Critérium du Dauphiné – Etape 8

Présentation de l’Etape

Saint-Alban-Leysse > Plateau de Solaison (137.5km)

Dernière étape de se Dauphiné qui déterminera définitivement le vainqueur de cette édition 2022. 4 ascensions répertoriées demain : 2 en début d’étape et 2 en fin d’étape, avec un final au sommet du Plateau de Solaison.


Le Parcours

Encore un départ qui devrait donner des sueurs froides à quelques hommes dans le peloton ! Dès le départ donner, les coureurs aborderont l’ascension du col de Plainpalais. Près de 9 kilomètres d’ascension à plus de 6% de moyenne. Une montée assez linéaire ou les pourcentages resteront majoritairement entre 6 et 7%.

Suivra ensuite une descente de 13 kilomètres, peu technique malgré la présence de quelques virages en épingle. La deuxième ascension de la journée débutera immédiatement après la fin de la descente au kilomètre 23. Il s’agit du col de Leschaux, long de 8km à 4.3% de moyenne.

Col de Leschaux

Au sommet il y aura une courte portion plane avant d’aborder la descente. Une descente longue de 8km, avec des portions techniques dans sa première moitié. Par la suite, il y aura une portion de plaine dans les alentours du lac d’Annecy d’environ 20 kilomètres avant que le parcours ne redevienne vallonné.

Il y aura en effet deux côtes non répertoriées de 4km chacune sur le parcours entre les kilomètres 60 et 7. La première à 5.5% de moyenne, la seconde à 3%. Après ces deux côtes, une portion descendante mènera les coureurs jusqu’à Thônes au kilomètre 76 où débutera l’ascension vers le Grand-Bornand, qui ne sera pas répertoriée.

Ascension vers le Grand Bornand

L’entrée au dans le Grand-Bornand au kilomètre 88 marquera le début de l’ascension du Col de la Colombière. Près de 12 kilomètres d’ascension à 5.8% de moyenne, les plus forts pourcentages se trouvant vers le sommet du col.

Le sommet sera suivi d’une longue descente de plus de 15 kilomètres qui mènera les coureurs jusqu’à Scionzier au kilomètre 116. Commencera alors une portion de plaine d’une dizaine de kilomètre jusqu’au pied de l’ascension finale.

Descente de la Colombière

Le plateau de Solaison sera juge de paix de cette 8ème étape mais aussi du Dauphiné. Une ascension difficile de 11km à plus de 9% de moyenne, il faudra attendre les derniers hectomètres pour enfin voir les pourcentages moyens repasser sous les 8% !


Météo

De nouveau, du beau temps attendu demain sur les routes du Dauphiné. Les températures seront plus chaude et devraient flirter avec les 30°.

Un vent faible soufflera demain en provenance d’Ouest / Nord-Ouest (moins de 10km/h).


Le Scenario

On l’a vu sur la septième étape, les équipes veulent jouer le jeu et c’est tout à leur honneur ! Malheureusement pour elles, Roglic et Vingegaard semblaient trop fort et une bonne jambe au dessus des autres.

Comment vont-ils se comporter demain ? Avec 1’24 » d’avance sur O’Connor, Roglic est dans une excellente position et n’a pas la nécessité d’attaquer. Sauf défaillance de sa part, on peut même imaginer que le général est joué. Est-ce que INEOS – Bahrain – Uno X et FDJ auront été refroidies par la force des Jumbo au point de ne pas vouloir prendre les choses en main demain ? Si bouger la Jumbo semble difficile il faut aussi voir qu’une place sur le podium final est toujours accessible.

Moins d’une minute sépare O’Connor 3ème de Chaves 11ème, la bataille s’annonce donc rude pour une place sur le podium.

Si toutes les équipes se réservent pour tenter leur va-tout dans la montée de Solaison, cela ne laissent qu’une seule équipe sur qui le point de la course va peser : Jumbo. 2 victoires avec Van Aert déjà, mais est-ce que Roglic ne voudrait pas aller en chercher une pour parachever l’œuvre collective ? Le début de l’étape est à nouveau en côte et devrait encore permettre à une belle échappée de sortir, rendant le contrôle par une équipe seule plus compliqué. Jumbo ne semblait pas forcément intéressée par la victoire d’étape sur la 7ème, s’ils abordent la 8ème étape avec le même état d’esprit, les échappés auront encore de bonnes chances d’aller au bout.

Il y aura tout de même demain quelques portions de plaines où il sera plus simple de gérer l’écart s’ils le souhaitent et l’échappée aura besoin de beaucoup plus de temps au pied de la dernière ascension que ce n’était le cas sur la 7ème étape. Beaucoup dépendra de la taille du groupe qui arrivera à s’extraire du peloton.


Les Prétendants

Jumbo : Sans avoir semblé totalement impérial, Roglic a encore pris du temps à ses adversaires directs aujourd’hui. Désormais leader avec 1’24 » d’avance sur O’Connor 3ème (44″ sur Vingegaard 2ème), le slovène est en excellente position. Nul besoin pour lui d’attaquer, la victoire d’étape n’est pas non plus une nécessité absolue si on se place du point de vu collectif avec les deux victoires de Wout. La grande question est de savoir si Jumbo va vouloir contrôler l’échappée pour permettre à Primoz d’aller chercher la victoire ou non. Son équipier Vingegaard a semblé au moins aussi fort que lui sur la septième étape, et il ne serait pas surprenant de les revoir sur le podium de l’étape ensemble demain, si les échappés devaient être repris. Pourquoi pas d’ailleurs permettre à Jonas d’aller chercher la victoire ?

AG2R : O’Connor aura été le meilleur des autres aujourd’hui, il ne cesse de progresser et d’impressionner ces dernières années. Actuel 3ème au général, il tient une occasion en or de décrocher un podium sur une course par étape WT. Derrière lui de nombreux hommes sont proches et vont tenter de le mettre sous pression. Il faudra choisir minutieusement les roues à suivre dans le final. Mais en fin de compte, la meilleure défense ne serait-elle pas l’attaque ?

Uno-X : Après un très bon Tour de Norvège, Johannessen est en train de s’affirmer de plus en plus comme un homme sur qui il faudra compter au niveau WT dans l’avenir. Cinquième aujourd’hui et désormais 7ème au général à 41″ d’O’connor, on pourrait le voir tenter de gravir quelques marches en plus demain. Dans la Croix de Fer nous avons pu voir Uno-X se porter à l’avant avant que la FDJ ne prenne le relais. Signe qu’ils ne sont pas venus faire de la figuration sur ce Dauphiné. Mais seront-ils prêt à tenter le tout pour le tout, quitte à peut-être perdre une place dans le top 10 ?

EF : Belle performance de Chaves aujourd’hui qui décroche la 6ème place de l’étape. A 1′ au général de la troisième place, il est l’un de ceux que nous devrions voir attaquer demain, et actuellement hors du top 10 il n’aura pas la crainte de perdre sa place.

Les Fuyards

Si personne ne mène la chasse (ou trop tard) les échappés auront une nouvelle chance d’aller chercher la victoire sur cette étape. Des chances loin d’être inexistantes à mon avis.

Intermarché : Hirt termine à moins de 2′ de Roglic aujourd’hui. Certes bien en dessous pour jouer la victoire face aux leaders du général, mais signe que la forme est toujours bonne. J’en faisais mon favori pour la septième étape, pour cette 8ème étape je pense qu’il est un bon choix. S’il ne lui est pas demandé de rester aux côté de Meintjes, 10ème au général.

BikeExchange : J’hésitais à mentionner Schultz dans ma preview d’hier, mais son étape aujourd’hui me conforte dans le fait qu’il soit en forme d’une part, mais aussi capable d’encaisser les grosses journées de montagne. Loin au général, il ne sera pas vu comme une menace même pour les équipes jouant le top 10.

UAE : Ne nous fions pas trop au débours de McNulty, il mériterait d’être plus haut au classement. Du temps perdu sur le c.l.m, mais aussi une crevaison hier qui l’a forcé à produire un effort qu’il paie dans le final. Brandon a de bonnes jambes, mais probablement pas assez pour battre la paire Roglic/Vingegaard à la pédale si Jumbo veut la victoire. S’il parvient à prendre l’échappée, cela fera réagir probablement la Jumbo mais aussi d’autres équipes voulant protéger leur place dans le top 10. Malgré tout, e ne serais pas étonné de le voir se projeter à l’avant.


Mes Choix

Je pense que trop peu d’équipes seront enclins à chasser l’échappée et voudront laisser Jumbo contrôler la course. Aucun besoin de leur côté de chasser, si ce n’est l’envie d’une 3ème victoire d’étape. Dans l’échappée, s’il parvient à accrocher le bon coup bien sûr, je me dirige de nouveau vers Hirt. Si les fuyards devaient malgré tout être revus, je ne pense pas que Jumbo fera cadeau de la victoire, et elle devrait revenir soit à Roglic, soit à Vingegaard. Je me dirigerais plutôt vers le danois afin de le récompenser de son gros travail, et surtout car il a semblé au moins aussi fort que Roglic !

  • Hirt @ 10 (0.15%)
  • Vingegaard @ 6.6 (0.25%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :