Tour de la Provence 2022 – Prologue (7.1km)

Présentation de la Course

Absent des éditions 2020 et 2021, le contre-la-montre d’ouverture est de retour sur cette septième édition du Tour de la Provence. Un prologue de 7 kilomètres de long dans Berre-L’étang, sans réelles difficultés qui permettra surtout d’établir une première hiérarchie.


Le Parcours

Parcours du Prologue

100 mètres après le départ du prologue, les coureurs devront déjà négocier un rond-point assez tortueux.

Rond-point après 100m
Ligne droite 600m

A la sortie de ce rond-point, les coureurs emprunteront une ligne droite longue de 600 mètres.

Après 800 mètres de course, un nouveau rond-point à négocier, un peu plus piégeux car la chaussée se rétrécie avant de l’aborder.

Rond-point 800m
Entrée du rond-point, 1.4km

Au kilomètre 1.4, nouveau rond-point technique à gérer. A prendre par la droite pour prendre la troisième sortie.

Sortie rond-point

Enchaînement de deux ronds-points aux kilomètres 1.8 puis 2.2. Toutefois, moins technique que le précédent.

Rond-point, km 2.2
Rond-point, km 1.8
Demi-tour, km 3.7

Il y aura ensuite une longue ligne droite d’un kilomètre et demi, jusqu’au kilomètre 3.7. Les coureurs effectueront alors un demi tour à un large rond-point pour retourner dans Berre L’Etang.

Les coureurs prendront donc de nouveau cette ligne droite d’1.5km de long en sens inverse, jusqu’au kilomètre 5.4 et un virage gauche.

Virage gauche, km 5.4
Rond-point, km 5.8

Au kilomètre 5.8, nouveau rond-point à prendre par la gauche, sortie en face.

Ligne droite de 700m jusqu’au kilomètre 6.6, avec une courbe à négocier sur la gauche.

Virage gauche, km 6.6
Ligne droite vers arrivée

Les derniers 700 mètres de course seront en ligne droite, jusqu’à l’arrivée.

De manière globale, c’est donc un parcours peu technique mis à part quelques ronds-points à bien anticiper pour ne pas perdre trop de vitesse en les négociant. Un parcours pour spécialistes.


Météo

Météo France

Des températures comprises entre 12 et 14° tout l’après midi, des conditions climatiques quasi identiques pour tous concernant.

En cyclisme, le vent est un facteur important, et encore plus sur lors des épreuves contre-la-montre où les coureurs s’élancent sur le même parcours, mais à des horaires différents.

  • A 14h, le vent soufflera provenance du Sud-Ouest, aux alentours de 9km/h. De face sur les 100 premiers mètres, puis de dos jusqu’au demi-tour au kilomètre 3.7, et enfin de face jusqu’à l’arrivée.
  • Entre 15h et 17h, le vent proviendra toujours du sud-ouest. Toujours de dos jusqu’au demi-tour, puis de face jusqu’à l’arrivée. La force du vent sera là légèrement supérieure, entre 10 et 11km/h.

Les Prétendants

Un parcours peu technique et roulant, des conditions météo qui ne devrait pas avantager outrageusement les premiers partants : les spécialistes du contre-la-montre devraient être à l’honneur demain !

INEOS comptera dans ses rangs le double champion du Monde Ganna. Pas besoin d’en faire des tonnes, sur un contre-la-montre plat comme celui-ci, et en l’absence des autres cadors de la discipline, s’il est en bonne condition, ce c.l.m est pour lui. Il y aura aussi le jeune Hayter pour ramener un résultat sur ce chrono. Le champion de Grande Bretagne du c.l.m a toujours su ramener de bon résultats, comme sa récente huitième place lors des championnats du Monde ou encore sa 3ème place sur le chrono de l’Etoile de Bessèges 2021.

L’absence d’Asgreen, touché par le Covid, est une vraie perte pour QuickStep, pour l’épreuve dans sa globalité et plus spécifiquement pour ce contre-la-montre. Malgré tout, l’équipe peut compter sur un Alaphilippe à l’aise dans l’exercice qui le fera très certainement à fond dans l’optique du classement général. Il faudra aussi surveiller la performance du jeune Van Wilder qui a déjà montré ses prédispositions dans cet exercice, notamment l’année dernière ou il prend la 5ème place du chrono du Dauphiné et la 4ème de celui du Tour de Romandie. Les distances n’étaient pas les mêmes, à voir comment il se comporte sur un prologue plat de 7km.

Il y aura bien sûr d’autres outsiders à observer, à commencer par le jeune Skjelmose Jensen de la Trek qui avait signé une belle troisième place sur le c.l.m du Tour du Luxembourg en 2021. A surveiller, surtout quand on voit les performances du Team Trek sur le c.l.m de l’Etoile de Bessèges. Nous aurons un œil aussi sur Latour, toujours présent dans les contre-la-montre et qui bénéficie en plus des vélo Specialized désormais.


Mes Choix

Difficile d’aller contre Ganna demain. Une belle prestation à Bessèges met en confiance. Demain le plateau ne sera pas relevé en l’absence de ses principaux adversaires habituels. Pour les places sur le podium, cela semble un peu plus ouvert. J’y mettrais tout de même Hayter capable de bien performer sur les contre-la-montre ainsi que Skjelmose Jensen.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :