Volta a la Comunitat Valenciana – Etape 3 : Alicante – Antenas del Maigmo Tibi (156.3km)

Présentation de la Course

Troisième étape de cette Volta a la Comunitat Valenciana, l’étape reine que tout le monde attend ! Celle qui, à n’en pas douter, désignera le vainqueur final de cette édition, malgré les deux étapes restantes. 156 kilomètres et plus de 3 600m de dénivelé positif, cinq ascensions répertoriées pour un final en apothéose : voilà ce qui attend les coureurs demain !

Le Parcours

Parcours de la troisième étape

S’il n’y aura rien à signaler sur les 50 premiers kilomètres de course, la première difficulté se présentera au kilomètre 56.2. Le Coll de Rates, classé en deuxième catégorie, est long de 13 kilomètres à 4.3% de moyenne. Loin de l’arrivée, peu de chances que des mouvements de courses entre les favoris aient lieu ici.

Coll de Rates

La deuxième ascension répertoriée de la journée débutera au kilomètre 81.3. Classée en 3ème catégorie, l’ascension vers Fageca est longue de 4 kilomètres à 3.7% de moyenne. Une ascension très roulante avec peu de pourcentage.

Au kilomètre 104.7, début de la troisième ascension de la journée. 11.2 kilomètres d’ascension à 4.5% de moyenne. Si les premiers kilomètres seront très roulant, la deuxième partie de l’ascension affichera des pentes avec plus de pourcentages. Il rester 39 kilomètres à parcourir au sommet.

A la suite d’une longue descente roulante de 20 kilomètres et l’entrée dans le village de Xixona, le peloton se présentera au pied de l’avant dernière ascension de la journée. De forts pourcentages, mais verra t-on déjà des attaques, quand on sait la difficulté que présente l’ascension finale ?

Une terrible ascension de près de 10 kilomètres à 7.5% de moyenne. Mais lorsqu’on regarde de plus près on remarque que la première moitié est bien plus simple, faisant drastiquement baisser la moyenne d’ascension. Les 5 derniers kilomètres affichent une moyenne de 10.5%, et seront sur une route plus étroite. De plus, il y aura une portion de gravel longue de 1 700m, qui prendra fin à 1 kilomètre de l’arrivée. En reconnaissance ici-même avec son équipe, Evenepoel a déclaré qu’il pensait que le GPS leur avait indiqué une mauvaise direction. De quoi nous donner une idée de la difficulté de cette ascension finale !

Début des 5 derniers kilomètres

Météo

De nouveau des températures autour de 20° et toujours un vent faible (entre 6 et 8km/h) qui devrait avoir peu d’influence.

Le Scenario

Il est fort probable que l’étape se résume à une course de côte dans la dernière ascension, et plus précisément dans les 5 derniers kilomètres. Peu de chance que l’échappée aille au bout, beaucoup d’équipes seront intéressées par la chasse, pour les bonifications qu’apporte la victoire vu les écarts resserrés au classement. Les pourcentages terribles font que les hommes les plus forts seront à l’avant, et les écarts pourraient être conséquent, bien que l’ascension ne fasse « que » 5 kilomètres. Les hommes en forme avant-hier seront à n’en pas douter ceux ayant le plus de chances de s’imposer ici.

Les Prétendants

Commençons par l’évidence. Evenepoel a écrasé la concurrence sur la première étape et répond aux questions qu’on pouvait se poser : oui, Evenepoel est de retour. Et il n’avait pas de temps à perdre ! Nul doute que demain il tentera de décrocher une seconde victoire, la question est de savoir quand il placera son accélération. Aux 5 kilomètres cela semble un peu trop risqué. Attendra t-il la portion de gravel pour produire son effort ? On peut s’attendre à une démonstration comme sur le Picon Blanco en 2020 où, assis sur la selle, il était tout simplement parti sans donner l’impression de vouloir détruire ses adversaires. Le grand favori pour demain.

Est-ce qu’un homme est en mesure de battre Remco demain dans cette ascension ? Difficile à dire, mais en cyclisme, rien n’est impossible. Vlasov a montré tenir une très bonne forme sur ce début de saison, il l’a encore prouvé avant-hier dans la dernière ascension où il a été le seul à pouvoir limiter la casse face à Evenepoel. Lors de l’attaque d’Evenepoel, il se fait piéger en étant dans une cassure, erreur stratégique car quand on voit son contre, on se dit qu’il avait de belles jambes. On ne saura pas s’il était en capacité d’accrocher la roue du belge, surtout qu’il y a de grandes chances qu’Evenepoel ai eu de quoi en remettre une sur le haut de la côte. Quoi qu’il en soit, Vlasov voudra défendre sa deuxième place et pourquoi pas mieux s’il en a les moyens. Ce type d’ascension lui convient.

3ème de la première étape, Rodriguez a réalisé une très bonne ascension basculant avec le groupe Mas/Valverde. 3ème au général il a probablement gagné le rôle d’homme protégé et défendra chèrement sa place sur le podium. Un ton en dessous tout de même face au deux cités plus haut, il gardera surtout un œil sur les hommes juste derrière lui au classement. Avec Tao et Sivakov, INEOS dispose d’une belle force frappe pour faire bouger les choses.

La paire Mas/Valverde justement profitera du surnombre pour tenter de mettre leurs adversaires en difficulté. Est-ce que l’un se sacrifiera pour l’autre ? Mas a pour moi les meilleures chances des 2 de bien figurer demain. Sont-ils déjà résignés face à la force de Remco ou tenteront ils tout de même le tout pour le tout ? Réponse demain.

Derrière, il semble que les outsiders soient condamnés à se jouer les accessits. Malgré leurs bonnes prestations sur la première étape, je ne pense pas Fuglsang et De La Cruz en mesure de jouer le podium demain. Idem pour Tolhoek qui semble plus en forme que Ciccone côté Trek, sans vraiment de surprise. L.L. Sanchez a aussi réalisé une belle ascension, mais comme les hommes cités juste au dessus, un podium me paraît peu probable.

Mes Choix

Les deux premières places devraient selon toutes vraisemblances se jouer entre Evenepoel et Vlasov. Si le belge est logique favori au vue de sa démonstration mercredi, j’ai besoin d’avoir une réponse à ma question concernant les capacités de Vlasov. Je ne le crois pas plus fort qu’Evenepoel, mais je le pense plus proche que ce qu’on pourrait penser. Et sur un final comme demain, un rien pourra faire la différence. Il est dans une excellente forme, les pourcentages demain lui conviennent, et je ne pense pas qu’il veuille se contenter de défendre une deuxième place. Mon choix de demain est Vlasov battant Evenepoel dans un sprint à deux au sommet, mais le belge gagnera le général. Pour une place sur le podium, j’hésite entre un Movistar et un INEOS, les équipes possédant plusieurs cordes à leur arc. Je partirais tout de même sur Geoghegan Hart. A 15km de l’arrivée mercredi, il a eu un problème mécanique le forçant à changer de vélo. Il fini tout de même dans les 20 premiers à 1’24. Demain, sans soucis ou autres problèmes, il pourrait être bien plus haut.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :