UAE Tour 2022 – Étape 4 : Al Fujairah – Jebel Jais (181km)

Présentation de la Course

Quatrième étape du UAE Tour 2022, 181km avec une arrivée au sommet de Jebel Jais. Première des deux étapes de montagne qui, avec le contre-la-montre d’hier, seront les plus importantes en vue du classement général.


Le Parcours

Un parcours quasiment identique à la 5ème étape du UAE Tour 2021. Qu’on ne s’y trompe pas, lorsqu’on regarde le profil de l’étape du jour, tout se règlera sur l’ascension de Jebel Jais.

Près de 22 kilomètres d’ascension à un peu plus de 5% de moyenne. On le voit sur le profil, l’ascension est très régulière et les pourcentages maximum n’excèderont pas les 7%. Une ascension qui n’a jamais vu de gros écarts se créer entre les favoris, car bien qu’elle soit longue, sa route très large et ses pourcentages roulants ne la rendent pas propice aux attaques dévastatrices. Une ascension qui se monte en puissance.


Météo

Un vent en provenance du Nord-Ouest dans le final aux alentours de 15 km/h. Du fait des nombreux virages en épingle le vent frappera les coureurs différemment, mais en bonne partie défavorable surtout dans les 1 600 derniers mètres où il sera de face.


Le Scenario

Comme dit plus haut, ce n’est pas dans cette ascension que se joue le classement général. Il y a même de grandes chances que les écarts fait lors du contre-la-montre de 9km entre certains des favoris soient plus important que ceux qui seront fait sur la ligne demain ! Le vent défavorable rend peu probable les attaques de loin et c’est probablement un sprint entre les favoris au GC auquel il faut s’attendre. Avec les écarts resserrés, les bonifications sont un enjeux majeur peu de chances qu’on laisse les échappés se jouer la victoire. Une attaque dans le dernier kilomètre, comme Vingegaard l’année dernière, est possible. Mais le Tour était déjà joué à ce moment là, il a eu plus de liberté. Avec en plus le vent de face dans le final demain, je ne suis pas sûr que cela soit la meilleure idée.


Les Prétendants

UAE a dans ses rangs les deux hommes qui doivent être les favoris à la victoire demain. Pogacar, après avoir réalisé un gros chrono, est en très bonne position. On le sait rapide au sprint, demain il y a de grandes chances qu’il soit le plus rapide en cas d’arrivée groupée. Rapide, excellent puncheur et grimpeur, cette étape est pour lui sur le papier. Le deuxième homme est Almeida, tout juste arrivé de la QuickStep. Le portugais est aussi très bien classé au général grâce à son chrono. On le sait aussi rapide si sprint il y a, peut-être aussi rapide que Pogacar en côte. Mais est-ce que les deux arriveront en haut pour jouer leur chance chacun de leur côté ? Joao pourrait aussi être utilisé comme option offensive, pour forcer les adversaires du team UAE à prendre les choses en main dans le final. Avec Majka et Bennett pour les épauler, l’équipe est parée pour la montagne.

Si l’ascension se passe et se joue comme je l’imagine, peu de chance que Yates arrive à creuser des écarts sur ses concurrents pour aller jouer la victoire. Il sera dans le groupe de tête là-haut, je n’en doute pas, mais il ne pourra pas arriver seul. Et au sprint, il y aura toujours mieux que lui. Il pourra compter sur Kwiatkowski et pourquoi pas Ganna sur une partie de l’ascension, mais INEOS semble moins équipée que le team UAE en montagne.

Dumoulin en prenant la troisième place du chrono se place très bien au général. Une ascension comme celle de demain est parfaite pour ses qualités, il avait pris la deuxième place ici en 2019 en, lançant le sprint aux 250m, seulement dépassé par Roglic sur la ligne. Une place dans le top 3 pour le néerlandais n’est pas à exclure.

Très bon chrono de Vlasov aussi qui est toujours dans la course au classement général. La forme est bonne en témoigne son début de saison. Demain, comme Yates, je ne le pense pas en mesure de lâcher ses adversaires directs, et au sprint difficilement top 3 face à cette adversité. Il pourra compter sur Konrad et probablement Hindley comme soutient dans l’ascension

A l’image d’UAE, la Bahrain pourrait avoir deux options. Mäder relégué à 45″ et 41″ de Dumoulin et Pogacar pourrait être utilisé comme solution offensive dans le final, permettant à Bilbao de rester sagement dans les roues en attendant le sprint final. On connait la vitesse de l’espagnol, tout à fait capable de réaliser une bonne performance demain.

Dans le bon groupe, on devrait aussi retrouver des hommes comme Hirt et Masnada, Bardet ou encore Powless. En cas de sprint, je pense qu’il sera difficile cependant pour ces hommes d’accrocher le podium mais ils pourraient tenter d’anticiper pour éviter cela.


Mes Choix

Pour demain, difficile d’aller contre Pogacar et ce quelque soit le scenario. Je ne vois pas où il peut-être battu sur cette montée, à moins que nous assistions à une ascension tactique où les favoris se regardent et laissent partir un ou plusieurs hommes dans le final. Mais j’en doute. Sur le papier, son équipier Almeida est aussi dans les plus rapides des leaders, et s’il ne lui a pas été demandé de trop travailler pour Pogacar, alors il sera assez frais pour disputer une place sur le podium et ôter des secondes de bonifications aux adversaires de son leader. Pour compléter le podium, hésitation entre Dumoulin et Bilbao, mais je vais partir sur l’espagnol pour accompagner les deux hommes de l’UAE sur la boîte.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :