Tour de France 2021 – Etape 3 : Lorient – Pontivy (182.9km)

Troisième étape de ce Tour de France. Après deux étapes qui ont couronné les 2 probables meilleurs puncheurs au Monde actuellement, l’arrivée à Pontivy semble destinée aux purs sprinters du peloton.

LE PARCOURS

1 500m de dénivelé positif sur cette étape et seulement 2 difficultés de 4ème catégorie répertoriées sur le parcours et un final plat à Pontivy, voici ce qui attend les coureurs du peloton demain. Aucune difficulté ne devrait mettre à mal les purs sprinters sur cette troisième étape. Il est toujours intéressant de se pencher sur les derniers kilomètres d’une étape dédiée aux sprinters.

Les 20 derniers kilomètres de l’étape seront mal-plat, j’entends par là que la route ne sera pas totalement plate, sans être pour autant trop vallonnée et trop difficile pour le sprinters. Tout cela va mener à une portion descendante de 7.4km à 2.9km de l’arrivée et l’entrée dans Pontivy.

La route ne sera pas large sur toute la descente et il sera très compliqué voire impossible de se replacer avant l’entrée dans Pontivy. La meilleure chance d’aborder les 3 derniers kilomètres en tête du peloton sera de basculer au sommet de la dernière des petites côtes à 7.5km de l’arrivée dans les premières positions.

Descente à 7.5km de l’arrivée

La fin de la descente marquera donc l’entrée dans Pontivy, à 2.9 kilomètres de l’arrivée. Et l’entrée dans la ville ne sera pas simple avec un rond-point qui viendra rétrécir la route avec un virage à gauche. Il y aura ensuite une ligne droite de 500m sur une route pas nécessairement large, difficile de s’y replacer correctement.

Entrée dans Pontivy, 2.9km de l’arrivée
Ligne droite de 500m

Cette ligne droite débouchera sur un double virage à droite, avec une chaussée rétrécie par du mobilier urbain au milieu de la route à l’amorce du premier des 2 virages.

1er virage droite, 2.3km de l’arrivée
Second virage droite

Après ce second virage droite, il y aura une ligne droite de 700m, qui marquera une courbe large sur la gauche dans ses 200 derniers mètres. Il faudra faire attention à l’intersection après 600m sur cette ligne droite. Au bout des 700m, le peloton devra aborder un point technique avec un rond-point. La route sera réduite à une file avec un virage serré à gauche.

Passé ce rond-point, c’est une ligne droite de 1.4 kilomètre qui s’offrira au peloton jusqu’à la ligne d’arrivée. A 800m de la ligne, un « vrai-faux » rond-point sera la dernière difficulté du jour. De ce que je vois, cela ressemble plus à une plaque au centre de la route qu’à du vrai mobilier urbain, mais pas un simple marquage au sol non plus. Dans le doute, autant l’éviter si possible ! Enfin, aux 200m la route marquera une courbe sur la droite vers la ligne. Prendre la corde à droite sera donc la trajectoire la plus courte.

800m de la ligne
200m de la ligne

METEO

C’est la vraie question du jour, quel impact aura la météo sur le scenario de la course. La pluie est attendue tout l’après-midi et cette fois les coureurs ne devraient pas y échapper. Il faut s’attendre à une journée difficile, avec peut-être des pluies fortes et orages sur la fin d’après-midi.

Le vent sera aussi de la partie, il soufflera en provenance du Nord-Est toute la journée à des vitesses entre 15 et 20km/h. Cela signifie qu’une grande partie de la course, entre Carnac et Josselin (kilomètres 30 à 107) se fera vent de face et 3/4 face. Il faudra être attentif aux potentielles tentatives de bordures à la sortie des villages sur cette portion de 70 kilomètres. Toute la zone ne sera pas découverte, mais certains endroits oui. Je ne suis pas certain que les portions découvertes soient suffisamment longues pour permettre la création de bordures durables, mais on ne sait jamais.

Le sprint final se fera vent de face. Si la majeure partie de la ligne droite de 1 400m sera un peu plus abritée grâce aux habitations, les 200 derniers mètres seront eux plus découvert. Attention à ne pas lancer trop tôt.

LES PRETENDANTS

Le vent défavorable ne sera pas pour favoriser les échappés, surtout sur la première étape qui devrait se terminer par un sprint massif. Il est peu probable que les équipes de sprinters laissent passer cette occasion.

La météo jouera un rôle important sur les organismes toute la journée, mais surtout dans le final. La descente vers Pontivy et l’entrée dans la ville sera rendue encore plus dangereuse avec la nervosité du peloton. Etre placé à l’avant aux 3 kilomètres sera primordial pour jouer la victoire mais aussi et surtout pour éviter d’être pris dans une potentielle chute. La bataille fera rage en haut de la dernière côte à 7.5km de l’arrivée, les équipes de sprinters mais aussi des leaders au GC qui voudront éviter toutes mauvaises surprises avant les 3 bornes.

Ewan partira avec le statut d’ultra favori demain, et ce pour deux raisons : il possède probablement le meilleur et le plus long train sur ce Tour, et il est surtout l’homme le plus rapide du peloton. A la vue du final, avoir un long train sera primordial pour être emmené et surtout déposé pas trop loin de la ligne, à cause du vent de face. Ewan est excellent sur les sprints vent de face, lui qui aime naviguer entre les roues et jaillir au dernier moment. Point noir au tableau, Ewan remporte très rarement les premiers sprints massifs d’un GT, nous en avons encore eu la preuve sur le Giro. Malgré tout, difficile d’aller contre l’australien tant tout semble le désigner comme favori.

Ce vent de face ne sera pas pour favoriser les sprinters qui aiment lancer de loin comme Merlier. J’ai tendance à penser que le belge partira avec un désavantage donc, bien qu’il reste un des hommes les plus rapides présent. Attention tout de même, il a chuté lors de la première étape et pourrait s’en trouver diminué. Malgré son maillot jaune, je pense que VdP sera utilisé dans le train et ne sera pas le sprinter attitré sur le plat. Ce rôle de sprinter peut aussi revenir à Philipsen si Merlier ressent trop les séquelles de sa chute.

Démare est arrivé sur ce Tour avec un train tronqué du à la présence de Gaudu et la nécessité d’emmener des coureurs pour le protéger. Pire, il perd en plus un homme de son train dès la première étape sur chute. Un vrai point négatif pour Arnaud dans un final pareil, que je ne pense pas en mesure de jouer la victoire demain.

Van Aert ne sprintera pas tout de suite, il a déclaré vouloir se concentrer sur le contre-la-montre pour garder des forces et tenter d’aller chercher le maillot jaune avant de s’impliquer dans les sprints massifs.

Cavendish fait son retour sur le Tour avec pour objectif une victoire d’étape. Avec Asgreen, Ballerini et surtout Morkov à disposition il dispose d’un bon train pour le positionner à la perfection. Le britannique est en forme, et viendra en confiance après sa victoire sur une étape du Tour de Belgique, en grande partie grâce à Morkov.

Deux inconnues pour demain : qui sprintera pour la Trek et est-ce que pour la DSM Bol arrivera à se positionner correctement pour le sprint ? Bien qu’étant allé au sol lors de la première étape, Pedersen pourrait être la carte de la Trek demain. Avec les séquelles de la chute, pas sûr qu’il ai les moyens de s’imposer. Le temps sera un avantage pour lui demain.

Cees Bol possède indéniablement une excellente pointe de vitesse. Malheureusement, de gros problème de placement l’empêchent bien souvent de jouer la victoire. Bien positionné, il peut tout à fait viser le podium, mais trop inconstant pour en faire un clair favori.

Si la course est rendu très difficile à cause du mauvais temps et que certains sprinters se retrouvent hors jeu avant le final, Sagan et Colbrelli pourrait viser une place sur le podium. Dans un scenario classique, difficile de les voir Top 3.

MES CHOIX

De mon point de vue tout désigne Ewan demain : sa vitesse, son train et le sprint vent de face. De plus, avec des Merlier et Pedersen blessés, un Démare avec un train peu court, une partie de ses adversaires principaux apparaissent diminué. Cavendish trouvera lui aussi une occasion en or de chercher une belle place et il pourra compter sur Morkov pour le déposer.

  • Ewan @ 2.40 (0.5%)
  • Ewan et Cavendish podium @ 3.60 (0.25%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :