Criterium du Dauphiné – Etape 4 : Firminy – Roche-la-Molière (c.l.m 16.4 km)

Un contre-la-montre de 16km, assez technique et plus difficile qu’il n’y paraît, avec très peu de portions planes.

LE PARCOURS

Parcours du Contre-la-Montre

Si les 4 premiers kilomètres sont en grande partie en faux-plat descendant (mis à part deux repecho de 200m aux kilomètres 1.2 et 1.7), certains virages nécessiteront une attention particulière dans Firminy, notamment celui placé après 600m de course. Au pied d’une descente de 200m, les coureurs devront prendre un virage à 90° sur la droite, assez serré.

Virage droite après 600m

Après 5km débutera la première côte du parcours. Virage en épingle à droite, 700m à près de 6%. A partir de ce point et jusqu’à l’arrivée, ce sera un enchaînement de côtes et de descentes. Attention à la bascule, au kilomètre 5.8 à la sortie d’un virage gauche il y aura du mobilier urbain au centre de la route, qu’on n’aperçoit pas à l’entrée du virage.

Pied première côte
Mobilier urbain virage km5.8

Au kilomètre 6.2 débutera la seconde côte de la journée, la plus longue, 2.4km à 4.4%. A la bascule, un virage sur la gauche au rond-point mènera les coureurs sur une courte descente de 400m avant d’enchaîner de suite avec la troisième côte du parcours.

Au kilomètre 9.6, une côte d’1.4km à 4% de moyenne se présentera. Après un kilomètre d’ascension, virage à droite et la route va s’aplanir, mais pour seulement 200m, avant de retrouver une pente de 200m à 8.3% de moyenne.

La descente suivante se fera sur une route assez étroite, et la pente s’accentuera au fur et à mesure que les coureurs approcheront le bas de la descente. Peu de marge d’erreur. Il faudra faire particulièrement attention au virage en épingle à la fin de la descente.

Descente étroite débutant au kilomètre 11
Virage en épingle au bas de la descente, kilomètre 12.1

Au kilomètre 12.6, début de la quatrième côte, 700m à 5% de moyenne. La descente d’1.8km se fera sur une route plus large et ne semble pas comporter virage nécessitant une attention particulière, mis à part un rond point au kilomètre 14.8.

La dernière côte sera longue de 1.4km à 3.9% et mènera les coureurs jusqu’à la ligne d’arrivée.

Dans l’ensemble, peu ou pas de gros pourcentages, mais l’enchaînement incessant de montée/descente, allié à certaines portions plus techniques dans les descentes va rendre ce contre-la-montre intéressant.

METEO

Des températures aux alentours de 20°, un temps couvert par moment mais pas de pluie attendue l’après-midi. A ce niveau, les conditions devraient être les mêmes pour tous.

Le vent soufflera en provenance du Sud / Sud-Ouest tout l’après-midi, là encore, des conditions égales pour tous. Ce qui pourrait changer, c’est la force du vent, celui-ci aura en effet tendance à forcir au fur et à mesure de l’après-midi.

Le long du parcours, les coureurs auront en majorité un vent de trois-quarts dos ou de côté. Le dernier kilomètre sera cependant totalement vent de face, avec une pente moyenne de 3.7%.

LES PRETENDANTS

Si, les conditions seront les mêmes pour tous, hormis un vent en majeure partie favorable qui forcira vers 15h, alors je donnerai un avantage aux coureurs s’élançant plus tard. Les favoris au classement général donc.

De mon point de vue, Thomas part donc comme l’immense favori de ce contre-la-montre. INEOS compte aussi Richie Porte dans ses rangs, autre excellent coureur contre-la-montre. Thomas s’élancera de plus dans les derniers, plus avantagé par le vent.

Ion Izagirre a été assez en dessous de ce qu’on pouvait attendre de lui sur les ITT en 2021, n’accrochant aucun T10 sur les 3 auxquels il a pris part.

Asgreen a remporté l’ITT du tour de l’Algarve, mais l’adversité y était bien moindre. Il semble avoir gardé de bonnes jambes, en témoigne ses 3 T10 sur les 3 premières étapes. Suffisant pour s’imposer demain ?

McNulty, surprenant 3ème de la troisième étape, réalise d’excellentes performances sur les contre-la-montre depuis la saison 2020. Un des hommes qui devrait se battre pour une place sur le podium demain, mais ayant perdu du temps, il s’élancera plus tôt que ses principaux adversaires et bénéficiera moins du vent favorable. Un constat un peu identique pour Bjerg, avec l’argument supplémentaire que je ne sais pas s’il peut rivaliser avec un G.Thomas ou les d’autres favoris sur un c.l.m majoritairement en montée .

Van Wilder a été surprenant sur le c.l.m du Tour de Romandie, prenant la 4ème place derrière Cavagna, Bissegger et Thomas (excusez du peu). Il s’élancera parmi les derniers. Il ne partira pas comme un des favoris, mais il sera très intéressant de surveiller s’il est en mesure de confirmer ce récent résultat obtenu en Suisse. Je pense que oui.

MES CHOIX

Un Geraint Thomas en favori logique accompagné d’un podium pour un des outsiders, Van Wilder.

  • Thomas @ 3.2 (0.5%)
  • Van Wilder T3 @ 4.5 (0.2%)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :