Tirreno-Adriatico / Etape 4 : Cascata delle Marmore > Bellante (202km)

Présentation de la Course

Quatrième étape de ce Tirreno-Adriatico. Une traversée des Apennins aux nombreuses difficultés, pour un dénivelé positif au delà des 3 000m.


Le Parcours

Parcours de la quatrième étape

Les 40 premiers kilomètres jusqu’au sommet de Torre Fuscello n’offriront que peu de répit au peloton. Les pourcentages ne seront pas insurmontables, mais l’enchaînement ne sera pas simple non plus avec trois ascensions qui vont se succéder.

Profil des 40 premiers kilomètres

Le parcours restera vallonné sur les 20 kilomètres suivant jusqu’au pied de la descente sinueuse de Posta, au kilomètre 61. A ce point, le peloton empruntera la Via Salaria, cette ancienne voie romaine qui reliait Rome à la Mer Adriatique. Les coureurs enchaîneront ensuite sur une portion de 10km en très léger faux-plat montant jusqu’au pied d’une nouvelle ascension longue de 5km à 4.1%, au kilomètre 77.

Il y aura ensuite une longue portion descendante (des pourcentages très légers) de près de 60 kilomètres jusqu’à Ascoli Piceno. Une courte côte suivi d’une descente mènera le peloton jusqu’au circuit final, à 48.5km de l’arrivée.


Le Circuit Final

Un circuit de 20 kilomètres que les coureurs devront parcourir deux fois et demi. Il comporte une côte à gravir trois fois. L’arrivée sera située au sommet de cette côte.

Profil du circuit final
Profil de l’ascension finale

Météo

Encore du beau temps et des températures fraîches attendues demain.

Le vent sera faible en début d’étape, mais devrait augmenter au fur et à mesure de la journée pour atteindre les 12 / 13km/h. Un vent de Nord / Nord-Est quasiment tout l’après-midi ce qui nous donnera une étape avec un vent majoritairement défavorable. L’ascension sur le circuit finale se fera en revanche avec un vent de 3/4 dos.


Le Scenario

Si les quarante premiers kilomètres jouent en la faveur d’une échappée, le reste du parcours jusqu’à l’entrée sur le circuit sera contrôlable. On devrait voir les équipes de leaders se mettre en ordre de marche, et pourquoi pas le team UAE allumer la mèche de loin dans le circuit final.


Les Prétendants

UAE : Avec la manière dont ils roulent cette année, il est impensable de ne pas les voir tenter quelque chose demain ! Deux jours d’affilées nous avons pu voir Soler à l’avant, et quelque chose me dit que demain il tentera encore ! Cela va forcément obliger leurs adversaires à se découvrir et laissera Pogacar au chaud, pour finalement surgir et décrocher la victoire. Actuellement, je ne sais pas si un homme est en mesure de contester une victoire à Pogacar si celui-ci a décidé d’aller la chercher.

QuickStep : Dispose de deux belles options avec Alaphilippe et Evenepoel. Comment vont-ils aborder le final ? Remco n’aura pas le punch nécéssaire pour suivre Pogacar en cas de sprint, Alaphilippe devrait l’avoir mais le slovène est clairement en meilleure forme que lui. Remco devra attaquer, ce qui pourrait permettre à Julian de rester dans la roue de Pogacar. Il faudra être malin et fort pour réussir à le piéger, mais en travaillant en semble, ils peuvent pourquoi pas espérer quelque chose.

INEOS : Est-ce que Ganna pourra conserver son maillot ? Tout dépendra du rythme à laquelle est montée la difficulté dans le circuit final. On a pu voir dernièrement que l’italien grimpe mieux que jamais. La victoire est impossible sans anticiper, mais il devrait s’accrocher au maximum pour défendre son maillot.

Lotto : Wellens pourrait performer sur un final comme celui de demain. S’il est toujours à l’avant il devrait être en mesure de se battre pour une place sur le podium. La victoire semble trop compliquée, même s’il se défend très bien sur les sprints en côte.

AG2R : Cosnefroy très rapide sur les sprints en côte et qui est apparu en forme sur la Drôme Classic. Une belle chance de podium pour le français demain à mon avis s’il parvient à resté accrocher au bon wagon quand la course va se décanter.


Mes Choix

Il pourrait y avoir très peu de suspens demain concernant le vainqueur. Pogacar a faim, il ne cesse de le montrer. La forme est exceptionnelle, et mis à part réussir à le surprendre, il sera très dur à battre. Nous gratifiera t-il d’une course où il va encore broyer ses adversaires ou bien voudra t-il régler cela sur un sprint en côte ? Je partirais plus sur un sprint réduit au sommet de la dernière difficulté. Cosnefroy et Alaphilippe pour compléter ce podium.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :