Volta à Catalunya 2022 – Etape 6 : Costa Daurada (Salou-Cambrils) > Costa Daurada (Salou-Cambrils) (167.5km)

Présentation de la Course

Une étape accidentée sur la quasi totalité de son parcours, avec le sommet de la dernière difficulté situé à un peu plus de 25km de l’arrivée. Près de 3 000m de dénivelé positif pour cette sixième étape. Peut-être trop compliquée pour les sprinters, mais pas assez pour les leaders au général.


Le Parcours

L’étape va démarrer par un long faux plat montant de plus de 25 kilomètres qui mènera au pied de la première ascension répertoriée de la journée.

Le Coll de la Musera débute après 30 kilomètres de course, long de 10km à 6% de moyenne. Un col aux pourcentages assez réguliers, une bonne rampe de lancement pour un groupe d’échappés de costauds.

Il y aura ensuite une succession de courtes descentes et de courtes ascensions jusqu’au pied de la deuxième difficulté répertoriée de la journée.

Une courte ascension de 3 kilomètres à tout de même 7% de moyenne. Son pied sera situé 57km après le départ de la course.

Les 70 kilomètres suivant ne seront qu’une succession de courtes montée et de descentes un peu plus longues. Aucune difficulté majeure à noter cependant mais un parcours bien casse-pattes. Il faudra attendre le kilomètre 133.5 pour aborder la dernière difficulté répertoriée de la journée.

5 kilomètres à un peu plus de 4% de moyenne. Le pied sera très roulant mais plus nous approcherons du sommet plus la pente se fera raide. Les 2 derniers kilomètres affichent près de 6% de moyenne. AU sommet, il restera 28.4 kilomètres à parcourir.

Au sommet, les coureurs basculeront sur une descente longue d’un peu plus de 6 kilomètres, sinueuse mais sur de l’asphalte en bon état, jusqu’à Duesaïgues.

Les 20 derniers kilomètres de l’étape seront un long et léger faux-plat descendant jusqu’à la ligne d’arrivée.


Météo

De la pluie attendue demain en début et jusqu’au milieu de l’après-midi. Des températures déjà fraîches aux alentours des 10°, mais un ressenti probablement plus froid à cause de la pluie.

Le vent soufflera en provenance du Nord-Est entre 15km/h et 20km/h.

  • Vent de côté sur les 30 premiers kilomètres de course
  • Vent de face dans la première ascension de la journée
  • Vent de côté sur les 50 derniers kilomètres de course

Le Scenario

Bien que le vent ne soit pas propice à cela au départ, le profil de l’étape est taillé à la perfection pour que l’échappée se joue la gagne. Si les sprinters / puncheurs Matthews et Colbrelli étaient encore présent, on aurait peut-être pu douter. Là, la course semble trop compliquée à contrôler pour les équipes de sprinters, et pas assez compliquée pour les leaders. Les échappés devraient se jouer la gagne. Si la pluie est effectivement de la partie, elle aura une grande importance dans la dernière descente technique.


Les Prétendants

QuickStep : Bagioli possède le bon profil pour espérer s’imposer demain. Cela dépendra en grande partie de s’il arrive à prendre l’échappée ou non, mais je le pense capable d’être dans le bon coup qui devrait partir dans le premier col. Il a aussi une bonne pointe de vitesse au sprint et un bon punch. Des performances assez moyennes par rapport à ce qu’on attendait de lui en ce début de saison, mais à ne pas sous-estimer tout de même.

G-FDJ : Entreprenant et en forme sur ce début de saison, Pacher impressionne. Régulièrement aux avant-postes et acteur des courses, on l’a vu en forme sur Paris-Nice, Sanremo ou encore sur ce Tour de Catalogne. Demain sera une bonne opportunité pour lui de concrétiser ce bon début de saison. Armirail a lui aussi montré de très bonnes choses dernièrement, souvent à l’offensive. Il ne serait pas étonnant de la voir de nouveau tenter sa chance demain. Avoir la force du nombre dans l’échappée ne sera pas un luxe !

EF Education : Powless a essayé plusieurs fois de sortir sur la quatrième étape, repris à chaque fois par un peloton qui ne voulait pas laisser sortir. Loin d’être un danger au général, demain sera une autre bonne occasion pour lui de tenter sa chance.

UAE : Une journée pluvieuse, en Catalogne, sur une étape vallonnée. On l’avait déjà vu à l’avant il y a quelques jours, son tempérament offensif pourrait le pousser à y retourner ! Marc Soler trouvera une belle occasion demain de tenter sa chance à nouveau. UAE aura aussi Rui Costa, plus en retrait en Espagne que sur les deux Tours de début de saison. Pas sûr cependant que deux hommes chez eux aient un bon de sortie.

Il y a bien sûr d’autres noms à citer pour demain, il y de grandes chances que l’échappée soit assez conséquente. On peut penser à Clarke pour Israel – Premier Tech par exemple, Jesus Herrada pour Cofidis ou encore Howson pour la BEX.


Mes Choix

  • Bagioli @ 13 (0.1%)
  • Pacher @ 15.2 (0.1%)
  • Soler @ 27.7 (0.1%)
    • T3 @ 10 (0.1%)
  • Powless @ 32 (0.1%)
    • T3 @ 7 (0.1%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :