqu’au kilomètre 12.3.

Il restera alors 3 virages à négocier entre le kilomètre 12.3 et 12.5 où les coureurs ne pourront pas être à pleine vitesse, avant la ligne droite finale de 750m.

A première vu un parcours technique, mais atténué par le fait que la plupart des routes seront larges. Quelques relances à prévoir certes, mais normalement rien sur le papier qui devrait empêcher un spécialiste de l’effort solitaire d’aller chercher le 1er maillot jaune du Tour.


Météo

C’est la grande question. On lit depuis plusieurs jours que la pluie devrait faire son apparition en fin d’après midi. C’est apparemment ce que les équipes ont vu aussi, choisissant de faire partir leurs meilleures chances de victoire (ainsi que les leaders au général) entre 16h et 17h.

D’après les dernières indications météo, la pluie ne pourrait faire son apparition qu’en début de soirée, une fois tous les coureurs partis. En tout cas, avec leurs horaires de départ, les favoris du jour devraient échapper aux gouttes.

Concernant le vent, il devrait souffler en provenance du sud / sud-ouest dans l’après-midi. Il devrait aller en augmentant légèrement, mais le tracé majoritairement urbain devrait assez abriter les coureurs.


Les Prétendants

INEOS : Champion du Monde en titre et récent champion d’Italie, Ganna se présente sur ce chrono comme l’homme à battre. A l’aise sur toutes les distances, il n’a perdu littéralement qu’un seul chrono cette année, prenant la deuxième du c.l.m des UAE derrière Bissegger. Le maillot jaune est un de ses gros objectifs du début de saison (avec les championnats du Monde et le record de l’heure), et on le sait Pippo arrive toujours très bien préparé pour remplir ses objectifs. Les parties techniques ne seront pas forcément un désavantage tant Pippo est bon vireur et puissant.

Jumbo : Van Aert apparaît comme un des très sérieux prétendant au maillot jaune. On ne présente plus ses qualités de rouleurs, il est récemment passé tout prêt de la victoire sur le c.l.m du Dauphiné. Chrono qu’il aurait probablement remporté avec des conditions moins défavorables. Excellent vireur, pour lui aussi la portion plus technique vers le Kastellet ne posera pas de problèmes. Entre temps, Wout a dû se retirer des championnats de Belgique à cause d’un coup au genou. Si le genou ne le fait apparemment plus souffrir, la préparation n’aura pas été optimal. Et ne pas être à 100% pour une étape du Tour peut être rédhibitoire.

EF : Après avoir mis 7″ à Ganna sur 9km au Tour des UAE, Bissegger est définitivement entré dans la liste des touts meilleurs rouleurs contre-la-montre sur chrono court. Puissant, c’est probablement sa capacité a être plus aéro que Ganna qui aura joué dans la balance sur ce chrono où le vent soufflait fortement vent de face sur la dernière moitié du parcours. Il aura été plus décevant sur le c.l.m de Paris-Nice. Touché par le Covid, forcé de se retirer du Tour de Suisse et ne prenant pas part au championnat national, il aura vu sa préparation tronquée. L’impact sur sa performance demain est incertain, mais tous les voyants ne sont pas au vert.

G-FDJ : Autre excellent rouleur contre-la-montre et champion d’Europe, Küng est un habitué des top 5 dans l’exercice. Il semble malgré tout un ton en dessous des deux monstres de la discipline malgré son excellente saison.

UAE : Excellent contre-la-montre, Pogacar aura à cœur de bien faire demain. Cependant, sur un parcours plat comme celui-ci, difficile de le voir rivaliser pour la victoire avec des Ganna ou Van Aert.

Alpecin : Van der Poel a une nouvelle chance de vêtir le maillot jaune en première semaine. S’il semble compliqué de le voir battre les tout meilleurs de l’exercice, on peut s’attendre à un bon chrono de sa part afin de rester placé au sommet du classement dans l’attente (au hasard) de la 5ème étape. Pas sûr que sa combinaison à 3000€ soit suffisante pour faire la différence face aux meilleurs.

Trek : Un peu comme Van der Poel, il me semble difficile d’envisager une victoire de Pedersen sur le c.l.m de demain tant le plateau de rouleur est relevé. En revanche, il jouera sa chance à fond pour tenter pourquoi de récupérer la tunique jaune en première semaine, idéalement au Danemark. l’entreprise s’annonce toutefois compliquée.


Mes Choix

Je pense que Ganna va s’imposer demain, accomplissant un de ses plus grands objectifs de la saison : porter le maillot jaune. La bataille sera rude, mais avec les potentiels gênes au genou de Wout et le Covid de Bissegger, on ne sait pas réellement s’ils seront à 100%.

  • Ganna @ 2.10 (0.5%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :