UAE Tour 2022 – Étape 6 : Expo 2020 Dubai > Expo 2020 Dubai (180km)

Présentation de la Course

Sixième étape de cet UAE Tour, la dernière occasion pour les sprinters de s’exprimer avant le grand final sur Jebel Hafeet samedi.


Le Parcours

Parcours de la sixième étape

L’étape de Dubaï où les coureurs vont « visiter » la plupart des lieux et monuments de la ville. Comme lors des étapes précédentes, de grands et larges boulevard composent la quasi totalité du parcours de cette sixième étape au départ et à l’arrivée de l’Expo 2020 Dubaï. Entre les kilomètres 25 et 70, une bonne partie se fera en ligne droite à l’entrée du désert. Les coureurs entreront ensuite dans la ville pour se diriger vers l’île artificiel de Palm Jumeirah avant de se diriger de nouveau vers l’Expo 2020 Dubaï et rallier l’arrivée.


Les Derniers Kilomètres

Rien à signaler sur les derniers kilomètres de course qui ressembleront à ce qu’on a vu sur la cinquième étape. Deux larges courbes sur un boulevard à 2 et 1km de l’arrivée.


Météo

Des températures aux alentours de 27°. Le vent soufflera en provenance du Nord / Nord-Ouest. Faible en début d’étape notamment sur la partie désertique, il va forcir au fur et à mesure de l’après-midi mais ne devrait pas excéder les 16km/h dans le final. Trop peu pour créer des bordures probablement, mais on surveillera tout de même l’attitude du peloton dans le final sur l’île de Palm Jumeirah et les quelques kilomètres moins abrités à l’approche de la banderole des 10km.


Le Scenario

Le vent ne devrait une nouvelle fois pas être assez fort pour créer des bordures durables au sein du peloton. On se dirige vers un nouveau sprint massif.


Les Prétendants

QuickStep : Victime d’un ennui mécanique aux 600m, Cavendish n’a pu disputer le sprint. Malgré tout, le placement avec Morkov ne semblait pas optimal à ce moment et rien ne dit qu’il aurait été en mesure de remonter assez pour jouer la victoire. Il s’était déjà loupé sur le premier sprint, mais a effectivement remporté le seul sprint qu’il a pu disputer.

Bora : Bennett a été une nouvelle fois très bien emmené, pas de gêne cette fois. Il est battu à la pédale par Philipsen aujourd’hui. Il lui en manque encore un peu et pas sûr que demain la tendance s’inverse quand on voit ce que le belge est capable de faire.

BikeExchange : Encore un loupé du train de la BE, qui n’a jamais pu remonter le peloton dans le dernier kilomètre afin de placer Groenewegen. Vraiment dommage, car avec ce qu’il a montré sur la première étape, je pense qu’il avait des chances de bien figurer sur les sprints cette semaine. Si son train fait les choses correctement demain, il doit se battre pour un Top 3.

Alpecin : L’homme fort à n’en pas douter : 2 victoires et une deuxième place. La puissance, la vitesse, la science du placement, Philipsen excelle et vole en ce début de saison. Très bien placé par Rickaert jusqu’au kilomètre, il fait le choix payant de prendre la roue de Bennett à la flamme rouge. Il est clairement en train de se faire sa place dans le top 3 mondial en 2022.

UAE : Pas vraiment aidé par la crevaison de Pogacar, Ackermann a du se débrouiller seul après le kilomètre. Inutile de préciser qu’il n’a jamais pu se placer correctement pour disputer le sprint. Demain, la protection du slovène fait qu’il n’aura encore que Richeze pour l’aider probablement.

INEOS : Malgré le travail de Ganna dans le dernier kilomètre, Viviani remonte un peu tard et ne peut faire mieux que se battre pour la sixième place. La protection de Yates sur les derniers kilomètres fait qu’il peut manquer de soutien jusqu’assez tard dans le final, et remonter peu s’avérer compliqué. Il a montré être en forme en ce début de saison, bien placé il peut se battre pour le podium.

G-FDJ : Un nouveau loupé de la G-FDJ, où Démare n’a pas réussi à suivre son poisson pilote et pris la mauvaise décision. Une constante sur les sprints de ce Tour des UAE. A noter tout de même que les rôles semblent être inversés dans le train, dans le communiqué de la FDJ il est dit que Sinkeldam a perdu la roue de Guarnieri, et effectivement en regardant de nouveau les images, il semble qu’il y ai un changement dans l’ordre du train. Loupé pour cette première, à voir ce que cela donnera demain.

DSM : Un premier top 10 hier !

Jumbo : Kooij impressionne par sa vitesse. Il prend aujourd’hui une belle deuxième place. Malheureusement limité par le fait qu’il ne dispose d’aucune aide dans les derniers hectomètres, décrocher la victoire sera très compliqué.


Mes Choix

Une troisième victoire pour Philipsen qui a prouvé que par son placement et sa vitesse il est le meilleur sprinter du plateau sur ce Tour. Bennett bénéficie d’un bon train qui lui a permis d’accrocher deux podium en 3 sprints, il ne serait pas étonnant qu’il décroche de nouveau un top 3 demain. Pour compléter le podium, de nouveau le jeune Kooij, que j’ai vraiment hâte de retrouver sur d’autres courses avec un train capable de l’emmener. Dernière chance de Top 3 pour Groenewegen que je n’exclurai pas totalement cependant… Il ne tient qu’à la BE de réussir le job pour le placer, aujourd’hui le train était bien compact mais remonte trop tard.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :