Criterium du Dauphiné – Etape 6 : Loriol-sur-Drôme – Le Sappey-en-Chartreuse (167.5km)

Sixième étape du Dauphiné, relativement plat sur les 115 premiers kilomètres, les choses vont devenir intéressantes dans le dernier tiers de la course, avec une arrivée en côte.

LE PARCOURS

Rien de notable à signaler sur les 114 premiers kilomètres où la route sera majoritairement plate. A ce moment de la course, les coureurs emprunteront la première ascension répertoriée de la journée.

Le col de la Placette, 6.1km à 6% de moyenne. Rien d’insurmontable ici. Le sommet sera situé à moins de 50km de l’arrivée.

A la suite d’une courte descente et d’une portion de plat, les coureurs se présenteront au pied de la seconde ascension, plus longue que la précédente.

Le col de Porte est long de 14 kilomètres à 5.6% de moyenne. On remarque qu’il se décompose en 3 parties distinctes. Les 3 premiers kilomètres à 7% de moyenne, puis une portion plane de trois kilomètres avant d’entamer la dernière portion où les 5 derniers kilomètres ne passeront pas sous les 7% de moyenne.

La descente sera longue de 10 kilomètres et assez technique. De forts pourcentages et de nombreux virages en épingles verront peut-être les meilleurs descendeurs du peloton tenter de créer un écart pour aborder les 10 derniers kilomètres en tête.

Le bas de la descente marquera le pied de l’avant dernière ascension. 3.7km à 5.2%.

Au sommet de la Côte de la Frette, il y aura un replat de près de 3 kilomètres avant d’aborder la dernière ascension, longue de 3.3km à 6.2% de moyenne. Les portions les plus pentues se situent au pied, avec un replat au kilomètres. Les 500 derniers mètres vont ensuite s’élever de nouveau à 6.7% de moyenne, de quoi nous donner un sprint entre puncheurs !

METEO

Si le soleil sera au rendez-vous au départ de l’étape, de potentielles averses sont annoncées sur la fin de course après 15h. Rien de certain pour le moment, mais si elles devaient arriver, ce serait au moment du Col de Porte et de sa descente. Compte tenu de sa technicité, une équipe pourrait être inspirée pour tenter de forcer la sélection en prévision du final, qui lui ne devrait pas être assez sélectif. Encore une fois, rien de sûr, mais élément à prendre en compte et vérifier.

Le vent sera aussi présent, surtout en début d’étape. Il soufflera en provenance du Sud-Ouest, poussant les coureurs dans le dos jusqu’à Saint-Laurent-du-Pont au kilomètre 130. Il faiblira au fur de la journée pour finir entre 5 et 10km/h dans la dernière heure de course. Entre Saint-Laurent et Grenoble le sens du vent sera fluctuant et il est difficile de donner avec certitude sa direction. Il semblerait d’après les données que la portion la plus difficile du Col de Porte ainsi que sa descente soient vent de face, l’ascension finale elle devrait être vent de dos.

LES PRETENDANTS

Une nouvelle fois l’étape est facile à contrôler si des équipes le désirent. Bien que le vent de dos donnera des espoirs supplémentaires aux échappés, les 115 premiers kilomètres plat permettront au peloton de les garder à portée de tir. Qui trouvera un intérêt à rouler ? Avec le gros week-end en prévision, nous sommes en droit de nous poser la question.

Si la Bahrain roule depuis 5 jours pour Colbrelli, l’étape de demain devrait être un peu trop difficile pour lui. Les ascensions dans le final semblent trop rapprochées pour qu’il puisse s’accrocher jusqu’au bout et tenter de décrocher l’étape.

Si un homme dangereux au classement prend l’échappée, Bora pourrait se mettre à la planche, comme ce fût le cas avec Asgreen aujourd’hui. Si le maillot de Postlberger ne tient qu’à un fil, ses équipiers Kelderman et Konrad ne devraient pas être cantonnés au rôle d’accompagnateurs dans le final. S’il est lâché dans la dernière ascension, les deux autres pourraient avoir carte blanche et possèdent une bonne pointe de vitesse.

Astana pourrait aussi être intéressée, avec Lutsenko à 1 » et Izagirre à 9, c’est le maillot jaune qui est à portée de main des kazakhs.

Qu’en sera t-il d’INEOS ? Ils n’ont pas chassé aujourd’hui, mais sont montés à l’avant lorsque les échappés ont été repris et que la victoire a semblé possible. Prendront-ils les choses en main demain ? Thomas dispose d’un bon finish sur un sprint punchy.

Encore une fois, Valverde trouvera un final à sa mesure demain, et Movistar pourrait être tentée de maintenir un écart raisonnable avec l’échappée pour les reprendre au niveau du Col de Porte. Mais avec la Movistar, on ne sait jamais !

La Groupama et AG2R pourrait aussi venir se mêler à la chasse si celle-ci se met en marche, respectivement pour Gaudu et O’Connor. Gaudu est à une minute au général et pourrait disposer d’un peu de marge en cas d’attaque dans le final. Le final justement lui convient très bien, notamment le kick de 400m, David possède un bon punch. O’Connor avait tenté sa chance sur la deuxième étape, et avait réussi à s’extraire du peloton dans la dernière côte avant d’être revu.

Concernant les échappés, il semble intéressant de se tourner vers des hommes qu’on a déjà vu à l’avant ou d’autres qu’on a pu voir à leur aise sur un final punchy et étant assez loin au général pour ne pas faire enclencher la chasse. Wellens et McNulty semblent être deux noms intéressant. Loin au général, est-ce que Vingegaard tentera de se glisser dans l’échappée, ou lui demandera t-on de se réserver pour ses deux leaders ? Si Wellens aura très certainement besoin de s’échapper pour gagner, McNulty et Vingegaard pourrait patienter dans le peloton et tenter une late attack si les échappés sont repris avant la dernière ascension.

MES CHOIX

D’après moi, c’est un sprint de côte entre les favoris auquel nous auront droit. Et à ce jeu là, Gaudu pourrait très bien tirer son épingle du jeu, lui qui est probablement un des meilleurs puncheur du peloton de ce Criterium et possédant une bonne pointe de vitesse. Un final qui convient aussi parfaitement à un Valverde qui semble apparaître comme grand favori de l’étape si les échappés devaient être repris. McNulty a été impressionnant sur le sprint de la 3ème étape, pourra t-il remettre le couvert demain ? Un pick qui a l’avantage de couvrir plusieurs scenarii.

  • Valverde @ 7 (0.25%)
  • McNulty @ 13 (0.15%)
  • Gaudu @ 34 (0.15%)
    • T3 @ 10 (0.15%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :