Volta a la Comunitat Valenciana – Etape 4 : Orihuela – Torrevieja (193.1km)

Présentation de la Course

Quatrième et avant dernière étape de cette Volta a la Comunitat Valenciana. Les deux étapes restantes semblent destinées aux sprinters, car pour rappel, il n’y aura pas de contre-la-montre cette année. Le classement général a très probablement été décidé hier, avec la démonstration de Vlasov.

Le Parcours

Parcours de la quatrième étape

Une seule difficulté au programme aujourd’hui, l’ascension de Campules. 7.9 kilomètres d’ascension à 2.9% de moyenne, rien qui ne causera de problèmes aux grosses cuisses du peloton, surtout que le sommet est placé à plus de 120 kilomètres de l’arrivée.

Passé ce point, le peloton se dirigera vers Torrevieja où il devra réaliser un tour de 40km dans la ville et autour de la Laguna de Torrevieja.

Circuit final

Les Derniers Kilomètres

Longue ligne droite

A 10 kilomètres de l’arrivée, les coureurs emprunteront cette large 2 voies sur 2 kilomètres.

Il y aura un premier repecho d’un kilomètre à 3% à 10km de l’arrivée.

A 8.2 kilomètres de l’arrivée, le peloton prendra la sortie par la droite au rond-point, afin de rentrer dans la ville. La sortie débouchera sur une route large

Rond-point droite
Route à la sortie du 1er rond-point. 8km du but.
Sortie repecho, 6.9km de l’arrivée

A 6.9 kilomètres de l’arrivée, il y aura un second repecho de 600m à 5.4%. Repecho qui débouchera sur une chaussée un peu moins large que la route venant d’être empruntée.

A 4.7 kilomètres de l’arrivée, virage à 90° sur la droite sur une chaussée plus étroite. La route s’élargira de nouveau assez rapidement.

4.7km de l’arrivée, virage droite
Rond-point gauche, 3km

Aux 3 000m, il y aura un rond-point à négocier, avec une sortie à gauche. La sortie débouchera sur un boulevard long d’un kilomètre avant que la route ne rétrécisse à

Route rétrécie, 2km

A 1 400m de la ligne, nouveau virage à 90° sur la droite. La route s’élargira 800m plus loin à l’entrée sur le boulevard de l’arrivée.

Virage 90°, 1.4km
Courbe 350m

A 350m de la ligne, la route fera une large courbe sur la gauche, qui se prend à pleine vitesse et débouchera sur la ligne droite d’arrivée aux 250m.

Dernière ligne droite

Météo

Temps nuageux avec des températures autour de 15°. Le long de la côte, entre les kilomètres 132 et 150, le vent sera en provenance du Nord-Est, trois-quarts dos, et soufflera à plus de 20km/h. En théorie, le sens du vent ainsi que sa force sont suffisant pour créer des bordures. Les routes seront exposées jusqu’à Torrevieja.

Si des bordures doivent être crées ce sera certainement sur cette portion d’un peu moins de 20 kilomètres menant à Torrevieja. Le changement de direction avec l’entrée sur la national sans abri aux alentours de La Marina semble être l’endroit où il vaudrait mieux se trouver en tête du peloton pour éviter toute mésaventure. Il restera tout de même plus de 40km à parcourir une fois entré dans Torrevieja. Est-ce qu’une équipe tentera de tout faire exploser sur ces 18 kilomètres ?

Le Scenario

S’il faut surveiller les risques de bordure, le scenario le plus probable reste tout de même celui d’un sprint massif. La QuickStep aurait pu être tentée de renverser une dernière fois la course pour faire basculer le classement général. Mais les chances que cela réussisse sont loin de 100%, et possédant le sprinter le plus rapide du peloton, ils ont tout intérêt à ce que la victoire se joue au sprint.

Les Prétendants

Jakobsen était littéralement en démonstration sur la deuxième étape. Avec le train de la QuickStep, il y a peu de chance que le résultat soit différent demain. Le plus rapide, le plus puissant : L’homme à battre.

Molano a pris une belle deuxième place lors du sprint de la deuxième étape, un sprint en côte qui lui convenait. Moins à son avantage que certains sur les sprints plats, il aura tout de même son mot à dire. En revanche, la perte de Gibbons n’est pas une bonne nouvelle pour lui et son train. Il est tout de même en bonne forme, en témoigne ses 2 deuxième places depuis le début de la saison. Très dur de gagner demain, mais un podium est une nouvelle fois accessible.

Viviani a pris une belle, et surprenante, troisième place lors du sprint de la deuxième étape. Est-ce que comme il l’a dit, ce titre de champion du Monde de l’élimination lui a redonné la confiance ? Le final jeudi était en côte, donc particulier. Est-il capable d’accrocher un nouveau podium ? J’ai envie de le croire.

Kristoff a disposé d’un train excellent sur la deuxième étape, mais malheureusement un peu court, il s’est écroulé sur le haut de la bosse. Demain, s’il est emmené de la même manière, je ne serais pas étonné de le voir sur la boîte !

32ème et hors du coup sur le premier sprint, Nizzolo a une chance de se racheter demain. Assez incertain sur son état de forme et sur les raisons de sa non présence dans le final (il semblerait qu’il soit tombé), demain lui offre une chance de se racheter. Avec le plateau de sprinter présent, il a les capacités de décrocher un podium.

Mes Choix

Jakobsen et la QuickStep ont toutes les cartes en main pour décrocher la victoire, j’ai presque envie de dire qu’il ne tient qu’à eux de perdre cette course. Pour l’accompagner sur le podium, je vois un Kristoff revanchard bien aidé une nouvelle fois par son train et lancé parfaitement par Pasqualon. Un Viviani retrouvé pour compléter le podium de cette quatrième étape.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :